Comment prolonger la durée de vie des fleurs dans un vase ?

Qui n'aime pas avoir de beaux bouquets de fleurs fraîches à la maison? Elles apportent immédiatement un cachet élégant et cosy. Achetées chez le fleuriste du coin ou offertes par un invité, les fleurs coupées trouvent aussitôt leur place dans un joli vase mis en évidence dans le salon. Hélas, si vous n'en prenez pas soin correctement, elles se fanent au bout de quelques jours seulement. Et, c'est avec un pincement au cœur qu'on se retrouve obligé de s'en débarrasser. Cependant, il existe quelques petites astuces intéressantes qui vous permettent d'en prendre soin pour les préserver plus longtemps.

C’est une fatalité : au bout d’un certain moment, les fleurs fraîches se fanent ou leurs tiges pourrissent. Mais, pour profiter un peu plus de leur beauté, de leur fraîcheur et de leur parfum enivrant, vous pouvez toujours contourner l’inéluctable avec des solutions naturelles. Votre sauveur du moment ? Le bicarbonate de soude. Eh oui, il est sur tous les fronts ! Ce produit naturel et polyvalent, que l’on utilise volontiers pour simplifier diverses tâches ménagères, a également la faculté de prolonger la durée de vie de votre bouquet floral, mais également d’intensifier son parfum.

Découvrez comment l’utiliser à bon escient pour qu’il puisse sublimer vos jolies fleurs !

Comment entretenir les fleurs coupées issues du marché ?

Vous avez probablement reçu un magnifique bouquet de fleurs fraîchement coupées à l’occasion d’un anniversaire, d’une fête ou d’une journée spéciale. Malheureusement, il est très probable que vous n’en ayez pas profité longtemps. En effet, les fleurs coupées qu’on achète chez le fleuriste ont tendance à se faner beaucoup plus vite que celles que vous pourriez cueillir dans le jardin.

Les raisons sont diverses. La plus courante, c’est que ce sont des fleurs généralement transportées depuis les plantations florales dans des boîtes réfrigérées sur une longue distance. Certes, le fait de rester dans un environnement froid leur a permis de s’épanouir et de rester belles, mais parallèlement cela nuisait également à leur santé.

En immergeant ces fleurs dans un vase d’eau froide du robinet, elles peuvent facilement se faner dès le lendemain. Pour éviter ce contretemps, plongez-les plutôt dans une eau à température ambiante.

N’oubliez pas non plus que la tige de chaque fleur doit être coupée d’environ deux centimètres. En effet, les extrémités des tiges peuvent se dessécher plus rapidement, car elles aspirent mal l’eau et pourrissent facilement. Ce qui entraîne la mort de la fleur. Cependant, l’entretien de votre tige ne s’arrête pas à la coupe initiale. Tous les deux jours, vous devez la couper d’environ un centimètre pour éviter qu’elle ne pourrisse. Evitez également de laisser de feuilles immergées dans l’eau, sinon elles sont envahies de bactéries et risquent de pourrir.

Enfin, pensez bien à installer le vase dans un endroit plus frais, sans courant d’air ni lumière directe du soleil.

Prolonger la vie des fleurs coupées avec du bicarbonate de soude

Fleurs

Fleurs – source : spm

Pour prolonger au maximum la durée de vie de vos fleurs coupées, vous aurez besoin du bicarbonate de soude à portée de main. Chaque fois que vous changez l’eau de vos fleurs, tous les deux jours ou selon les besoins, ajoutez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude à l’eau et remuez bien.

Bicarbonate de soude

Bicarbonate de soude – Source : spm

Cette poudre à la texture blanche a d’excellentes propriétés nettoyantes et désinfectantes, éliminant ainsi toute bactérie susceptible de nuire aux plantes. En prime, ce produit naturel intensifie même le parfum des fleurs !

Comment cultiver des roses en pot ?

Évidemment, seules quelques-unes des 2 000 variétés de roses entrent dans les vases, notamment les moins touffues et piquantes.  Dans tous les cas, vous pouvez choisir le récipient le plus approprié en suivant le critère de la proportion entre la longueur des fleurs et la capacité du vase.

Vase de fleurs

Vase de fleurs – source : spm

En général, un vase d’eau de cinq litres suffit si les roses que vous avez choisies ou reçues ne dépassent pas 50 centimètres. Si elles dépassent cette hauteur, vous aurez alors besoin d’un vase de 12 litres. La condition première pour qu’un rosier soit planté en intérieur, c’est que le pot doit être suffisamment grand, d’au moins 50 cm de profondeur pour un enracinement profond. Il doit également se doter de trous de drainage pour éviter que les racines ne pourrissent. Pour un bon substrat, privilégiez des billes d’argile et de l’engrais organique spécialement adapté aux roses. Arrosez régulièrement pour éviter les poches d’air présentent dans le pot. Pensez à tailler les tiges et à retirer les petites brindilles.

Comment cultiver des roses dans le jardin ?

Idéalement, la plantation se fait en automne. Outre le choix du sol et l’endroit où la plante reçoit la lumière et le soleil, il est très important de faire attention à certains éléments. Tout d’abord, la distance entre les plantes : pas moins de 70 centimètres les unes des autres, et même jusqu’à un mètre pour plus de sécurité. Deuxièmement, évitez de planter des rosiers là où vous venez d’en déraciner d’autres car ils sont sûrement malades. Choisissez toujours une terre riche, légère et bien drainée.

Les rosiers résistent bien au froid, mais ils ont besoin de beaucoup de soleil pour une belle floraison abondante. Optez donc pour un emplacement bien ensoleillé, et surtout à l’abri du vent. Evitez les zones où la terre est trop humide et où l’eau a tendance à stagner. Les racines du rosier détestent être immergées dans l’eau, elles en tombent même malades.

Lire aussi Comment planter la coriandre dans votre jardin ? (Et comment l’utiliser)

Contenus sponsorisés