Cette mère est choquée quand elle voit un étranger prendre son bébé, puis il dit 5 mots qui l’ont fait pleurer

Durant toute sa vie, l’être humain a recours au toucher dans ses interactions avec autrui que ce soit pour montrer de l’affection, demander du soutien ou créer et entretenir ses relations. Mais bien avant sa naissance, un bébé éprouve les bienfaits du toucher notamment celui de sa mère.

En effet, c’est l’un des premiers sens qui se développe comme le prouve des recherches scientifiques montrant qu’à 8 semaines gestationnelles, un fœtus est en mesure de réagir à la sensation du toucher in utéro. Les bébés exploitent leur propre sens du toucher et celui des autres afin de s’auto-apaiser lorsqu’ils arrivent dans des environnements nouveaux. Qu’un bébé soit né à terme ou prématuré, il a besoin du contact humain car cela l’aide à se développer..

Les bienfaits du toucher chez les bébés

Des effets bénéfiques sont reconnus scientifiquement concernant le fait d’avoir recours à toutes sortes de contacts entre le bébé et un parent ou un soignant. Que ce soit prendre et bercer le nourrisson, le massage ou le contact peau à peau ou les soins maternels kangourou, le contact humain offre au nouveau-né une prise de poids plus rapide, un séjour à l’hôpital plus court, une stabilité du pouls, une augmentation de l’apport en oxygène, une stabilité de la température corporelle, une meilleure tolérance à la douleur, une amélioration du sommeil, une réduction du stress, un système immunitaire renforcé, un meilleur développement cérébral et linguistique ainsi que de meilleures compétences sociales.

Effectivement, les interactions mère-bébé sont plus sereines et un lien maternel fort se crée. Mais ce n’est pas tout, un bébé bénéficiant du contact humain, autre que celui de ses parents, est plus heureux comme le montre cette incroyable histoire !

L’histoire incroyable de cette mère et de son bébé prématuré

Lors de la naissance d’un bébé prématuré, ce dernier a besoin d’énormément d’attention et d’affection au quotidien. Malheureusement, il est difficile pour les parents de passer leur journée entière à la maternité de par leurs responsabilités professionnelles et personnelles.

Afin d’aider ces parents dans le besoin, le Children’s Healthcare of Atlanta, un hôpital en Georgie, a fait appel à David Deutchman, un grand-père qui berce depuis plus de 12 ans des milliers d’enfants.

David Deutchman a pris sa retraite à la suite d’une longue carrière dans le marketing. Cherchant à rendre son temps utile et à offrir ses services à la société, David a demandé au Children’s Healthcare of Atlanta s’ils avaient besoin de volontaires. Ces derniers ont répondu que oui et pendant la première année, David a aidé les soins intensifs pédiatriques puis il a souhaité offrir son aide aux soins intensifs néonatals.

bébé

À 82 ans, David, un retraité marié, père de deux filles ayant la cinquantaine et grand-père de deux petits-enfants, s’est trouvé une réelle vocation dans le volontariat.

Il aide à calmer les bébés qui pleurent et crée un lien avec les bébés qui le rendent reconnaissants de faire ce travail. Mais ce qui lui importe, au-delà du bien-être des nourrissons, c’est le fait que les parents aient besoin d’aide. Il parle aux mamans, leur tient la main car il juge que c’est aussi important que de tenir un bébé dans ses bras car les nouveaux parents sont confrontés à énormément de stress et ce soutien leur permet d’être rassuré quant à la personne qui s’occupe de leur enfant.

bébé

Ce stress et ces contraintes sont une chose que connaît bien la maman de Logan, un bébé né à la 25ème semaine de grossesse. Elle se rend chaque matin à l’hôpital pour voir son fils mais se sent coupable de ne pas être là 24h/24 et 7j/7.

Un jour, alors qu’elle arrive à l’hôpital, elle voit David assis sur une chaise tenant son fils dans ses bras. Il lui sourit puis lui dit naturellement « Bonjour ! Je suis le grand-père des soins intensifs ».  La maman de Logan a donc fondu en larmes tellement elle était reconnaissante vis-à-vis de David, de prendre soin de son fils.

Pour saluer ce si beau geste, l’hôpital a posté sur Facebook une photo du Grand-père des soins intensifs portant Logan.

bébé

Ils ont décrit l’histoire de cette maman qui ne peut rester à l’hôpital car elle doit s’occuper de son autre enfant et de ce que fait David depuis douze ans, c’est-à-dire tenir la main des patients et ceux de leurs parents.

Plusieurs chaînes de télévision et des journaux ont mis en avant ce héros comme le montre le reportage ci-dessous :

Lire aussi Une grand-mère de 60 ans insiste pour allaiter elle-même le bébé de son fils

Contenus sponsorisés