Objet porte-malheur : 10 choses dont vous devriez vous débarrasser si vous voulez être heureux à la maison

Qu’on soit superstitieux ou pas, lorsqu’un malheur nous accable, on l’attribue souvent à une personne, à un facteur externe, ou même à un objet. Toutefois, certains objets qu’on garde soigneusement dans notre maison, peuvent selon des croyances populaires porter malheur. Découvrez-les quels dans notre article.

Si croiser les doigts ou toucher du bois éloigne le mauvais sort et favorise la chance, certains objets sont également à retirer de notre maison, car ils sont considérés comme étant des porte-malheur, porteurs de malchance. 

Quels sont les 10 objets qui portent malheur ?

  • Une horloge cassée

montre cassée

Horloge cassée – Source : spm

Cette horloge à laquelle vous tenez malgré qu’elle soit cassée ou fissurée peut vous porter malheur. Il est dit que si elle s’arrête d’une façon soudaine, c’est que des problèmes ne tarderont pas à se produire.

  • Un Cactus

cactus

Cactus – Source : spm

Utilisé comme plante d’intérieur, le cactus peut attirer les malheurs et semer la discorde dans la maison. C’est d’ailleurs le cas pour toutes les plantes pointues.

  • Un miroir brisé

miroir brisé

Miroir brisé – Source : spm

Il est dit qu’un miroir cassé peut apporter 7 ans de malheur. Mais même un miroir intact est inquiétant. La légende de l’époque victorienne raconte que les miroirs peuvent voler les âmes. C’est pour cela que les Victoriens couvraient les miroirs lorsqu’une personne mourrait pour que son âme ne reste pas coincée dans la maison.

  • Bouquets de fleurs rouges et blanches

bouquet de fleurs

Bouquet de fleurs rouges et blanches – Source : spm

Les croyances superstitieuses des Victoriens ne concernent pas que les miroirs. En effet, selon cette superstition, composer un bouquet uniquement avec des fleurs rouges et blanches apporte de mauvais présages, notamment la mort.

  • Chaussures sur la table

chaussures

Chaussures sur la table – Source : spm

Cette superstition est inspirée du rituel des miniers dans l’exploitation minière. Jadis, lorsqu’un mineur mourrait, on mettait ses chaussures sur la table en guise d’hommage. Cela dit, le faire alors que personne n’est mort est un signe de mauvais augure.

  • Plumes de paon

plume de paon

Plumes de paon – Source : spm

Bien qu’ils soient esthétiques, les plumes de paon sont porteurs de malheur. Ils présagent des échecs au sein de la famille. Cette croyance est inspirée du caractère de l’oiseau. Le paon étant sur le vif, il est très alerte face au danger. On dit même qu’il peut prédire une mort imminente. D’où cette peur de garder des plumes de paon à la maison.

  • Les fauteuils à bascule

fauteuil a bascule

Chaise à bascule – Source : spm

On les apprécie car ils sont confortables et relaxants, mais attention aux fauteuils vides. Selon la légende irlandaise, une chaise à bascule vide invite les mauvais esprits à la maison. Si par malheur votre fauteuil se met à se balancer tout seul, attendez-vous au pire. Cela signifie en effet que les mauvais esprits sont déjà dans votre maison et que la mort vous attend au tournant.

  • Un vieux balai

balai

Vieux balai – Source : spm

Plusieurs superstitions sont liées au balai. À croire la vieille croyance, passer le balai la nuit peut causer la mort d’un proche. Aussi, si jamais vous déménagez dans une nouvelle maison, ne pensez jamais à emporter avec vous votre ancien balai. Il risque en effet de balayer la chance de votre nouvelle demeure.

  • Parapluie ouvert

parapluie ouvert

Parapluie ouvert dans la maison – Source : spm

Ouvrir un parapluie à l’intérieur de votre maison est signe de malchance. Selon cette croyance qui date du XVIIIe siècle, apporter à la maison un objet qui vous protège est une insulte pour les esprits gardiens. Vous risquez ainsi de vous attirer leur courroux.

Les croyances et superstitions ne se limitent pas qu’aux objets de la maison qui portent malheur. Pour conjurer le mauvais sort, attirer la chance, et éloigner le mauvais œilcertaines personnes vont jusqu’à acheter des amulettes, à l’image de la main de fatma, des talismans ou des grigris. C’est la raison pour laquelle on retrouve des personnes attachées à leurs objets fétiches qu’ils considèrent comme porteurs de chance et d’abondance. Cela peut être des bijoux porte-bonheur comme une gourmette, un bracelet, ou encore des charms, des pendentifs, ou même un porte-clé. Pour les plus superstitieux, ils ont même un chiffre porte-bonheur qu’ils jugent essentiel pour s’attirer la chance.

La superstition populaire s’étend même à des situations de la vie quotidienne. Il est dit que croiser un chat noir tôt le matin attire la malchance, ou encore trouver une feuille de trèfle à quatre feuilles porte chance. Cela est également le cas pour les coccinelles. Surnommée la bête à bon Dieu, la coccinelle est également un porte-bonheur dans les croyances populaires. Et quiconque la trouve posée sur sa main verra ses vœux exaucés.

Cela dit, les superstitions, comme l’astrologie, ne sont pas une science, et donc toutes les informations qu’on trouve à ce sujet sont à prendre avec des pincettes.

Lire aussi Où cacher les objets précieux à la maison pour ne être retrouvés par les voleurs ?

Contenus sponsorisés