Les hommes peuvent-ils avoir une érection pendant qu’ils font caca ?

La défécation est un processus naturel et volontaire qui implique plusieurs organes excréteurs. Ainsi, le colon, le sphincter, le rectum et l’anus participent à l’évacuation des selles. Dans une vidéo publiée sur Tik Tok, un internaute a partagé un message qui suggère que les hommes ont des érections pendant la défécation. Devenue virale, elle a suscité de nombreuses interrogations qui ont poussé le magazine Health à demander à des médecins si ce phénomène était plausible. 

On considère qu’une érection est un mécanisme naturel chez l’homme qui survient généralement suite à un stimulus sexuel. Le pénis, qui se compose de deux corps caverneux, d’un corps spongieux et de l’urètre, peut s’élargir et se durcir sous l’effet de l’excitation sexuelle.

Toutefois, il arrive parfois qu’une érection se manifeste en dehors de tout stimulus sexuel. Et pour cause, de nombreux hommes sont sujets à une érection matinale spontanée qui est purement physiologique. Dans une vidéo partagée en masse sur les réseaux sociaux, un utilisateur de Tik Tok suggère que les hommes ont des érections lorsqu’ils se rendent à la selle. Démêlons le vrai du faux avec les médecins interrogés par le magazine Health.

Une vidéo suggère que les hommes ont une érection en déféquant

Depuis quelques temps, Tik Tok est devenue l’application préférée des adolescents. Ces derniers partagent sur la plateforme des challenges vidéos qui leur permettent de se distinguer en dansant ou en mimant les paroles d’une chanson. Mais ce réseau social permet aussi à certains de partager des contenus à titre informatif. Les hommes ont-ils une érection lorsqu’ils défèquent ? C’est en tout cas ce qu’a prétendu un internaute dans une vidéo qui compte plus de 2,3 millions de vues sur Tik Tok. 

L’auteur de ce clip se prénomme Brandon Ball. Ce dernier s’est filmé en levant le pouce, et a partagé sa vidéo avec une légende qui interpelle : “Attendez que les filles découvrent que les gars ont des érections quand ils font caca”.

L’avis d’experts sur le sujet

Jesse N. Mills, professeur d’urologie et directeur de la clinique pour hommes de l’université de Californie à Los Angeles, apporte un éclairage sur ce phénomène. “Les hommes peuvent avoir des érections pendant les selles”, affirme-t-il avant d’expliquer que “la pression nécessaire pour expulser les selles augmente le flux sanguin à travers le pénis”. Bien que ce ne soit pas un sujet dont on parle souvent, le médecin spécialisé considère que c’est un mécanisme courant que l’on appelle “phénomène vasculaire”.

En effet, le pénis contient un système vasculaire complexe composé des corps caverneux et qui répond à des mécanismes hormonaux mais aussi à l’activité cérébrale. Pour le Dr Mike Bohl, journaliste santé basé à New York, “anatomiquement parlant, il n’y a aucune raison pour qu’une personne ne puisse pas avoir une érection et aller à la selle en même temps”. Ainsi, il explique que l’érection et la défécation sont deux mécanismes qui font intervenir le système nerveux parasympathique. Cette composante du système nerveux autonome module de nombreuses fonctions automatiques de l’organisme telles que l’excitation sexuelle, la digestion, la défécation mais aussi la sécrétion de salive.

Ainsi, le spécialiste indique que la fréquence des selles peut expliquer en partie ce phénomène. Si un homme va aux toilettes plusieurs fois par jour, il aura plus de chances d’avoir une érection lors de la défécation. “Cela est encore plus probable si vous allez à la selle après le réveil matinal”, précise-t-il. Par ailleurs, certains hommes ont tendance à laisser vaguer leur esprit quand ils sont aux toilettes. Ces derniers peuvent alors penser à des sujets excitants, qui entraîneront une érection.

L’érection, comment ça marche ?

Selon le Dr Corinne Tutin, médecin généraliste interrogée par nos confrères de Doctissimo, les réactions sexuelles de l’homme résultant de signaux d’inhibition et de signaux d’excitation. Lorsque l’excitation sexuelle se produit, le cerveau voit apparaître des signes de stimulation qui passent par la moelle épinière pour atteindre la verge. Cela se fait par le biais de nerfs érecteurs, directement liés aux corps caverneux et aux artères du pénis.

La concentration de guanosine monophosphate cyclique (GMPc), qui influe directement sur le mécanisme érectile chez l’homme (et la femme), augmente grâce aux nerfs dits excitateurs. L’afflux sanguin et les muscles lisses des corps caverneux se relâchent, ce qui permet à leur structure spongieuse de se remplir et au volume du pénis d’augmenter. L’érection requiert toutefois une pression plus importante. Dans ce sens, le retour veineux se réduit grâce à la compression des veines qui ont pour fonction de drainer le sang à l’extérieur de l’organe sexuel. Telle une éponge, la verge finit alors par se remplir de sang. C’est ce phénomène de compression veineuse et de vasodilatation qui permet de maintenir l’érection au niveau du pénis.

Lire aussi Pourquoi de nombreux hommes n’arrivent pas à avoir d’érection ?

Contenus sponsorisés