Est-ce normal de détester sa propre mère ?

La figure maternelle est la plus importante pour un enfant car elle représente l'amour, la protection et la confiance. La mère est la première personne que le bébé rencontre. Mais pour beaucoup de personnes, la relation avec leur mère est synonyme de négativité. 

Il existe des milliers de cas de mères négligentes, de certaines au comportement toxique et d’autres qui abandonnent leurs enfants, ce qui fait peser une charge émotionnelle sur ces derniers, les amenant à rejeter leur présence.

Peu importe à quel point l’enfant aime sa mère, cet amour a besoin d’être nourri pour exister. Lorsque la mère ne donne pas d’affection, de protection et de soutien à son enfant, la distanciation émotionnelle devient une conséquence évidente et, parfois, leur relation commence à se fonder sur de la peur et de la soumission, ce qui est encore pire.

Mais l’enfant négligé ne doit pas reproduire ce comportement avec ses propres enfants. Même s’ils n’ont pas reçu l’exemple le plus adéquat en matière de maternité, ils peuvent étudier le sujet, suivre une thérapie et se rendre compte que leur enfant mérite de recevoir tout l’amour dont il a besoin.

mere engueulade

Une mère engueule son enfant – Yahoo

Qu’est-ce qui peut pousser un fils à détester sa mère ?

Il n’est pas toujours nécessaire d’en arriver au point où la mère abandonne ou maltraite gravement un enfant pour susciter des sentiments négatifs. Il existe d’autres raisons qui font que les enfants sont en colère, déçus ou blessés par leur mère, pensant qu’il s’agit de haine, alors qu’il s’agit en fait d’une difficulté à comprendre leurs sentiments et les vraies raisons pour lesquelles ils les ressentent.

Jalousie d’un frère ou d’une sœur

Il est fréquent qu’un enfant rejette sa mère parce qu’il pense qu’elle préfère son frère ou sa sœur, en raison de situations répétées dans lesquelles la mère félicitait davantage l’autre, donnait des cadeaux à l’un et pas l’autre ou ne faisait pas attention à son enfant.

Il y a des cas où la mère montre une préférence pour un frère ou une sœur. Vous devez bien comprendre cette situation et être capable de vous mettre à sa place avant de laisser ce sentiment gâcher votre vie.

Relation difficile avec la mère

Certaines mères sont excessivement exigeantes et montrent qu’elles ne sont jamais satisfaites de ce que fait leur fils car il peut toujours être meilleur. C’est un comportement nuisible, mais ces mères ne savent pas toujours ce qu’elles font, car elles n’ont pas eu un milieu familial sain.

Il existe également des cas de mères très soumises qui laissent le père ou un autre parent maltraiter leur fils, sans le défendre par peur. C’est un cas qui mérite aussi réflexion, en se mettant à la place de la femme et de son histoire de vie. Si elle a changé, le pardon et la réconciliation doivent être envisagés.

Manque affectif

Les mères négligentes ont différentes raisons de l’être. Certaines ont des enfants très jeunes, alors qu’elles sont encore immatures. D’autres négligent leurs enfants parce qu’elles souffrent d’une certaine dépendance ou parce qu’elles ont été élevées de manière toxique et négligente.

On n’en arrive pas toujours là. Une mère peut faire de son mieux, mais son enfant peut toujours ressentir un manque d’amour, d’attention et d’affection. Une conversation entre la mère et l’enfant est essentielle pour qu’ils se comprennent et qu’ils dissipent la douleur.

La haine des adolescents

À l’adolescence, il est courant de dire que l’on déteste sa mère, son père, son professeur ou le monde entier. L’adolescent est dans une phase de conflits et de découvertes, où l’on peut se sentir incompris ou rejeté. Mais est-ce vraiment la vérité ou est-ce l’expression exagérée de ses sentiments ? Seule la maturité pourra répondre à cette question.

Comment faire face à ce sentiment ?

Lorsqu’il existe un fossé entre la mère et l’enfant, les conséquences sur le développement émotionnel de ce dernier peuvent être dévastatrices, au point de nuire à sa vie personnelle, sociale et professionnelle. Cet enfant doit choisir un psychologue avec lequel il se sent en sécurité et entamer une thérapie pour commencer à comprendre ce qui se passe dans sa vie.

De nombreuses personnes peuvent réfléchir par elles-mêmes au sentiment de haine qu’elles ressentent envers leur mère et le comprendre en étudiant sur le sujet, en prenant connaissance des histoires de personnes ayant vécu des situations similaires ou en mûrissant elles-mêmes.

Dans tous les cas, il est important d’analyser et de réfléchir à votre histoire de vie avec votre mère, à son histoire de vie avant votre naissance et à ce qui a pu la conduire à un tel comportement. Les troubles psychologiques chez les mères sont plus fréquents que vous ne le pensez. Mais sans le savoir, les enfants portent le poids du rejet sur leur dos, comme s’ils étaient à blâmer pour ce qui leur est arrivé.

Quel que soit votre âge, il est toujours temps de libérer les sentiments négatifs que vous éprouvez pour votre mère. Surtout, évitez que ces sentiments ne se reflètent négativement sur la manière dont vous traiterez vos propres enfants. Là encore, l’aide  d’un psychologue vaut la peine si vous ne pouvez pas supporter toute cette pression. La guérison existe et vous la méritez.

Lire aussi Cette fillette meurt en utilisant son smartphone dans la baignoire : la mère voit le corps sans vie par la fenêtre

Contenus sponsorisés