Cette maman a reçu une grosse amende pendant qu’elle allaite son bébé dans sa voiture

Son bébé ne cessait de pleurer. Après que cette maman ait dû s’arrêter pour allaiter son bébé, elle a été sanctionnée par une amende de 115 98 euros sur le parking. Une punition qui la révolte car elle n’avait d’autre choix que de nourrir son enfant. 

C’est un témoignage révoltant relayé par CBS News. Alors qu’elle était au volant accompagnée de son nourrisson de 3 semaines, cette mère a dû s’arrêter en urgence. La raison ? Son bébé pleurait parce qu’il avait faim. La femme a donc dû stationner rapidement pour pouvoir l’allaiter. Seulement, la police l’a puni en lui donnant une grosse amende alors qu’elle était dans un parking. Et ce n’est pas la première fois qu’une maman allaitante est victime de discrimination. Au Mexique, un homme est allé jusqu’à demander à une femme de se couvrir parce qu’elle allaitait son enfant au restaurant.

guillermina
cbslocal

Une maman a reçu une amende de 98 euros parce qu’elle allaitait son bébé

Pendant qu’elle conduisait, son bébé de trois semaines était en sanglots. Cette maman s’est alors arrêtée dans un parking pour pouvoir l’allaiter en toute sécurité. Pourtant, Guillermina Rodriguez a reçu à ce moment-là une amende d’une somme de 98 euros pour avoir donné du lait à son nouveau-né. « J’ai été forcée de me garer dans une zone commerciale. C’était une urgence et je n’avais pas le choix » déplore-t-elle. Une punition qu’elle considère comme injuste étant donné le contexte.

La maman a été arrêtée par une dépanneuse

Suite à cette sanction lourde, la femme n’a pu s’empêcher de pleurer. « Mon bébé était en larmes et je voulais juste m’arrêter pour m’occuper de lui » explique la mère de trois enfants. Elle s’était retrouvée dans des embouteillages pendant 45 minutes et a dû prendre la première sortie.
pour se rendre au centre-ville. La petite Ileana avait très faim et lorsqu’elle l’a enfin allaitée, un agent en dépanneuse l’a interpellé.

« J’aurai souhaité qu’il fasse preuve de plus de compassion »

Quelques minutes après l’avoir allaité, un agent s’est arrêté à leur voiture. « Il a littéralement sorti la dépanneuse, il allait remorquer la voiture, sans même regarder dedans » raconte la conductrice. Son bébé était toujours en train de téter. Elle lui a ensuite expliqué qu’elle était en train d’allaiter mais cela ne l’a pas empêché de lui donner une lourde amende. «  Il s’en est allé et a juste posé le billet sur ma vitre »
explique la maman. Puis d’ajouter : « J’aurai souhaité qu’il fasse preuve de plus de compassion.

guillermina1
cbslocal

Guillermina Rodriguez à l’arrière de son véhicule sur le point d’être remorquée par un agent de la circulation

La maman indignée contacte une association de soutien sur l’allaitement maternel

Suite à cette sanction, la maman indignée a contacté la Leche League de New York, une association de soutien et d’information sur l’allaitement maternel. Sa présidente, Laura Beth Gilman l’a soutenue.
«  Nous devons entendre les bébés pleurer et réagir. Je ne pense pas qu’elle mérite une amende pour cela » a déclaré la représentante.

Puis d’ajouter : « Je pense qu’elle mérite d’être comprise, et le policier aurait dû dire:  » Bien sûr, je vais vous donner quelques minutes. Aujourd’hui, Guillermina conteste cette sanction pénale et s’est plaint à la police new-yorkaise. Pour l’heure, les autorités n’ont toujours pas réagi face à cette poursuite. Pourtant, il suffit de regarder les photos de cette femme qui allaite son enfant dans une piscine, pour comprendre que cet acte est en réalité tout ce qu’il y a de plus beau, de plus noble et de plus naturel.

L’allaitement : un moment maternel privilégié

Si l’allaitement comporte de nombreux bienfaits physiologiques pour le nourrisson, cet acte maternel revêt également une utilité psychologique pour la maman. Et pour cause, ce lien privilégié crée une relation étroite avec le bébé. Ce contact peau-à-peau favorise une forte communication entre le parent et l’enfant. Cela diminue également le stress du bébé en cas de peur ou de faim. Selon les psychanalystes, ce geste favorise un sentiment de sécurité affective chez l’enfant qui lui permettra son autonomie et son indépendance.

L’allaitement favorise également un sentiment de tendresse qui aide le nouveau-né à avoir un sommeil serein et réparateur. Ce phénomène maternel naturel serait également un moyen de se prémunir contre la dépression post-partum, une maladie qui survient après l’accouchement également appelée baby blues. Allaiter son bébé, c’est également protéger la transmission des émotions négatives que peut ressentir la maman après la naissance de l’enfant.

Autant de bienfaits qui augmentent l’harmonie du lien filial au-delà de favoriser le système immunitaire, les apports nutritionnels ou encore le développement neuro-cérébral de l’enfant dès les premiers jours.

Qu’il s’agisse d’un allaitement naturel ou artificiel, cet acte augmente la complicité et l’intimité entre une mère et son bébé. Aujourd’hui certains papas s’attèlent même à la tâche. A l’instar de cet homme qui allaite son bébé et demande à tous les pères de faire comme lui.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close