À quoi servent vraiment les rainures sur les escaliers mécaniques ?

Des millions de personnes utilisent chaque jour les escaliers roulants, que ce soit dans les métros, les centres commerciaux, les gares, les aéroports, les centres d'affaires, etc. Mais seule une minorité en connaît l'origine et le véritable fonctionnement. A votre avis, pourquoi les escalators comportent des rainures verticales sur leurs marches ? Hormis l'aspect esthétique, il y a une raison mécanique derrière ce détail. Explications.

La petite histoire des escaliers mécaniques..

Le premier escalier mécanique, surnommé aussi escalator ou escalier roulant, a été inventé par l’américain Jesse W. Reno. Il a été breveté le 15 mars 1892 aux Etats-Unis. En 1895, il crée une nouveauté à Coney Island à New York : il s’agissait d’un trottoir roulant qui transportait les passagers selon un angle de 25 degrés, soit une variante des « tapis roulants » actuels que l’on trouve dans les centres commerciaux. Son « escalator incliné » comme il aimait l’appeler, a été mis en service la toute première fois au Crystal Palace en 1898. Ce fut une parfaite alternative aux escaliers traditionnels. Son succès fut d’une grande ampleur, si bien que de nombreux pays développeront à leur tour ce concept pour mieux gérer la circulation urbaine dans les grands espaces commerciaux, les stations de métros ou encore les aéroports.

Escalier mécanique : comment cela fonctionne exactement ?

Un escalier mécanique est en fait un réseau de roues et de chaînes qui, à l’instar d’un tapis roulant, sont entraînés par un moteur électrique. Concrètement, il implique la disposition de marches articulées et inclinées qui s’aplatissent et se relèvent pour se déplacer assez rapidement vers le haut ou vers le bas. Par mesure de sécurité, il s’équipe également d’une rampe mobile où peuvent s’appuyer les usagers. Enfin, pour faciliter l’entrée et la sortie, les premières et dernières marches se fondent dans une surface plane pour s’aligner avec le sol et permettre aux gens d’y accéder ou d’en sortir facilement, sans craindre de tomber. Visuellement parlant, le processus peut impressionner les jeunes enfants ou les chiens qui éprouvent une certaine appréhension à s’y aventurer.

Lire aussi : Comment masquer les notifications sur téléphone ? Ainsi personne ne les verra

Mais pourquoi l’escalier mécanique a-t-il des rainures ?

Escaliers roulants

Escaliers roulants – Source : spm

Les rainures ont leur propre histoire et diverses raisons peuvent justifier leur présence sur les escalators. Il faut savoir que les anciens modèles d’escaliers mécaniques contenaient des pièces en bois avec une surface complètement plane. Mais ils avaient des inconvénients majeurs : en plus d’être glissants, ils s’enflammaient très facilement. Ce fut d’ailleurs le cas lors de l’incendie meurtrier du métro de King’s Cross à Londres, le 18 novembre 1987. Un escalier roulant a malheureusement pris feu, à cause d’une minuscule allumette qui s’était glissée entre les interstices qui séparent les marches. A partir de là les marches en bois ont été troquées contre des modèles métalliques.

Par souci de sécurité, les fabricants ont également décidé d’intégrer des rainures verticales. Leurs avantages sont ainsi multiples :

  • Les rainures bloquent continuellement tous les objets qui tombent et récupèrent les déchets afin d’empêcher une panne éventuelle de la plaque métallique.
  • Les rainures protègent également les semelles des chaussures des passagers, évitant qu’elles ne se coincent facilement.
  • En hiver, par temps pluvieux, l’humidité s’accumule, ce qui augmente le risque de chute ou de glissade. Les rainures vont ainsi protéger les usagers en drainant l’eau et en améliorant l’adhérence des chaussures sur les marches.

Bon à savoir : dans le cas de bandes transporteuses inclinées, par exemple à l’aéroport ou au supermarché, les rainures sont également conçues de manière à ce que les rouleaux des chariots à bagages ou des caddies de courses s’y accrochent correctement pour rester immobiles.

Curiosités sur les escaliers mécaniques

Monter dans les escaliers roulants

Monter dans les escaliers roulants – Source : spm

Les plus longs escalators du monde sont en Asie. Au Japon notamment, à Tokyo plus précisément, les escaliers roulants des usines peuvent atteindre une longueur de 1,5 km.

Saviez-vous que l’escalier mécanique touristique le plus long du monde est niché au sein du Grand Canyon d’Enshi au centre de la Chine, dans la province de Hubei : cet escalator fait 688 mètres de long et il a été construit à partir de matériaux durables. Il offre un panorama spectaculaire sur la région. Hong Kong se distingue également avec un escalator grandiose : inscrit sur le Livre Guinness des records, l’escalier roulant niché au parc d’attraction Ocean Park mesure pas moins de 227 mètres !

De façon générale, les structures les plus étranges et les plus curieuses se trouvent en Asie. En effet, à Singapour, Tokyo et Hong Kong, des escaliers mécaniques en spirale ont été construits dans des centres commerciaux, défiant l’imagination des concepteurs.

Lire aussi : Pare-brise toujours embué ? Faites cela et résolvez ce problème pour de bon : votre sécurité en dépend

N.B : le Japon se dote également du plus petit escalator avec seulement 5 marches pour monter 83 cm. Une curiosité à découvrir au sous-sol du More’s Department Store à Kawasaki.

L’Europe peut également se vanter d’avoir des escalators impressionnants. Notamment en Italie, en particulier à Potenza : depuis 2010, la région dévoile la présence de 1,3 km d’escaliers mécaniques. Dans la mesure où la ville est entièrement construite sur des niveaux, ces aménagements facilitent grandement les déplacements des habitants.

Lire aussi : WhatsApp cessera de fonctionner sur ces téléphones à partir du 30 Novembre 2022. Etes-vous concerné ?

Contenus sponsorisés