x

Voilà ce qui arrive à vos seins quand vous avez un bébé

Avoir un enfant est un miracle. Ce merveilleux moment est attendu impatiemment par les parents et même la famille. Mais la maman était, est, et restera la seule personne qui pourra vous décrire la vraie histoire d’un enfant. L’aventure qu’elle a vécue depuis sa grossesse et après son accouchement ne peut être racontée que par elle-même. Avoir un bébé changera sa vie mais aussi son corps qui gardera des traces de ce qu’elle a vécu. La peau se dilate et des vergetures apparaissent… Les seins sont l’organe le plus connu à subir des changements vu leur rôle crucial dans cette expérience et leur sensibilité à tout changement hormonal.

Pour mieux vous aider à prévenir les séquelles des transformations de vos seins, il faut d’abord que vous compreniez bien ce qui leur arrive durant la grossesse et l’allaitement, et appliquer des méthodes et astuces pour réduire le risque de ces transformations au maximum.

Durant la période de grossesse

Pendant la grossesse, les seins commencent à se préparer déjà pour l’allaitement. Les futures mamans remarquent que leurs seins se transforment en devenant plus gros et fermes. Une prise de poids du corps en général est tout à fait normale dans cette période, mais cela touche votre poitrine également. Dans le cas d’une prise de poids saine, l’augmentation du poids des seins et des réserves adipeuses est estimée à 3 Kg.

Les mamelons deviennent aussi plus grands et l’aréole plus foncée. Il arrive aussi que les seins deviennent douloureux ou plus sensibles. Le taux de prolactine commence à augmenter dans le corps de la femme, en attendant son accouchement.

Après l’accouchement

Après l’accouchement, il arrive un changement hormonal préparant les seins à effectuer leur rôle d’allaitement. Les taux d’œstrogènes et de progestérone -dont le rôle était d’inhiber la sécrétion lactée – vont baisser rapidement, cela permet à la prolactine de jouer son rôle. Quand le nouveau-né suce le mamelon de sa maman, la glande mammaire produira donc du lait. Plus il tète, plus le lait devient abondant.

Parfois, les seins diminuent beaucoup de taille et tombent après l’allaitement. Mais il ne faut pas croire que c’est l’allaitement qui abime votre poitrine, il s’agit du résultat de tous les effets induits par la grossesse et l’accouchement sur votre corps.

Voici quelques astuces pratiques à appliquer après l’accouchement pour minimiser ces effets :

– Portez un soutien-gorge d’allaitement.

– Évitez d’induire un changement brutal du volume de vos seins : avec des régimes sévères, un sevrage brutale dans la semaine qui suit l’accouchement (où la montée de lait est à son pic), …

– Hydratez vos seins en évitant d’appliquer des crèmes sur le mamelon.

– Essayez de faire un sevrage en douceur, après 5 mois au minimum.

Avant même de tomber enceinte et d’avoir un bébé, il faut que vous vous habituiez à prendre soin de vos seins, pour les préparer aux changements qui les attendent et aussi pour leur bonne santé et votre bien-être. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre poitrine :

– Manger sain : des aliments à grains entiers, riches en fibres et faibles en gras. Manger au minimum 5 portions de fruits et de légumes quotidiennement. Optez aussi pour des aliments riches en phytoestogènes (œstrogène végétal ou isoflavones) qui sont recommandés par les scientifiques pour lutter contre le cancer du sein (soja, lentilles, céréales, …). Par contre limitez votre consommation de caféine et de boissons gazeuses.

– L’activité physique est très importante, il faut l’exercer régulièrement.

– Limitez la consommation d’alcool et ne fumez pas.

– Veillez à choisir le bon soutien-gorge, bien confortable.

Contenus sponsorisés
Loading...