x

Cette astuce vous aide à mieux cuire votre riz

Le riz est l’une des cultures céréalières les plus développées, il sert d’aliment de base pour la majeure partie de la population mondiale. Facile à préparer, le riz est une céréale qui possède de nombreux atouts santé… Mais pour profiter de toutes les qualités nutritionnelles du riz, voici une méthode de cuisson à base d’huile de coco pour le rendre plus digeste.

Le riz : une céréale aux nombreux atouts santé

Le riz est un aliment apprécié de tous en raison de ses nombreuses qualités nutritionnelles et de ses bienfaits santé. Il fournit rapidement à l’organisme l’énergie dont il a besoin, régule et améliore les fonctions digestives, stabilise le taux de sucre dans le sang, ralentit le processus de vieillissement, tout en fournissant au corps un apport important en vitamine B1.

Seul petit bémol : consommé souvent, le riz blanc peut favoriser la prise de poids et augmenter le risque de diabète de type 2. En effet, le riz blanc peut être particulièrement néfaste pour la santé. C’est ce que démontre une étude publiée dans le British Medical Journal, qui a analysé la consommation de riz sur 350 000 patients pendant 22 ans, révélant que le riz est un sucre rapide qui peut provoquer le diabète de type 2.

C’est pourquoi les nutritionnistes recommandent généralement le riz brun. Une tasse de riz blanc représente 200 calories (riche en amidon).

Mais de nouvelles études plus récentes ont montré que l’apport calorique du riz pouvait être diminué avec une astuce très simple.

Le Docteur Sudhair James est à l’origine d’une étude sur les valeurs nutritionnelles du riz. « J’ai cuisiné du riz comme d’habitude. Une seule différence : avant de mettre le riz dans l’eau bouillante, j’y ai ajouté un peu d’huile de coco, une quantité qui représente environ 3% de la quantité de riz. Après la cuisson, j’ai mis le riz au réfrigérateur pendant environ 12 heures ».

Que s’est-il passé lors du processus de cuisson ?

L’action de faire cuire le riz dans de l’eau bouillante rend l’amidon plus digeste, ce qui permet à notre corps de le convertir plus facilement en sucre puis en glycogène, et enfin de le stocker sous forme de graisse. Les autres modes de cuisson du riz (friture, etc.) ne modifient pas l’amidon, ce qui rend cet aliment difficile à digérer.

Selon le Docteur Pusparajah Thavarajah, co-auteur de l’étude, « le fait d’ajouter des lipides [dans ce cas, il s’agit de l’huile de coco, mais vous pouvez choisir une autre huile de cuisson] réduit considérablement la proportion d’amidon et il est donc plus facile à digérer ». En effet, l’huile provoque une réaction qui modifie la structure du riz, le rendant moins calorique, même après réchauffement.

Contenus sponsorisés
Loading...