Surnommée la « plus belle fille au monde » à 10 ans à peine, voici à quoi elle ressemble aujourd’hui

Surnommée la « plus belle fille au monde » à 10 ans à peine, voici à quoi elle ressemble aujourd’hui


plus belle fille au monde

Cette petite fille a déjà été surnommée « la plus belle fille au monde » à seulement 10 ans. Thylane Blondeau, 7 ans plus tard et déjà égérie de la marque L’Oréal. La jeune beauté a déjà dû mettre entre parenthèses sa carrière de mannequin suite au scandale de Vogue qui l’avait habillée avec des vêtements pour adultes. Retour sur une vie extraordinaire sur les catwalks.

De beaux yeux bleus, des lèvres pulpeuses, un regard mystérieux, la belle Thylane Blondeau fascine dès sa plus tendre enfance. C’est à seulement 4 ans qu’elle devient mannequin et obtient quelques années plus tard le titre de « plus belle fille au monde ».  A seulement 17 ans, elle brigue le précité label de « plus beau visage du monde ». Mais qui est-elle et quel est son parcours ?  Loin d’être une inconnue au bataillon, la belle est le fruit de l’amour du footballeur Patrick Blondeau et de l’actrice Veronika Loubry.

la plus belle fille au monde

Thylane Blondeau est né le 5 avril 2001 dans la belle ville d’Aix-en-Provence. Sa mère Véronika Loubry est une célébrité des années 90 et son père, Patrick Blondeau,  est un footballeur qui a connu un pic de succès dans les mêmes années.  C’est très tôt que la carrière de la belle blonde commence puisque en 2005, à seulement 4 ans,  elle défile déjà pour Jean-Paul Gauthier à l’occasion de la Fashion Week de Paris. 

la plus belle fille au monde

Le bât blesse en 2010. Lorsqu’elle est photographiée pour Vogue, elle crée un tollé en posant avec des vêtements pour adultes. Ces photos ont été décriées car elles sont suggestives et amènent le débat sur l’hypersexualisation de l’enfant.

Qu’est-ce que l’hypersexualisation des jeunes filles ?

Il n’est pas rare, encore aujourd’hui, de voir des concours de mini-miss organisés aux Etats-Unis. Les petites filles se voient défiler en maillot et miment des poses suggestives à tout juste 5 ans. L’hypersexualisation, c’est donner un caractère sexuel à un comportement qui n’en a pas en soi. C’est ainsi qu’on voit apparaître le phénomène lolita, tiré du livre de Nabokov, où un homme d’une cinquantaine d’années flirte avec sa belle-fille âgée alors de 13 ans. Malgré la longue censure de cet ouvrage, on continue à voir dans les comportements de préadolescentes des tenues outrancières qui s’apparentent à celle de la mode pour adultes. Mais cette tendance sociale est loin d’être anodine ou de résulter d’une volonté de grandir de la part de ces jeunes filles.

Cette hypersexualisation contribue à confirmer l’image véhiculée par les médias de femme-objet. Ce phénomène accentue l’inégalité femmes-hommes et instille dès le plus jeune âge que le corps peut être instrumentalisé par les jeunes filles en vue de correspondre aux diktats de la société qui veulent qu’une femme soit disponible, sexy et érotique.  Cette priorisation de l’apparence au détriment de la personnalité des jeunes filles peut conduire à des troubles alimentaires précoces, des attitudes d’automutilation et à de la dépression infantile.

Consécration de la jeune fille

Le scandale de Vogue passe et le succès de la jeune Thylane continue. Elle revient en 2017 comme égérie de la marque de cosmétiques l’Oréal. En 2019, c’est son visage qui est récompensé par les internautes.  Le magazine TC Candler sort son classement des plus beaux visages de l’année 2018 et c’est la jeune aixoise qui est choisie. 

la plus belle fille au monde

Après avoir été appelée «  la plus belle fille au monde », Thylane est officiellement le plus beau visage au monde et détrône Liza Soberano, une actrice et mannequin philippino-américaine qui a obtenu ce titre en 2017.  Une distinction à laquelle la jeune blonde réagit sur le réseau Instagram avec enthousiasme : «  Je n’arrive pas à y croire… Merci beaucoup TC Candler et merci à tous les gens qui ont voté pour moi. Je ne pensais pas être numéro 1 »


Loading...