Ces mamans partagent des photos impressionnantes pour mettre fin aux préjugés sur la césarienne

Parfois considérée comme une solution de “facilité”, la césarienne fait encore l’objet de plusieurs préjugés. Pour lever le voile sur ce mode d’accouchement et mettre fin aux idées reçues, plusieurs mamans ont décidé de partager des photos impressionnantes suite à la naissance de leur bébé.

Relayées par le site Secret life of Mom, ces clichés dévoilent les corps transformés de mamans courageuses après leur césarienne. Cicatrices, douleur, traces…rien n’est laissé au hasard pour documenter ce moment riche en émotions et mettre fin aux préjugés qui persistent à son sujet.

cesarienne1

Césarienne – Source : spm

Accouchement par césarienne, des mythes à déconstruire

Recommandée par les professionnels de santé en cas de grossesse multiple, de naissance prématurée ou en raison de la position du bébé entre autres facteurs, la césarienne est généralement planifiée au bout de 8 mois et demi de grossesse, soit vers la 39ème semaine d’aménorrhée. Pourtant, ce mode d’accouchement n’est pas sans pâtir de certains préjugés qui peuvent avoir un impact sur l’état d’esprit d’une nouvelle maman. En effet, la césarienne est souvent considérée, à tort, comme l’alternative “facile” à un accouchement par voie basse. Seulement, les femmes qui y ont recours ne sont pas épargnées par la souffrance lors de ce moment qui peut s’avérer éprouvant. Pour cette raison, des mamans ayant subi une césarienne ont décidé de partager des clichés poignants pour montrer l’impact de cette intervention sur leur corps.

“Ce n’est pas une solution de facilité”

cicatrice

Cicatrice de césarienne – Source : spm

Pour Liv White, une maman australienne, la césarienne est loin d’être une opération sans douleur. Elle écrit pour illustrer sa photo : “À tous ceux qui pensent que c’est une solution de facilité, imaginez une entaille de 15 cm, comme si un requin avait avalé les membres d’un surfeur et qu’on lui éviscérait le ventre pour les récupérer! Puis c’est recousu avec du fil de pêche pendant que vous ressentez que vos organes vitaux essaient de s’échapper !” Elle met également l’accent sur son abdomen qui se retrouve à jamais marqué par une cicatrice pour montrer que cette intervention est loin d’être aussi simple qu’il n’y paraît.

“C’est une marque d’amour”

cicatrice cesarienne

Maman avec son bébé – Source :spm

Kacey Ellis fait partie des femmes qui associent des souvenirs heureux à leur cicatrice de césarienne. A ses yeux, c’est une marque d’amour qui lui rappelle ses filles. “Que ce soit une urgence ou une intervention planifiée, subir une césarienne peut faire peur”, précise la maman. Elle rappelle ainsi à ses followers que cela reste une opération chirurgicale aussi angoissante qu’un accouchement par voie basse.

“Vous faites votre devoir pour votre enfant”

cicatrice cesarienne1

Cicatrice – Source : spm

Sur Instagram, Zoe Wilde explique que lorsqu’il s’agit de la santé de son enfant, il n’y a pas une minute d’hésitation. “Cela fait mal parce que c’est important, mais je le referais encore si c’était nécessaire ! Sans question ni hésitation.Je ne savais pas à quel point j’étais forte jusqu’à ce que ce soit ma seule option. Ne sous-estimez jamais le combat d’une maman”, écrit-elle.

“Votre corps change à jamais”

cicatrice cesarienne2

Transformation du corps – Source : spm

Pour Kassi Mansfield, il ne faut pas oublier les changements corporels non négligeables suite à une césarienne. “Mon corps n’est pas, et ne sera jamais plus ce qu’il était. Et je travaille encore sur moi-même pour l’accepter. J’ai un creux de plus de 2,5 cm sur l’abdomen. Mon nombril est couvert d’un surplus de peau. J’ai perdu tous mes muscles. Et j’ai une poche de césarienne”, explique-t-elle sur les réseaux sociaux. Elle poursuit en détaillant l’intervention et en indiquant que les cicatrices adoptent des formes différentes selon chaque personne, écrivant en conclusion : “Mamans de césarienne, vous n’êtes pas seules”.

“Les préjugés sur la césarienne affectent le mental d’une maman”

cicatrice cesarienne3

Le bas-ventre d’une maman – Source : spm

Reeden Theissen a subi deux césariennes et a parfois dû faire face à des commentaires désobligeants. Dans ce sens, elle tient à rappeler que les mauvais jugements peuvent avoir un impact sur le bien-être d’une nouvelle maman. “Après ma césarienne pour Forrester, mon coeur et mon esprit ont mis beaucoup de temps à pardonner à mon corps son incapacité à donner la vie par voie “naturelle”.

cicatrice cesarienne4

Ventre après une césarienne – Source: : spm

C’est une réalité difficile pour de nombreuses mamans et cela m’a pris des mois à me pardonner pour une chose dont je n’étais pas responsable”, poursuit Reeden, puis de conclure : “Mon corps est merveilleusement beau. Ses cicatrices y compris”.

Lire aussi Des parents abandonnent leur nouveau-né à l’hôpital parce qu’ils n’ont pas pu payer la césarienne

Contenus sponsorisés