x

Il faut 15 minutes aux femmes pour atteindre l’orgasme d’après une étude

De son nom grec “Orgasmos”, l’étymologie du nom d’orgasme signifie « bouillonner de plaisir ». Ainsi, il désigne la réponse physiologique à une excitation ardente, déchargée au moment qui survient après la période dite de plateau. Quintessence de la jouissance féminine, il est sujet à de nombreuses polémiques et théories de spécialistes de la sexualité. Une étude récente publiée dans The Journal of Sexual Medicine a dévoilé la durée nécessaire à une femme hétérosexuelle afin de l’atteindre. Zoom sur cette nouvelle recherche.

L’orgasme est le moment culminant de l’extase sexuelle, qui paraît si insaisissable à bon nombre de femmes tandis qu’il est quasi systématique chez les hommes. Une étude scientifique suggère qu’il est possible d’atteindre l’orgasme en 15 minutes seulement. 

Différentes méthodes pour atteindre l’orgasme – Source : Unilad

Le clitoris, monopole de la jouissance

L’orgasme provenant du clitoris est très puissant ! De par sa forte densité nerveuse, le clitoris situé à l’entrée du sexe féminin entre les lèvres, a pour unique fonction organique de procurer du plaisir aux femmes. Il est l’équivalent du pénis chez l’homme. Une stimulation clitoridienne manuelle, par un accessoire ou encore par un cunnlingus est nécessaire pour irriguer le clitoris et atteindre l’orgasme en peu de temps. 

Unilad

A la conquête du point G

Le point de Gräfenberg, réputé pour ses orgasmes sous le nom du point G, est situé à 3 centimètres de l’entrée du vagin. Semblable à une petite boule palpable qui se gonfle sur la muqueuse, il permet un orgasme d’une grande intensité si celui-ci se produit dans les conditions nécessaires à sa réalisation. C’est la raison pour laquelle beaucoup insistent sur l’importance du lâcher prise et de la respiration chez la femme. 

Unilad

L’orgasme combiné

Un orgasme combiné est celui qui stimule plusieurs zones érogènes et sollicite à la fois le vagin et le clitoris. Lorsque le partenaire est habile de ses mains, il est possible de provoquer un orgasme sexuel des plus jouissifs ! Des sensations intenses seront au rendez-vous ! 

L’orgasme cervical

L’orgasme cervical ne peut être atteint que par une pénétration vaginale profonde. « L’activation de cette zone proviendrait d’une pénétration profonde ou encore de la percussion du col” explique le professeur en gynécologie-obstétrique, Patrice Lopes. Pour l’expérimenter, la position du missionnaire est celle qu’il faudra privilégier pour maintenir un bassin soulevé. 

15 minutes en moyenne pour atteindre l’orgasme

Ce sont des chercheurs indiens du département d’urologie, andrologie, et santé sexuelle de l’Institut des sciences médicales de Karnataka, qui ont  suggéré le temps moyen qu’il faudrait à la femme hétérosexuelle pour atteindre l’orgasme

Publiée dans Journal of Sexual Medicine, l’étude a permis de chronométrer le temps qu’il faut à chacune des 645 participantes d’une trentaine d’années et issues de 20 pays différents avant d’atteindre l’orgasme à son apogée. Il est à noter que ce n’est pas la pénétration qui a été jugée comme étant le meilleur moyen d’atteindre l’orgasme, car seulement 31,4% des participantes privilégient cette forme de jouissance. Ainsi le reste des participantes à cette étude préfèrent être stimulées différemment, notamment par des baisers, des caresses et des « morsures légères ».Selon cette étude, la position de l’Andromaque est appréciée par 42,2% des participantes, la jugeant comme une position “magique”. 

Un orgasme difficile chez certaines femmes

L’orgasme peut paraître difficile à atteindre pour certaines femmes. Néanmoins, Ian Kerner, sexologue, explique que l’anorgasmie peut être d’origine physiologique, psychique ou émotionnelle. En éliminant toute cause organique, il est important de veiller à ce que les préliminaires durent assez longtemps et que le rapport sexuel ait lieu dans de bonnes conditions, favorables à l’épanouissement des deux partenaires. Certains facteurs psychologiques sont tout aussi déterminants et peuvent empêcher la jouissance sexuelle : la dépression, les problèmes liés au couple et la trahison sont autant de causes possibles de l’anorgasmie chez la femme.

Contenus sponsorisés
Loading...