Pourquoi les gens fument-ils après le sexe ?

C’est une tentation à laquelle certaines personnes cèdent sans pour autant être fumeur. Cette observation comportementale amène à croire que faire l’amour donne envie d’allumer une cigarette même après avoir cessé de fumer. Plusieurs experts donnent la réponse à cette habitude qui est souvent représentée à l’écran.

Même si vous ne vous êtes jamais mis à fumer, il peut vous arriver de prendre une cigarette ou d’en demander à votre partenaire. S’il s’agit également d’un conditionnement lié à plusieurs références qui peuvent influencer cette habitude, il existe des raisons pour justifier le fait de fumer après des ébats torrides.

cigarette
Une scène culte dans le cinéma – Source : Bingedaily

Une cigarette-plaisir que l’on s’accorde pour se détendre après un rapport sexuel

Relayées par nos confrères de La Depêche, les explications liées à ce comportement qui ne concerne pas que les fumeurs réguliers sont étayés par des experts. Le psychologue et sexologue Philippe Arlin analyse ce phénomène que l’on voit souvent dans les films et qui ne semble pas qu’appartenir au grand écran. Bien qu’il n’existe pas d’études pouvant justifier la consommation de tabac après l’amour ni même en identifier la fréquence, il existe des interprétations psychologiques à cette habitude et ce, surtout pour les fumeurs qui ont déjà une dépendance au tabac. Le spécialiste observe qu’il est facile de démontrer pourquoi l’on prend un paquet de cigarettes après un rapport sexuel. « La cigarette après l’amour équivaut alors un peu à la cigarette fumée après un bon repas. On peut aussi y voir le besoin de se relâcher après un acte sur lequel plane toujours un peu le stress de la performance, l’envie de donner la meilleure image de soi » indique-t-il. Ainsi, ce moment qui peut inciter les fumeurs ou les fumeurs occasionnels est une sorte de bulle ou de « repli sur soi » après avoir partagé un moment privilégié avec son partenaire. 

jamesdean
James Dean en 1955 – Source: Binge Daily

« Il est assez logique de l’associer à une cigarette plaisir » 

Même après avoir arrêté de fumer, la tentation est grande après un rapport sexuel car il s’agit d’un geste quasi-instinctif. Les motivations derrière ce « réflexe » sont paradoxales et relèvent de l’inconscient. L’expert donne l’hypothèse que le plaisir associé à la relation sexuel provoque une sensation de détente qui peut pousser à aller fumer cette « cigarette-plaisir », qui alimente l’addiction. Si ces explications ont des limites, une chose est sûre : fumer est dangereux. Pour le prouver, des chirurgiens ont montré une photo poignante. Par ailleurs, stopper la cigarette et résister à la tentation même après ses ébats est l’habitude la plus saine pour sa santé et celle de ses proches qui peuvent souffrir du tabagisme passif. Une raison d’envisager sérieusement de bannir cette habitude qui peut même faire rechuter les anciens fumeurs. Renoncer au tabac est une initiative salutaire pour récupérer ses capacités respiratoires mais aussi prévenir le risque de cancer du poumon.

Fumer des cigarettes après l’amour amenuise la libido chez l’homme

Alors que de nombreux films font percevoir la fumée de cigarette qui envahit la chambre nuptiale comme glamour, elle est tout sauf érotique. Relayée par nos confrères de Metro, cette analyse de Cindy Meston, une chercheuse américaine montre que le Dom Juan devrait au contraire vivre sans cigarette pour satisfaire sa partenaire au lit. La raison ? La nicotine amenuise l’excitation dès l’entrée de cette substance dans le sang. L’experte explique que cela affaiblit « considérablement » la libido. Pire encore, les méfaits du tabagisme impliquent un risque d’impuissance, mais pas seulement. L’expérience de la chercheuse l’a amenée à étudier les effets indésirables sur l’appétit sexuel sur les hommes après avoir consommé de la nicotine. Résultat : ceux qui en avaient consommé par le biais d’un chewing-gum et qui ont regardé un film pornographique 40 minutes plus tard, ont subi une baisse de 23% de leur envie de faire l’amour. Un des arguments qui donne matière à réflexion sur les dangers du tabac. Pour se sevrer, une consultation chez un tabacologue peut être judicieuse.

fumer
Des risques pour la santé – Source : Ehealth

Quels sont les risques du tabagisme ?

