Pourquoi les mains fripent dans l’eau ?

Qui ne s'est jamais demandé pourquoi les doigts se plissent à la sortie du bain, de la douche ou d'une baignade en mer ? C'est un phénomène qui nous arrive à tous. Cette réaction courante de l'épiderme, aussi bien dans les mains que les pieds, est tout à fait normale. Au contact de l'eau, après quelques minutes, des plis se forment sur nos doigts et nos orteils. Cet aspect fripé n'est pas irréversible puisqu'il ne dure pas longtemps. Mais pourquoi cela arrive-t-il exactement ? Petit éclairage.

Pourquoi les mains fripent au contact de l’eau ?

Mains fripés

Mains fripés – Source : spm

Bien qu’elle soit invisible à l’œil nu, votre peau est recouverte d’une couche appelée « sébum ». Il s’agit d’un film lipidique, niché sur la surface cutanée et sécrété par les glandes sébacées de l’épiderme. Son rôle est essentiel puisqu’il protège la peau en l’hydratant et en la lubrifiant afin qu’elle ne dessèche pas. De plus, le sébum nourrit la peau et la rend imperméable, voilà  pourquoi l’eau ruisselle sur la surface au lieu d’être absorbée par la peau comme le ferait une éponge.

Mais pourquoi la texture cutanée se transforme lorsqu’elle reste assez longtemps sous l’eau ? Comment expliquer ce froissement et ces plis étranges ? La raison pour laquelle nos doigts se plissent est assez mystérieuse. On ne sait pas exactement pourquoi ce phénomène se produit, on sait en revanche que cela ne présente aucun danger. D’autant que ces « rides » ne sont que ponctuelles, puisque la peau se détend et retrouve son aspect d’origine au bout de quelques minutes.

Lire aussi : Comment resserrer les jeans au milieu de l’entrejambe ?

Donc, rassurez-vous, ce n’est pas du tout un signal d’avertissement de votre corps pour que vous sortiez de l’eau. C’est juste une réaction normale qui peut se produire aussi bien dans une baignoire que dans la piscine, autant chez les adultes que chez les enfants. Sans compter qu’il y a un avantage à cette peau fripée : même mouillée, elle devient antidérapante et nous empêche de glisser. Grâce notamment à la kératine, la protéine naturelle de la couche superficielle de la peau qui lui assure une bonne structure. On la retrouve également dans les cheveux, les ongles et les poils. Sa mission est cruciale : elle garantie l’imperméabilité de la peau et la protège de toutes sortes d’agressions extérieures, notamment des UV.

Main qui fripe, un phénomène naturel

Dès que vous sortez de l’eau, attendez quelques minutes et la peau du bout des doigts redeviendra normale. Concrètement, ce mécanisme ospotique est déclenché par le système nerveux central. La kératine étant capable de lier l’eau et les corps gras : lorsque votre peau est immergée dans l’eau, cette protéine va absorber le liquide, déclencher un gonflement et entraîner les plis aux doigts et aux orteils.

Justement, la formation des rides découle d’une importante concentration de kératine sur le bout des doigts. La réaction est également similaire au niveau des cheveux. Si vous restez longtemps dans l’eau, ils ondulent et prennent du volume. Et faites attention la prochaine fois, après le bain, vous constaterez que vos ongles sont beaucoup plus doux.

Main qui fripe : un phénomène inexplicable

Nager dans la piscine

Nager dans la piscine – Source : spm

Aucune étude sur le sujet n’a encore été vraiment concluante. La science tâtonne encore et n’a pas réussi à donner une explication précise sur ce phénomène. Dans un certain sens, le déclenchement des rides sur les doigts est un peu similaire à l’adhérence des pneus sur la route. Comme l’a expliqué une équipe de chercheurs de l’Université britannique de Newcastle :  » Les doigts ridés assurent une meilleure prise dans des conditions humides. Cela pourrait fonctionner comme les sillons sur les pneus de nos voitures qui permettent de rester en contact avec la route et d’offrir une meilleure adhérence ».  Ici, en l’occurrence, c’est l’effet de l’eau qui agit sur la peau. Les plis sont ainsi produits pour améliorer l’adhérence dans l’eau. Les doigts ou les orteils se plissent de plus en plus pour améliorer leurs compétences manuelles.

Lire aussi : Quelles sont les races de chiens les plus dangereuses pour les humains ?

L’équipe d’experts britanniques a d’ailleurs publié une théorie intéressante dans la revue scientifique « Biology Letters » :  « Si on remonte dans le temps, ce plissement aux doigts aurait pu aider nos ancêtres à récolter de la nourriture dans des cours d’eau ou des végétaux humides. » 

Autrement dit, ce plissement favorise une meilleure adhérence sur les surfaces humides, permettant ainsi de mieux attraper les objets.

Lire aussi : Des publicités embêtantes apparaissent sur votre téléphone ? L’astuce pour les supprimer définitivement

Contenus sponsorisés