Pourquoi faut-il ne jamais nettoyer les éponges à vaisselle ?

Une enquête a révélé que les éponges à vaisselle abritent autant de bactéries qu'une cuvette de toilettes. Seulement, les nettoyer est encore plus risqué. Découvrez la raison et la manière dont vous devez vous prémunir contre ce phénomène du quotidien.

Les éponges pour la vaisselle peuvent présenter un risque pour votre santé car les bactéries et les germes ont tendance à s’y cacher. Bien qu’elles éliminent la saleté et les résidus alimentaires qui restent sur les assiettes et les plats, elles exposent au risque  absorber des agents infectieux.

Et pour cause, la saleté et l’humidité créent un environnement propice à la prolifération des bactéries.

eponge orange

Eponge à vaisselle – Source : spm

Les éponges à vaisselle, un nid à bactérie

L’éponge à vaisselle est en effet l’un des objets les plus sales que vous pouvez trouver dans la maison. Cet objet est composé de nombreux trous qui facilitent l’absorption des liquides et des résidus.

Si une éponge reste humide, de nouvelles bactéries peuvent se développer toutes les 20 minutes.

Les scientifiques déconseillent toute tentative de nettoyage des ces objets pour le ménage.

Beaucoup pensent qu’un lavage dans l’eau bouillante détruira les bactéries dans les éponges pour la vaisselle mais cela a au contraire, l’effet inverse.

Une équipe de chercheurs de l’université de Furtwangen, en Allemagne, a testé plusieurs options de nettoyage dans le but de rendre les éponges de nettoyage dénuées de bactéries. Ils ont essayé de passer l’éponge au micro-ondes, de la faire bouillir, de la désinfecter, de la faire tremper dans du vinaigre blanc, de la passer au lave-vaisselle et de la jeter dans la machine à laver avec le linge.

Résultat: certaines bactéries sont neutralisées mais seulement les plus faibles. Les plus forts de ces micro-organismes survivent, et si les plus faibles disparaissent, cela ne fait que créer encore plus d’espace pour que les bactéries fortes proliférent.

Des chercheurs de l’université de Furtwangen ont identifié pas moins de 362 bactéries différentes dans les éponges de nettoyage utilisées. Ils ont également trouvé 82 milliards de bactéries dans un seul centimètre cube d’éponge.

eponge verte

Eponge à vaisselle – Source : spm

D’ou viennent les bactéries des éponges ?

Les bactéries présentes dans l’éponge proviennent principalement des aliments, des surfaces de cuisine ou du contact avec votre peau. Grâce à son environnement chaud et humide et à son espace gorgé de résidus alimentaires, l’éponge crée les conditions de vie parfaites pour les bactéries.

Bien que le champignon soit une véritable bactérie, les scientifiques n’ont pas encore trouvé de bactéries dangereuses.

Cependant, une bactérie en particulier a été trouvée dans les éponges à vaisselle. Il s’agit de la famille dite des Moraxellaceae, qui peut provoquer des infections si votre système immunitaire est affaibli. Cette dernière peut donner aux éponges de nettoyage leur odeur nauséabonde. C’est pourquoi vous devez jeter l’éponge immédiatement si elle sent mauvais.

Conseils des experts

Les scientifiques conseillent de jeter les éponges à vaisselle et d’utiliser un autre moyen de nettoyage. Si vous ne pouvez pas vous passer de l’éponge, changez-la au moins une fois par semaine. N’oubliez pas de rincer l’éponge et de la laisser sécher après chaque lavage afin que les bactéries ne prolifèrent pas.

Vous pouvez également faire bouillir l’éponge de nettoyage et éviter de l’utiliser dans des endroits peuplés de bactéries tels la cuisine. Utilisez plutôt les éponges nettoyées dans la salle de bain, par exemple.

Lire aussi Comment utiliser l’huile d’olive pour nettoyer vos surfaces vitrées ?

Contenus sponsorisés