Une femme de 60 ans fait un relooking et elle est méconnaissable

Que ce soit dans le domaine professionnel, amoureux, amical ou familial, notre apparence conditionne nos relations avec les autres. Ainsi, nous sommes soumis aux critères de beauté et nous développons des complexes. Cela impacte alors notre confiance en nous et notre bien-être.

Dans son livre Le Poids des apparences : Beauté, amour et gloire, le sociologueJean-François Amadieu dénonce la discrimination sociale liée à la beauté. Il explique ce conditionnement des relations à cause de la beauté et montre que plus une personne est belle, plus elle aura de chances de réussir dans la vie. Et cela se voit dès la naissance car un bébé jugé beau recevra plus de sourires et d’attentions. Le favoritisme continuera ensuite de l’école jusque dans le monde du travail, où la beauté physique permettra d’obtenir plus facilement un emploi et d’avoir un meilleur salaire comparé à une personne à compétences égales mais dont le physique est jugé laid.

Ce phénomène est donc vecteur de complexes pour tout un chacun, ce qui engendre des conséquences néfastes sur notre bien-être et notre santé.

Les complexes : se libérer d’eux

De la honte, de la gêne, de la timidité, un sentiment de culpabilité et d’infériorité, de la déprime… Les complexes, tant psychiques que physiques, sont à l’origine de bien des maux. D’ailleurs, ils modifient notre perception des choses et notre comportement. Comme pour compenser ce défaut, nous nous évertuons à mettre en avant d’autres qualités. Par exemple, une personne qui se sentira moche ou peu intelligente compensera par l’humour et la gentillesse. Or, avec ce comportement, nous n’apprenons pas à nous libérer de nos complexes, nous les conservons.

C’est ce qu’explique Isabelle Filliozat, psychothérapeute, dans un article pour Psychologies.

Elle donne également les clés pour s’en défaire : en parler, agir et aimer. Généralement, le fait de parler de nos complexes à une personne neutre et qui n’est pas dans le jugement (une personne de confiance, un psychothérapeute) permet par la suite d’en parler à nos proches. Nous nous rendons alors compte que nos complexes peuvent se rapprocher de ceux de notre entourage et que le regard des autres est différent de celui que nous portons sur nous. Vient ensuite le moment de l’action et du dépassement de soi grâce à l’exploration de nouvelles activités de développement personnel. Optez pour le théâtre si vous souffrez de timidité, l’écriture pour apprendre à exprimer vos désirs et/ou la danse ou un relooking pour vous réconcilier avec votre corps. Enfin, aimez et apprenez à être aimé. Dans une relation épanouie, vous ferez fi de vos complexes car votre bonheur imprégnera chaque partie de votre corps et de votre âme. 

Le changement pour se sentir mieux

Et, cette libération des complexes est un processus qui peut être entamé à tout âge, comme le montre le relooking de Debbie.

Une femme de 60 ans fait un relooking et elle est méconnaissable

Elle s’est rendue chez Christopher Hopkins, aussi nommé « The Makeover Guy ». Il s’agit d’une personnalité médiatique et artiste de la métamorphose. Debbie est arrivée avec des cheveux dont les racines sont grises et les longueurs sont brunes violines. Elle avait des complexes concernant son apparence physique et souhaitait depuis longtemps faire un relooking. Elle a finalement sauté le pas à l’âge de 60 ans.

Une femme de 60 ans fait un relooking et elle est méconnaissable

Fan inconditionnelle de Christopher Hopkins et admirant son travail, elle lui a laissé carte blanche concernant sa transformation. Elle raconte que son mari n’a pas compris sa démarche. Finalement, sa fille l’a soutenue et lui a dit qu’elle faisait ce relooking pour elle et non pas pour les autres. Par ailleurs, Debbie précise que son but n’était pas de ressembler à une femme plus jeune, mais à être une meilleure version d’elle-même.

Une femme de 60 ans fait un relooking et elle est méconnaissable

Christopher Hopkins explique en légende de la vidéo du relooking de Debbie, sur sa chaîne Youtube « MAKEOVERGUY Minneapolis », qu’elle ne connaissait pas les couleurs idéales adaptées à son teint et son visage. Il a opté pour un blond fraise et a coloré ses sourcils. Il a ensuite appliqué un peu de maquillage pour redonner de l’éclat à son teint.

Le résultat est d’ailleurs à la hauteur des attentes de Debbie qui affirme être incroyable ! Voici sa transformation : 

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close