3 astuces maison pour nettoyer à sec et désinfecter un matelas

Il est souvent malmené par les pieds, mouillé par un liquide renversé par inadvertance ou encore taché par des auréoles de transpiration : notre matelas mène la vie dure. De plus, il devient un terrain propice au développement des acariens et des bactéries qui ne sont pas visibles à l’œil nu et sont souvent néfastes pour notre santé. Autant de raisons de procéder au nettoyage et à la désinfection du matelas d’une façon régulière.

Dormir sur un matelas propre et sain est indispensable et son nettoyage n’est pas difficile et ne nécessite pas obligatoirement l’intervention d’un professionnel. Un entretien régulier avec des produits naturels disponibles à la maison peuvent suffire qui au demeurant sont très efficaces et moins coûteux. Pour se débarrasser de la poussière, des taches, des acariens qui sont des allergènes provoquant des problèmes de santé, il est important d’agir pour nettoyer et désinfecter le matelas. Pour un nettoyage à sec de votre literie, voici donc 3 manières d’y procéder naturellement

nettoyage matelas

Le nettoyage du matelas. Source : spm

Le bicarbonate de soude

Parfait pour éliminer les taches, désodoriser et désinfecter, le bicarbonate de soude ou bicarbonate de sodium est le produit tout indiqué. C’est l’ingrédient multi-usages par excellence puisqu’il permet de nettoyer toutes les surfaces de la maison. Pour l’utiliser, saupoudrez une quantité suffisante de cette poudre blanche sur la zone à traiter ou sur l’ensemble du matelas et laissez le produit agir durant 1 heure. Une fois ce temps écoulé, brossez toute la surface avec une brosse à poils doux afin de déloger les acariens du matelas en effectuant des mouvements circulaires. Passez ensuite l’aspirateur sur tout le matelas pour éliminer la poussière, les acariens mais aussi les résidus de bicarbonate de soude. Pour plus d’efficacité et si vous en avez la possibilité, sortez le matelas au soleil et saupoudrez-le de bicarbonate de soude. Le soleil et la poudre blanche agiront mieux pour exterminer les bactéries ainsi que les petites bestioles qui envahissent votre matelas. Utilisez enfin l’aspirateur pour retirer l’excès de bicarbonate de soude.

Une autre manière de procéder est de mélanger 250 g de bicarbonate de soude avec 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé et de saupoudrer ce mélange que vous aurez tamisé sur le matelas. Après une heure, aspirez et procédez de la même manière sur l’autre face du matelas.

Le vinaigre blanc

Produit star du nettoyage domestique, il faut croire que le vinaigre blanc n’a pas volé sa réputation.  A la table des désinfectants et des antibactériens, se trouve ce liquide blanc que nos grands-mères ont toujours utilisé pour astiquer, désinfecter, détartrer et faire briller toutes les surfaces de la maison. De plus, il peut être une bonne alternative à l’eau de javel, jugée irritante pour les voies respiratoires. Pour profiter de ses avantages dans le nettoyage du matelas et notamment pour nettoyer et enlever l’odeur de pipi, commencez par verser du vinaigre blanc dans un flacon pulvérisateur puis vaporisez ce liquide sur tout le matelas. Saupoudrez ensuite du bicarbonate de soude afin qu’il absorbe toute l’humidité mais aussi pour éliminer les taches et les bactéries. Laissez reposer quelques minutes avant de passer l’aspirateur.

La terre de Sommières

Pour un nettoyage à sec, la terre de Sommières est votre principale alliée. C’est un détachant redoutable pour éliminer les taches les plus tenaces sur les vêtements et tous les textiles. Saupoudrez ce produit sur le matelas et laissez-le agir quelques minutes. Brossez d’une façon circulaire tout le matelas avec une brosse propre et douce puis passez l’aspirateur pour parfaire le nettoyage de votre literie.

D’autres détachants et nettoyants comme l’eau oxygénée ou peroxyde d’hydrogène, l’ammoniaque, le savon liquide comme le savon de Marseille ou le savon noir, le liquide vaisselle, les cristaux de soude peuvent agir contre les taches des textiles. Mais ces derniers nécessitent de mouiller et d’humidifier le matelas, et de faire sécher le matelas pendant des heures au soleil, ce qui n’est pas toujours possible.  De plus, l’eau même si elle est utilisée à faible quantité peut traverser les différents composants du matelas et générer des moisissures qui engendrent les allergies et des problèmes respiratoires et bien d’autres désagréments.

Lire aussi Comment blanchir ses oreillers et matelas sans eau de Javel : 2 astuces infaillibles

Contenus sponsorisés