Les 6 différences importantes entre un père et un papa. Ce n’est pas la même chose !

Les 6 différences importantes entre un père et un papa. Ce n’est pas la même chose !


Est-ce qu’un père joue toujours le rôle d’un papa ? Le père est le géniteur mais le papa est l’éducateur et il subsiste une grande différence entre eux. Un enfant qui vit avec un père qui ne joue pas vraiment le rôle d’un papa peut ressentir un grand vide affectif dans sa vie.

Dans Psychologies, Claude Halmos, psychanalyste,  affirme qu’un père doit être à la fois, le géniteur dont l’enfant doit connaitre l’existence et l’identité, le « papa » qui élève et éduque l’enfant, mais aussi une instance paternelle que l’enfant a besoin d’intérioriser pour se situer et s’orienter. Mais est-ce qu’un père joue toujours le rôle d’un papa ?

Voici les différences importantes entre un père et un papa ?

  1. Un père est biologique, un papa est affectif

Tout homme peut être père puisqu’il est responsable de la conception de l’enfant  mais être papa demande une présence, une responsabilité vis-à-vis de la famille et une participation dans l’éducation et l’évolution de l’enfant. Un papa donne de l’affection, de l’attention et de l’amour contrairement à un père qui n’assume pas ces tâches affectives.

  1. Un père peut être absent mais un papa est toujours présent

Le père biologique n’est pas obligatoirement présent, puisqu’il peut abandonner la mère, alors qu’elle est enceinte ou même abandonner la famille après la naissance de l’enfant.
Le papa peut ne pas être le vrai père mais un père de substitution ; il peut s’agir du beau-père. Ce dernier assume le rôle de papa en adoptant cet enfant comme s’il était le sien et sera toujours présent dans toutes les étapes de sa vie.

  1. Le père parle pour lui, le papa parle pour l’enfant

Un père ne s’adresse pas à son enfant comme à un enfant mais comme à une personne qui lui importe peu. Sa communication est froide et ne manifeste pas beaucoup d’intérêt envers son enfant.
Tandis qu’un papa est dans l’attention et la compréhension. Il se mettra toujours au même niveau que son enfant et parlera son langage pour une communication plus fluide et sympathique.

  1. Un père ne sera jamais l’idole de l’enfant mais un papa, si

Un père ne s’intéressera pas à l’image qu’il va véhiculer et donner à son enfant ; il ne se soucie pas d’être le parfait exemple pour l’enfant.
A contrario, un papa essaye toujours d’être irréprochable et parfait aux yeux de son enfant car il sait que son enfant l’imitera tôt ou tard. Pour cette raison, il s’attellera à être travailleur, intègre et honnête et suscitera toujours l’admiration de son enfant.

  1. Un père juge mais un papa comprend

Un père n’essaye pas de connaitre son enfant et lorsque ce dernier commet une erreur, il est tout de suite jugé par lui et ne tentera en aucune façon de le comprendre. De ce fait, ses paroles peuvent être blessantes vis-à-vis de lui et peuvent le marquer à vie.
Au contraire, un papa se maitrise même s’il est en colère. Il essaye de comprendre la situation de son enfant et de faire de son mieux pour l’aider à améliorer ses points faibles en le soutenant et en l’aidant. De cette manière, il renforcera la confiance en soi de son enfant afin qu’il puisse réussir dans sa vie future.

  1. Un père est dans le rejet, le papa dans l’acceptation

Un père peut rejeter son enfant au moindre faux pas de ce dernier. Il n’éprouvera aucun scrupule à l’abandonner froidement en l’inculpant de tous les maux.
Un papa accepte son enfant tel qu’il est même s’il a plein de défauts et cela n’affectera en aucun cas son affection ni sa tendresse pour lui. Et l’enfant, comme tout être humain, a besoin d’être aimé pour ce qu’il est réellement, c’est pour cela qu’il le considérera comme le meilleur des PAPAS.


Loading...