L’astuce magique pour faire revivre une orchidée sèche dont les fleurs ont fanées

L’orchidée est une plante tropicale qui apprécie la chaleur et l’humidité. Elle a donc besoin d’être régulièrement arrosée, notamment durant sa phase de croissance. Lorsqu’elle manque d’eau, l’orchidée s’assèche, ses pétales tombent et ses racines prennent une couleur grise. Si vous avez oublié d’arroser votre orchidée, au point qu’elle devienne sèche, pas de panique ! vous pouvez toujours la sauver. Découvrez comment faire revivre une orchidée sèche et fanée.

L’orchidée est une plante florifère qui peut très bien être cultivée en interne, à condition de lui apporter les conditions nécessaires à son bon développement. Mal entretenue, votre plante risque de s’assécher et de mourir. Vous pouvez toutefois la sauver pour la faire refleurir.

orchidée fanée

Orchidée fanée – Source : spm

 

Comment faire revivre une orchidée sèche ?

Voici les étapes à suivre pour sauver votre orchidée fanée :

  • Tailler la tige

Lorsque l’orchidée est déshydratée, ses fleurs tombent et ses hampes s’assèchent. La hampe florale est une tige rigide sur laquelle se développent les fleurs. Elle peut d’ailleurs porter jusqu’à 20 fleurs.

Le premier secours que vous pouvez apporter à votre plante est d’enlever ses fleurs fanées, et de la laisser se reposer. Pour stimuler la floraison d’une orchidée asséchée, il faut la tailler. Pour cela, comptez de la base de votre plante 2 bourgeons et coupez la tige desséchée à 1 cm du 3ème bourgeon.

  • S’occuper des racines

Si les racines de votre orchidée sont blanches ou noires, enlevez-les à l’aide d’un sécateur pour ne pas contaminer le reste des racines. Pensez également à enlever les racines mortes. Appuyez avec vos doigts sur les racines, si certaines sont molles, cela veut dire qu’elles sont mortes et donc il convient de les tailler. Vous ne gardez que les racines aériennes qui sont toujours utiles.

  • Rempotage

rempoter une orchidée

Rempoter une orchidée – Source : spm

Après avoir débarrassé votre plante des racines, tiges et pétales déshydratés, vous devez la rempoter pour changer le substrat. En effet, qui dit nouveau substrat dit un nouvel apport en nutriments essentiels pour aider votre plante à refleurir.

Pour rempoter votre orchidée, n’utilisez pas un substrat standard. Votre orchidée a besoin d’un substrat riche, entre autres, en billes d’argile, en sphaigne, en fibres de coco et de charbon, et en écorce de pin. Pensez également à choisir un pot en plastique transparent pour vérifier constamment l’état des racines de l’orchidée. Le rempotage peut se faire tous les 2 ou 3 ans.

Ensuite, il va falloir apporter à votre orchidée les conditions nécessaires à son bon développement.

  • Exposition

Placez votre pot dans un endroit lumineux, mais sans que votre plante ne soit exposée à la lumière directe du soleil qui pourrait assécher son feuillage.

  • Température

Gardez votre pot dans une température variant entre 18°C et 25°C. Aussi, tenez votre pot loin des courants d’air. L’orchidée apprécie certes la chaleur, mais n’aime pas l’humidité, et donc gardez votre plante à l’écart des radiateurs ou de tout équipement de chauffage. En effet, le radiateur assèche l’air ambiant et donc votre orchidée aura besoin dans ce cas de plus d’eau.

  • Arrosage

arroser orchidée

Arroser l’orchidée – Source : spm

Si les racines de votre orchidée peuvent s’assécher et mourir en raison d’une déshydratation, il faut aussi dire qu’un excès d’eau peut les faire pourrir.

Pour arroser votre plante, enlevez le cache-pot et trempez la plante dans une bassine d’eau pendant 10 minutes. Retirez ensuite le pot de la bassine, laissez-le égoutter et remettez le cache-pot. Cette technique vous permettra d’hydrater les racines, mais aussi la motte. Utilisez pour l’arrosage une eau à température ambiante, car une eau chaude ou très froide risquerait d’abîmer les racines de l’orchidée. Vous pouvez également utiliser dans l’eau d’arrosage, un engrais liquide une fois par mois mais sans excès. Lors des périodes chaudes, vous pouvez vaporiser le feuillage de votre orchidée, mais veillez à ce que votre plante sèche bien par la suite. En effet, l’eau peut s’accumuler dans votre plante et la faire pourrir.

  • Maladies de l’orchidée

Lorsque les conditions de culture de l’orchidée ne sont pas appropriées, votre plante peut développer certaines maladies. On peut alors remarquer une pourriture grise se former sur ses fleurs, ou encore des taches noires qui recouvrent la plante. Dans ce cas, il faut enlever les parties abîmées de la plante, pour éviter un risque de contamination.

En respectant ces conditions, votre orchidée desséchée va pouvoir développer de nouvelles tiges, avec des boutons floraux à leur extrémité, qui vous offriront de belles fleurs par la suite.

Lire aussi Le secret d’un jardinier pour prendre soin des orchidées et les conserver longtemps

Contenus sponsorisés