Attention à ce virus : il s’empare de votre téléphone et peut faire exploser votre facture téléphonique

Les escroqueries monétaires se multiplient avec l’avènement des nouvelles technologies notamment sur les smartphones ou sur les tablettes numériques. Mais ce virus a pris pour cible les téléphones portables sous Android. Il s’immisce dans votre appareil mobile à travers une application malveillante ou des publicités visibles sur votre navigateur web. Les chercheurs en sécurité informatique mettent en garde les propriétaires de smartphones Android car ce malware peut faire exploser le montant de votre facture de téléphone portable.

Découvrez ce virus qui a pris pour cible les smartphones sous Android et découvrez son fonctionnement afin de l’éviter.

Quel est ce virus qui pourrait faire grimper votre facture téléphonique ?

logiciel malveillant

Un malware sur un smartphone – Source : spm

Ce virus a été nommé SMS Factory, c’est-à-dire l’usine à SMS. Ce nom n’a pas été choisi par hasard car le malware utilise les SMS pour pirater le compte de ses victimes. C’est un cheval de Troie qui prend pour cible tous les smartphones sous Android pour envoyer des SMS surtaxés et passer des appels vers des numéros payants. Le virus se propage sur les téléphones portables Android à travers les publicités malveillantes, les notifications push et les alertes affichées sur les sites de streaming gratuit. Si vous avez tendance à utiliser des applications pour regarder du contenu en streaming, restez vigilants car le malware peut se glisser dans ce type d’applications gratuites. Sur ces sites ou plateformes, l’utilisateur est invité à télécharger une nouvelle appli. Une fois celle-ci installée, l’internaute se retrouve face à un écran de bienvenue où il doit appuyer sur « accepter ». En cliquant dessus, le Cheval de Troie lance son processus dans le téléphone portable.

Comment le virus peut-il faire grimper votre facture téléphonique ?

facture téléphonique

Une facture téléphonique – Source : spm

Pour fonctionner correctement sur votre smartphone Android, le cheval de Troie envoie des SMS surtaxés à tous vos contacts et peut même passer des appels vers des numéros payants. Les frais de communications sont donc à la charge de votre opérateur téléphonique dont vous payez l’abonnement et le hacker récupère l’argent sur un compte tiers. Ce malware peut récolter en moyenne jusqu’à 6,50 euros par semaine ou 313 euros par an. Contactez votre opérateur de téléphone si vous remarquez que votre facture est plus élevée que les autres mois. Si vous êtes victime du virus Android, vous devriez remarquer une différence notable sur votre facture mensuelle par rapport au mois dernier.

Voici quelques conseils pour éliminer le virus sur votre téléphone Samsung

virus smartphone

Un virus sur smartphone – Source : spm

Si vous êtes propriétaire d’un iPhone, vous êtes chanceux car ce virus ne prend pas pour cible les utilisateurs d’Apple mais plutôt ceux qui possèdent des smartphones Android. Ce malware a bien choisi sa cible et continue à se propager dans le monde entier. Il a été signalé dans des pays comme le Brésil, la Russie, l’Argentine, la Turquie, l’Ukraine, l’Espagne et en France.  Pour vous protéger de SMS Factory, vous pouvez suivre ces astuces.

Tout d’abord, n’utilisez pas d’applications tierces pour télécharger d’autres applis. Préférez plutôt Google Play ou l’App Store. Ensuite, installez un antivirus qui pourra détecter lorsqu’un malware essaye d’intégrer votre smartphone sous Android ou iOS. Méfiez-vous des publicités avec des vidéos très courtes et des notifications push. Elles peuvent vous proposer de télécharger des applications via ces notifications mais souvent elles sont composées de virus lancés par des pirates pour vous cibler et vous voler vos données personnelles ou votre argent. Enfin, vous pouvez désactiver ou limiter la réception et l’envoi de SMS surtaxés auprès de votre opérateur téléphonique.

Pour ne pas être la cible de pirates en ligne, sur votre smartphone iOS ou sous Android, soyez vigilants et ne téléchargez pas d’applications en dehors des boutiques d’applications officielles.

Lire aussi Il ne faut qu’un instant à ce dangereux virus pour espionner votre téléphone et vider vos comptes bancaires

Contenus sponsorisés