Cette jeune femme de 18 ans avec un ventre plat est choquée d’apprendre qu’elle est enceinte de 8 mois

Saffron Heffer, une jeune femme de 18 ans originaire du Royaume-Uni, découvre avec stupeur qu’elle est enceinte de 37 semaines. Pourtant, rien ne laissait  présager qu’elle était à un stade aussi avancé de sa grossesse. Ventre plat, taille 36 et silhouette de rêve, Saffron était loin de se douter de ce qui se passait. Retour sur cette histoire surprenante relayée par nos confrères de The Mirror.

Pendant les sept premiers mois de sa grossesse, Saffron, 18 ans, n’avait aucune idée de ce qu’elle était en train de vivre. C’est sa maman qui, en remarquant une tâche brune sur son ventre, lui a suggéré de passer un test de grossesse. Stupeur, le test était positif et la surprise fût d’autant plus grande après sa visite chez le médecin. Malgré l’absence de tout signe révélateur, la jeune femme apprit qu’elle était enceinte de 37 semaines. 

Un bébé qui tourne le dos 

Cette jeune femme de 18 ans avec un ventre plat est choquée d'apprendre qu’elle est enceinte de 8 mois

Mise à part la marque, qui s’est avérée être une ligne de pigmentation, Saffron n’a remarqué aucun autre signe physique de grossesse. Elle se rendait régulièrement à ses séances de sport et faisait même des UV, totalement inconsciente des risques qu’elle encourait. 

Ses règles, qu’elle n’avait pas eues depuis longtemps, auraient pourtant pu lui mettre la puce à l’oreille, mais la jeune femme avait associé ce dérèglement à la prise de sa pilule contraceptive, elle a d’ailleurs témoigné : «  C’était une surprise pour tout le monde. Ma mère était aussi choquée que moi. Personnellement, je ne pensais pas qu’il était possible de ne pas savoir que l’on est enceinte jusqu’à ce que cela m’arrive. Certaines personnes ont affirmée avoir vécu la même histoire, plusieurs choses ont été dites à ce sujet, mais je n’y croyais pas, persuadée qu’ils devaient quand même s’en rendre compte d’une certaine façon. »

Après une consultation d’urgence, l’échographie a confirmé que son bébé tournait en fait le dos à son ventre, ce qui explique l’absence de bosse apparente. Il a pourtant suffit que la sage-femme déplace le bébé in-utéro, pour que son « baby bump » apparaisse en seulement quelques jours. 

Cette jeune femme de 18 ans avec un ventre plat est choquée d'apprendre qu’elle est enceinte de 8 mois

Oscar Heffer, un petit garçon en parfaite santé, est né à peine 4 semaines après que sa maman ait su qu’elle était enceinte. Pourtant, la jeune femme a déclaré avoir été, dans un premier temps, complétement terrifiée à l’idée de devenir maman aussi jeune. Déprimée, elle ne savait pas comment réagir et pensait que sa vie était terminée : « Au départ, c’était le choc, je ne savais pas comment réagir. Après deux semaines, j’ai commencé à admettre l’idée que les choses étaient telles qu’elles étaient et que je ne pouvais rien y faire (…) J’ai été forte par le passé. Cette situation n’était certes pas évidente, mais je me suis dit que je pouvais le faire. »

Malgré le choc de la nouvelle, la peur et l’appréhension qui l’ont suivi, Saffron est aujourd’hui heureuse d’être maman : « Je venais d’apprendre son existence qu’il était déjà né quelques semaines plus tard. Pourtant, je ne reviendrais en arrière pour rien au monde. C’est un bébé magnifique (…) Il est tellement calme et paisible, il dort et se blottit contre moi. Il est tellement adorable. »

Cette jeune femme de 18 ans avec un ventre plat est choquée d'apprendre qu’elle est enceinte de 8 mois

Que faire quand un bébé est en siège ou en travers ? 

Le bébé passe généralement dans la position tête la première à 36 semaines de gestation. Néanmoins, si celui-ci est en position du siège ou en position transversale, celui-ci doit être manipulé in-utéro afin d’être replacé correctement pour éviter d’éventuelles complications pendant l’accouchement. 

Une injection destinée à détendre le ventre sera administrée, puis le médecin ou la sage-femme exercera une légère pression sur l’abdomen qui permettra au bébé de se retourner dans le ventre pour faire face vers le bas. 

Cette technique est relativement inconfortable mais généralement sans danger. Elle réussit chez 40% des patientes, néanmoins, en cas d’échec ou de complication lors de l’accouchement, le médecin procédera alors à une naissance par le siège ou une césarienne. 

Lire aussi Cette femme enceinte perd son bébé après avoir été kidnappée et torturée par son mari jaloux

Contenus sponsorisés