Un couple qui enterrait son nouveau-né tombe sur un bébé enterré vivant

C’est une découverte choquante pour ses deux parents qui souhaitaient enterrer leur nouveau-né, mort quelques minutes après sa naissance. En creusant sa tombe, ces derniers découvrent une scène horrifiante : un bébé de quelques jours à peine, enterré vivant. Cette histoire macabre a été relayée par le Washington Post. 

Un couple indien qui venait de vivre le malheureux décès de leur fille devait l’enterrer dans un cimetière local. Sauf qu’en creusant la tombe, ils ont été surpris par quelque chose d’assez solide qui empêchait la pelle de creuser plus loin. Les deux étaient surpris et voulaient en savoir plus sur ce mystérieux objet.

ils ont entendu des pleurs provenant de la tombe

Les parents endeuillés ont de ce fait redoublé d’efforts pour déterrer ce qui les empêchait de creuser, l’extraire du sol et éventuellement, l’identifier. Une fois l’objet déterré, il s’est avéré que c’était un pot en argile, mais pas n’importe lequel.

En tendant l’oreille plus attentivement, ces derniers pouvaient étrangement entendre des pleurs qui en provenaient. Un signal d’alerte qui a également permis à cette famille de procéder au sauvetage d’un enfant abandonné  en pleine forêt.

tombe

washingtonpost

Le pauvre bébé était dans un état fébrile

Il a suffi qu’ils retirent le couvercle pour se rendre compte qu’à l’intérieur du récipient, gisait un bébé tout amaigri en pleurs. C’était visiblement une petite fille qui n’avait même pas 3 jours, révèle l’article du Washington Post.

bebe enfuit sous terre

mamasuncut

Hitesh Kumar, le mari, raconte qu’au moment où il a entendu le bébé enfermé pleurer, il a cru que c’était sa propre fille décédée : « j’ai cru qu’elle était revenue à la vie. Mais la voix venait bel et bien du pot où se trouvait une petite fille. Du coup, j’ai immédiatement appelé les secours ainsi que la police afin de m’assurer qu’elle soit bien prise en charge ». Un geste bienveillant qui rappelle celui d’un expatrié ayant sauvé un bébé abandonné sur la route.

Heureusement, l’intervention était rapide et le bébé abandonné a pu être transporté vers l’hôpital local le plus proche, où il a d’ailleurs été placé sous respiration artificielle. Le diagnostic a démontré qu’il souffrait de problèmes respiratoires, d’une insuffisance pondérale ainsi que d’une infection.

bebe enfuit sous terre 1

mamasuncut

Les parents sont les principaux suspects

Le commissaire de police en charge de l’affaire, Abhinandan Singh, a affirmé que les forces de l’ordre étaient lancées à la recherche des parents étant donné qu’il s’agit des principaux suspects. La tâche risque néanmoins de ne pas être aisée, surtout qu’il n’y a visiblement aucun témoin et qu’aucune caméra de surveillance n’est installée au cimetière où se sont déroulés les faits. Il explique malgré tout que si jamais la justice mettait la main sur les individus concernés, ils feraient non seulement face à des accusations de tentative de meurtre et d’abandon d’enfant, mais qu’en prime de cela, les sanctions allaient être exemplaires.

Les autorités présument que les raisons qui auraient poussé les parents à délaisser leur enfant auraient un rapport avec le phénomène de « sélection du sexe » tristement célèbre en Inde.

La blessure de l’abandon

L’abandon des bébés n’est pas un phénomène isolé, comme en témoigne l’histoire de ce bébé retrouvé en pleurs dans une pile de détritus. Les raisons demeurent nombreuses mais la finalité est malheureusement souvent la même. Les conséquences de cet acte peuvent mener au décès de l’enfant si ce dernier n’est pas retrouvé à temps, et à terme, entraîner des répercussions psychologiques pour ceux qui réussissent à s’en sortir.

Pour Fanny Cohen Herlem, pédopsychiatre et membre du Conseil Supérieur de l’Adoption, l’abandon représente une blessure qui cicatrise différemment, selon l’histoire personnelle de chacun. L’enfant se construit avec cette trace de son vécu, puis y ajoute ce qu’il apprend et reçoit par les autres, au fil des rencontres, de son adoption, et éventuellement d’un travail sur soi.

Lire aussi « Mon bébé est décédé de déshydratation alors que je l’allaiter »

Contenus sponsorisés