Avoir des fossette sur les joues a une signification particulière. Découvrez-là

Considérées comme un atout charme, les fossettes qui se dévoilent sur les joues de certaines personnes ont une particularité anatomique intrigante. On estime que seuls 20% de la population détiennent ces petits creux sur leur visage. Ils sont davantage visibles lorsque la personne se met à sourire ou à rire. Ce détail attendrissant découle, en réalité, d'une malformation et serait vraisemblablement génétique. Il n'empêche que, dans certaines cultures, les fossettes on également une symbolique bien singulière. D'où proviennent-elles et pourquoi enflamment-elles autant les foules ? Explication.

Comment se forment les fossettes sur les joues ?

Les fossettes apparaissent comme des petits creux sur la peau. Elles peuvent d’ailleurs se produire sur d’autres parties, notamment sur le menton et le bas du dos. Scientifiquement parlant, concernant les joues, leur présence se situe dans la zone de l’hypoderme où se trouvent diverses fibres musculaires du visage : elles sont ainsi crées dans les parties où il y a plus de tension et d’étirement, plus précisément dans la structure du muscle zygomatique. Celui-là même qui se déclenche à chaque fois que l’on sourit. S’il est court chez certaines personnes, il va alors former cette fossette dans la joue. Par conséquent, ces fossettes sont le résultat d’un défaut dans les gènes musculaires qui entraîne une sorte de dépression dans les tissus de la joue.

Physiologiquement parlant, nous avons tous des traits distinctifs qui nous rendent uniques et spéciaux. Les fossettes, autant que la couleur des cheveux ou des yeux, attirent le regard car ce sont des attributs attrayants qui révèlent la beauté d’une personne. Pourtant, ce qui est étonnant, c’est qu’elles découlent surtout d’une déformation des muscles faciaux. L’ironie dans l’histoire, c’est que certaines personnes sont prêtes à payer cher pour s’en débarrasser, tandis que d’autres ne lésinent pas sur les moyens pour produire cette expression sur leur visage. En effet, il est possible de faire appel à la chirurgie esthétique pour créer des fossettes artificielles.

Lire aussi : Fossettes sur les joues : pourquoi certaines personnes en ont-elles et d’autres pas ?

Pour la petite anecdote : en 1936, une newyorkaise, du nom de Gilbert Isabelle, était tellement obsédée par le fait de ne pas avoir de fossettes, qu’elle a décidé d’inventer une machine spéciale pour créer cette difformité artificiellement. L’appareil se dotait d’un dispositif capable de réduire la taille des pommettes afin de former des trous. Encore expérimental et peu fiable, l’Association américaine médicale a émis de multiples réserves quant à son fonctionnement et aux dangers qui pouvaient en découler. Des années plus tard, la chirurgie esthétique a pris le relais en proposant un type de lifting pour donner vie à ces petits creux sur les joues. Mais ici encore, il faut user avec beaucoup de prudence, car le résultat escompté n’est pas toujours au rendez-vous.

Les fossettes : un signe de jeunesse éternelle ?

Avoir des fossettes sur les joues

Avoir des fossettes sur les joues – Source : spm

Difficile de rivaliser avec la nature pour avoir les jolies fossettes de Miranda Kerr ou d’Ariana Grande. Pas facile non plus de reproduire la parfaite fosse au menton du regretté Kirk Douglas ou celle de John Travolta ! Une chose est sûre : de par le monde et à travers les cultures, les légendes et croyances se sont multipliées pour donner un sens à cette étrangeté corporelle. En Angleterre, par exemple, certains estiment que cette particularité anatomique serait la « trace de l’empreinte du doigt de Dieu sur la joue d’un nouveau-né« .

Dans de nombreuses cultures, ces fossettes ont toujours été considérées comme des symboles de chance et de prospérité. On pense également qu’elles font paraître les personnes plus jeunes, quel que soit leur âge. Et ce, dans la mesure où ces creux sont souvent associés aux jeunes enfants et aux bébés. En effet, lorsqu’ils se dessinent sur le visage au moment du sourire, il y a une expression innocente et attachante qui apparaît aussitôt. Certaines cultures indigènes considèrent même que ceux qui ont la chance d’avoir ces marques sur les joues sont porteurs d’une prospérité divine : ils détiendraient la source de la jeunesse, de la vitalité et de la fertilité. D’autres croyances penchent plutôt vers une symbolique d’érotisme et de grande séduction. Les fossettes auraient d’ailleurs inspiré nombre de poètes à travers les siècles.

Lire aussi : Pourquoi faut-il mettre un savon sous vos draps ?

Les fossettes, une question de génétique

Un petit enfant qui sourit

Un petit enfant qui sourit – Source : spm

Symbole de beauté, de bonne fortune, de sagesse d’après les croyances populaires… Au fil du temps, ces deux petits trous sur les joues n’ont cessé de fasciner les gens. Malheureusement, cette caractéristique faciale très convoitée n’est pas l’apanage de tous. Les fossettes résultent généralement d’un héritage génétique, soit de la mère, du père ou des grands-parents.

Toutefois, la science ne l’a pas clairement prouvé : elle suggère, en effet, qu’il s’agit d’un trait dominant héréditaire, mais il y a également quelques faits inexpliqués. Dans certains cas, assez rares, des enfants peuvent avoir des fossettes, alors que leurs parents ou leurs ancêtres n’en possèdent pas. Il est également possible de constater que les fossettes sont visibles durant l’enfance et s’estompent à l’âge adulte. De même, il arrive que ces creux dans le visage ne se forment pas à la naissance, mais qu’ils se développent quelques années plus tard. Avec tous ces faits inexpliqués et imprévisibles, certains chercheurs les classent encore comme des irrégularités anatomiques.

Lire aussi : Pourquoi les gens ont des fossettes en bas du dos ?

Contenus sponsorisés