Au-delà d’une augmentation de la mortalité qui est de notoriété publique, fumer régulièrement expose à d’autres risques sur la santé. Des fumeurs peuvent souffrir d’autres pathologies telles que l’artérite des membres inférieurs, l’insuffisance respiratoire sévères ou une autre maladie chronique provoquée par la dépendance à la nicotine. Parmi elles, le cancer qui peut toucher les poumons, la bouche, le pharynx, l’œsophage, la cavité nasale ou encore l’estomac. Combinées à celles de l’alcool, les conséquences de la cigarette sont encore plus dangereuses. La vessie peut également être touchée à cause des effets du tabac et peut subir une tumeur. Une raison suffisante pour arrêter de fumer mais aussi se faire aider car la dépendance physique et psychologique de cette habitude nocive peut être grande. Pour le sevrage tabagique, n’hésitez pas à consulter votre médecin-traitant qui pourra vous diriger vers un addictologue qui pourra vous aider à arrêter le tabac. Il est possible d’arrêter de fumer définitivement en se montrant coopérant avec les spécialistes et en faisant preuve de détermination et surtout d’une compréhension quant à ses motivations. 

Comment abandonner la cigarette définitivement ?

Si l’aide de spécialistes peut être utile, les personnes qui veulent arrêter de fumer ont aussi un rôle prédominant pour lutter contre toutes les substances addictives présentes dans la cigarette. La première étape pour s’aider à arrêter de fumer est de se fixer une date d’arrêt et être ferme. A ce moment, le risque de craquer est haut. Apprenez à relativiser la rechute car l’envie de fumer peut être intense.  Il est donc important de faire son maximum pour résister et se calmer face aux tentations. Se débarrasser des objets de fumeurs tels que les briquets, les paquets et les cigarettes est capital. Auprès de vos proches fumeurs, il est important de dire de but en blanc : « J ai arrêté de fumer ». Cette déclaration permettra aux autres de ne pas fumer devant vous. Des pastilles nicotiniques sur prescription peuvent vous aider à vous débarrasser de cette habitude mortelle. Dans un premier temps, essayez d’éviter les endroits où l’on fume beaucoup et à refuser avec fermeté les propositions de cigarette. Des groupes de soutien peuvent également vous aider pendant cette période difficile ou encore des ouvrages dédiés à ce sujet. L’acupuncture ou l’hypnose peuvent être des méthodes lorsque vous êtes dépendant. Quand une envie se manifeste, rappelez-vous qu’elle ne dure que quelques minutes, donc, lorsqu’elle se produit, pratiquez la respiration ou buvez un grand verre d’eau. En cas de craquage, cela ne veut pas dire que vous devez abandonner. L’arrêt du tabac, même si vous faites partie des fumeurs occasionnels nécessite de la persévérance, et cela s’applique aussi en cas d’échec. 

Quels sont les bienfaits de l’arrêt de la cigarette ?

Faire du sport peut vous permettre de libérer vos voies respiratoires engluées par une consommation de cigarette régulière. Tous les bénéfices de réussir et arrêter de fumer sont inestimables. Retrouver votre odorat en fait partie. Quoi de plus désagréable que sentir quelqu’un qui sent la cigarette ? Ce ne sera plus un problème pour vous ! Adieu la toux du matin et tous les risques liés au tabagisme. Autre avantage au-delà de la santé : chaque nombre de cigarettes non-fumées vous permet de faire des économies monstres d’autant plus que le Ministère de la Santé ne cesse de prendre des mesures pour taxer le tabac et limiter les endroits publics où fumer. Dès que vous arrêtez la cigarette, vous observez des bienfaits jour après jour !

Lire aussi 4 signes que votre corps réclame du sexe

Contenus sponsorisés