x

« J’ai été kidnappée à 20 ans, gardé dans un cercueil sous le lit d’un couple pendant 7 ans pour me violer »

En voulant se rendre chez ses amis, cette jeune femme de 20 ans ne se doutait pas qu’elle allait traverser les pires années de sa vie. Et pour cause, elle a vécu l’enfer. Découvrez l’histoire de Colleen, kidnappée, enfermée dans un cercueil et violée pendant 7 ans.

Relayé par nos confrères de News Australia, le calvaire de cette jeune femme de 20 ans est insoutenable. Elle faisait de l’auto-stop et un couple sans cœur lui fera vivre une torture sans nom. 

Colleen faisait de l’auto-stop – Source : Channel 5

Elle se rendait à un anniversaire

Alors qu’elle faisait de l’auto-stop pour se rendre à l’anniversaire de son ami, c’est un couple qui est venue la chercher. Seulement, au lieu de la déposer à la fête, Janice et Hooker l’ont ramenée à leur domicile et l’ont enfermée dans un cercueil, sous leur lit. Elle était enfermée dans cette boîte 23 heures par jour et ne sortait que quand ces criminels décidaient de la torturer ou la violer. 

La boîte initiale pour enfermer Colleen – Source : Splash News

Colleen a subi de nombreux sévices. Coups, électrocution, écartèlement sont autant de traitements horribles qu’elle a vécus pendant 7 ans.  Son histoire a d’ailleurs inspiré le film The Girl In The Box, en français, « la fille dans la boîte ».  A l’instar de Colleen, le sort de ce petit garçon était tellement terrible qu’il a inspiré une série. Il était frappé, affamé et forcé à manger des excréments de chat. 

L’histoire de Colleen a inspiré le film The Girl in a Box – Source : The Sun 

Colleen était enfermée 23 heures par jour

Dans la boîte où elle était enfermée, cette jeune femme ne pouvait pas s’allonger. Hooker lui a ensuite construit un cercueil où il lui était interdit de faire du bruit et en été, un ventilateur soufflait 38 degrés. Affamée, assoiffée, elle subissait les pires tortures et était souvent violée dès lors qu’elle sortait de cette caisse. 

Elle passait 23 heures par jour dans un cerceuil – Source: Channel 5

Colleen était également endoctrinée par Janice, sa ravisseuse. Elle l’a persuadée que Hooker, son mari, faisait partie d’une organisation diabolique qui la crucifierait ou la fusillerait si elle tentait de s’enfuir. 

Un masque trouvé dans la maison de Cameron Hooker – Source : Splash News

« Hooker disait : « Si tu ne fais pas ce que je te dis, je ferai du mal à ta famille » » témoigne la victime qui a même signé un contrat « d’esclave » avec son bourreau sous la contrainte. 

Le contrat signé par la victime – Source : Splash News

Les parents soupçonnaient qu’elle était dans une secte

Pendant ces sept ans de séquestration, la jeune femme de 20 ans a rendu visite à ses parents avec son ravisseur, Cameron Hooker. La victime les a convaincus qu’elle était heureuse avec son petit ami. 

Cameron Hooker a kidnappé la jeune fille en 1977 – Source : Splash News

Pour le père et la mère de Colleen, cette dernière avait certainement rejoint une secte mais l’ont laissée s’en aller. Après quelques années, l’otage était de plus en plus autorisée à sortir et s’occupait même des enfants de Janice et Hooker. 

Photo prise par les parents de Colleen – Source : Splash News

Elle avait trop peur pour essayer de s’enfuir. La jeune femme est même devenue la deuxième épouse de son bourreau. A ce moment-là, Janice lui a révélé que la société secrète dont son mari était censé être issu n’est qu’un mensonge. 15

Janice était complice dans cet enlèvement – Source : Associated Press

Janice était également manipulée

Quelques années après sa séquestration, Colleen découvrira que celle qui la tenait captive était également une ancienne victime. Janice a révélé à la jeune femme qu’elle a été violée et frappée lorsqu’elle a rencontré Cameron Hooker alors qu’elle avait 15 ans. Elle a raconté à son otage que son époux la noyait et que quand elle refusait de se laisser faire, il la battait. Comme Colleen, Janice a aussi signé un contrat d’ « esclave » avec son mari qui lui donnait le droit d’avoir une nouvelle proie. Cette dernière a été capturée sur la route. 15

Colleen, en 2016, à la sortie du film – Source : The Sun

Janice a aidé à l’évasion de Colleen

C’est seulement 7 ans après sa prise d’otage que Colleen a pu s’échapper avec l’aide de Janice. Après s’être évadée, la femme de 27 ans a appelé Cameron pour lui dire qu’elle le quittait, son ancien ravisseur a fondu en larmes. 

Colleen en 2008 – Source : Channel 5

La victime n’a pas contacté la police pendant des mois et attendait même que son bourreau puisse changer. C’est Janice qui dénoncera son mari en l’accusant de kidnapping, torture mais également du meurtre d’une dénommée Marie Elizabeth Spannhake. 

Il  a écopé de 104 ans de prison – Source : Associated Press

Cameron Hooker a eu une peine de prison de 104 ans tandis que sa femme a eu l’immunité en raison de sa dénonciation. Une histoire qui fait froid dans le dos, à l’instar de nombreux récits sordides qui émergent sur la Toile, comme ce petit garçon torturé et mis en cage par sa propre mère.

Colleen avait 20 ans lorsqu’elle a été kidnappée – Source : The Sun

Qu’est-ce que le stress post-traumatique ?

Interrogé par nos confrères de Psychologies, Samuel Lemitre, psychologue clinicien et docteur en psychologie parle de l’état qui découle d’un traumatisme, le stress post-traumatique. Il le définit ainsi : « Il est susceptible de se développer lorsqu’une personne a été confrontée à un risque majeur pour sa sécurité, à l’imminence de sa mort ou témoin de celle d’un tiers ». Pour le spécialiste, cet état est caractérisé par la fin du fantasme d’immortalité et peut se manifester par des flashbacks ou des rêves. Il ajoute : « La victime va être alors terrifiée en permanence par la replongée incessante dans cet état de terreur ». Une impression de danger continu qui peut conduire à la dépression. Le traumatisme n’est pas seulement psychologique, il est aussi physique et se stocke dans le corps.

Contenus sponsorisés
Loading...