Cet homme a un pénis tellement grand qu’il ne peut plus faire l’amour

Ancrée dans l’esprit de certains, l’idée selon laquelle les performances sexuelles d’un homme dépendent de la taille de son pénis implique bien des souffrances. Focalisés sur les dimensions de leur phallus, certains ne réalisent pas que pour une relation sexuelle épanouissante, les principaux facteurs déterminants sont la communication et la bienveillance. Pour Micha Stunz, devenir plus viril constituait un objectif à atteindre par tous les moyens. Mais il était probablement loin de s’imaginer les conséquences qui allaient en découler. Son histoire a été relayée par nos confrères de CNews.

Depuis de nombreuses années, l’industrie pornographique met en scène des acteurs avec des corps sculptés et véhicule de fausses croyances. Ces dernières concernent principalement la taille du sexe chez l’homme, l’absence de pilosité ainsi que le volume des seins chez la gente féminine. Très souvent, les jeunes qui atteignent la puberté ont tendance à se comparer à ces ‘diktats’ et à développer spontanément certains complexes.

Ainsi, de nombreux hommes ne sont pas satisfaits des mensurations de leur verge et craignent le regard de leurs partenaires. Mais pour certains, cet idéal peut finir par engendrer l’effet contraire. Cette histoire qui s’est déroulée en Allemagne montre un homme qui a du mal à avoir des relations sexuelles en raison de la taille de son membre.  En voulant agrandir son pénis, ce dernier s’est retrouvé confronté à un problème “de taille”.

L’homme a voulu agrandir son pénis pour se sentir “mieux”

Aujourd’hui, Micha Stunz a réussi à obtenir un pénis d’environ 22 centimètres de longueur et de 9 centimètres de circonférence. Il affirme que ce dernier pèse environ 4 kilos. Âgé de 45 ans, l’homme a opté pour des injections de silicone pour obtenir un pénis plus volumineux. Bien qu’il soit conscient que ce critère ne le rend pas plus séduisant, il admet que cela l’aide à se sentir “mieux”.

 

Micha Stunz
dailymail

Malheureusement, depuis que l’homme a eu recours à des implants en silicone, les relations sexuelles qu’il a pu avoir ne lui procuraient plus de plaisir. Pour lui, le sexe est devenu plus compliqué puisqu’il ne parvient pas toujours à avoir une véritable érection.

Micha considère qu’en dépit de l’aspect esthétique de sa verge, cette dernière peut le contraindre à abandonner certaines pratiques sexuelles. “Après avoir atteint une certaine taille, vous ne pouvez plus faire certaines choses”, explique-t-il avant de préciser “du moins, pas avec tout le monde et pas sans quelques préliminaires”.

Micha Stunz1
dailymail

Toutefois, l’homme révèle qu’il peut s’adonner à des jeux sexuels subtils grâce à ces interventions.

Tout a commencé lorsque l’homme a reçu un cadeau surprenant

Pour Micha, l’élément qui a déclenché son désir inconditionnel de modifier l’apparence de son pénis était un cadeau qu’il avait reçu vingt ans auparavant. Il s’agissait d’une pompe à pénis qui lui a permis d’augmenter la taille de sa verge et de jouir de la sensation que ça lui procurait.

Micha Stunz2
dailymail

“J’ai eu le sentiment que je n’étais pas pris au piège dans le corps avec lequel je suis né, mais que j’avais la possibilité de le façonner moi-même pour le changer”, explique l’homme. Ce déclic l’a poussé à avoir recours à des injections péniennes, avant de rechercher “quelque chose de plus permanent”. Après plusieurs années, le quadragénaire a découvert les injections en silicone. Dans un premier temps, un étudiant en médecine a accepté de lui faire ses premières injections pour augmenter la taille du pénis. L’homme a réussi à obtenir un sexe imposant, le contraignant à le dissimuler dans certaines situations.

Micha Stunz3
dailymail

En effet, Micha préfère uriner assis pour ne pas attirer les regards des autres. Lors d’une fête prisée par les fétichistes à Berlin, il a même déclaré être “assez timide”.

Micha Stunz4
dailymail

En sus, le colosse a expliqué qu’il ne souhaitait pas être réduit à cette partie de son corps et espérait rencontrer une personne qui chercherait à le connaître pour sa personnalité avant tout.

La taille du pénis : un impact sur l’épanouissement sexuel ?

Alors que certains hommes pensent que les mensurations de leur verge influencent leurs prouesses sexuelles, cette idée reste infondée. Selon Sandra Saint-Aimé, sexologue-clinicienne, la taille moyenne d’un pénis en érection est de 14,5 centimètres en longueur pour une circonférence moyenne d’environ 12 à 13 centimètres.

Néanmoins, il ne s’agit que d’une estimation “purement indicative” et non d’une norme intangible. Comme la spécialiste l’explique, peu importe la taille du pénis, l’homme peut s’épanouir pleinement sur le plan sexuel s’il se détache de ses complexes et de ses aprioris. “La taille n’a pas d’influence directe sur le plaisir sexuel de l’homme, mais plus sur les mécanismes conscients et inconscients qui permettent à l’homme de se donner le droit de ressentir du plaisir avec son sexe”, précise la sexologue.

Souvent, la taille du pénis est inconsciemment corrélée à la virilité. Or, si un homme ne se sent pas assez viril, il aura du mal à s’abandonner aux joies de la chair. En sus, Sandra Saint-Aimé affirme que la taille du sexe de son partenaire n’altère pas le plaisir sexuel de la femme. En sachant que les zones érogènes d’une femme se trouvent à quelques centimètres de l’entrée du vagin, elle peut accéder au Saint-Graal peu importe les dimensions du pénis de son conjoint.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close