Voici comment couper un oignon sans pleurer. Je l’ai fait de la mauvaise façon toute ma vie !


Voici comment couper un oignon sans pleurer.

Indispensable dans toutes les cuisines du monde, l’oignon est excellent en plat chaud, froid, salé et même sucré ! C’est un aliment, aux valeurs nutritionnelles très intéressantes, et au goût distinct qui va avec pratiquement tout. Mais si on ne peut se défaire de cet aliment en cuisine, on se passerait bien de l’étape du découpage ! L’oignon brûle les yeux, pique et fait pleurer ! Découvrez dans cet article des astuces très simples pour ne plus verser de larmes en coupant un oignon.

Bien que le goût de l’oignon ne fasse pas l’unanimité, cet aliment reste très présent dans les différentes cuisines du monde, et est très apprécié pour ses bienfaits santé et ses multiples vertus thérapeutiques. Seul hic, il fait pleurer !

Toutes les personnes qui cuisinent reconnaissent ce picotement et cette sensation de brûlure au niveau des yeux au moment de couper l’oignon, au point d’en avoir les larmes aux yeux.

Mais pourquoi l’oignon nous fait-il pleurer ?

Quand on coupe un oignon, une substance connue sous le nom de l’alliinase est libérée. Celle-ci produit par la suite, le syn-propanethial-S-oxyde ou oxyde de propanethial, une molécule qui provoque les irritations au niveau des yeux et cause le larmoiement.

Le syn-propanethial-S-oxyde est en réalité un gaz volatil lacrymogène, qui se dissipe dans l’air pour atteindre les yeux où il est hydrolysé puis oxydé, ce qui entraine une irritation oculaire et donc la production de larmes.

Si vous aussi vous êtes sujet à ce problème, au point d’être obligé de quitter la cuisine pour reprendre votre souffle, alors cette astuce est pour vous.

Comment couper un oignon sans pleurer ?

Enlever le bulbe de l’oignon :

Localisez la base de l’oignon, soit la partie qui contient les racines.

Enlever le bulbe de l’oignon

Placez la pointe du couteau près de la circonférence, en veillant à laisser une distance égale au tiers du diamètre de l’oignon.  

Enlever le bulbe de l’oignon

Inclinez le couteau et insérez-le doucement dans l’oignon en traçant un cône. Vous ne devez pas dépasser 1/3 de la profondeur totale de l’oignon.

Enlever le bulbe de l’oignon

Soulevez le cône que vous avez découpé et voilà ! Vous vous êtes débarrassé du bulbe de l’oignon qui est à l’origine du gaz volatil causant le larmoiement. 
Vous pouvez ensuite découper votre oignon comme vous le souhaitez.

Enlever le bulbe de l’oignon

Autres astuces pour couper un oignon sans pleurer :

Le citron sur la planche :

Pour couper vos oignons, sans verser une larme, pensez à frotter la planche à découper avec du citron. Cette astuce est très efficace pour couper le bulbe de l’oignon sans sensation de brûlure aux yeux mais aussi pour éviter les fortes odeurs sur la planche.

Couper l’oignon sous l’eau :

Placez l’oignon dans une bassine d’eau et procédez au découpage. Cette solution est certes plus contraignante, mais va aider à limiter les pleurs, parce qu’elle va empêcher les substances irritantes, solubles dans l’eau, d’atteindre vos yeux.

Il est conseillé de choisir une grande bassine d’eau, pour avoir assez d’espace pour travailler. Il est aussi possible de placer la planche et l’oignon dans l’évier et laisser couler l’eau du robinet, en coupant.

Le vinaigre blanc :

Versez un peu de vinaigre blanc sur la planche à découper, ou plongez votre couteau dans un mélange d’eau et de vinaigre blanc avant et pendant que vous découpez l’oignon. Cette astuce devrait limiter l’irritation.

Laisser la racine :

En coupant l’oignon, veillez à garder sa racine intacte jusqu’à la fin. Il est vrai que cette astuce peut être difficile à réaliser, mais elle est très efficace pour réduire les pleurs, le bulbe de l’oignon étant indemne. Assurez-vous aussi que votre couteau est bien aiguisé.

Disperser les  substances irritantes :

Allumez la hotte, la ventilation ou mettez-vous dans un endroit parcouru d’un courant d’air, au moment de couper les oignons. Ceci va permettre de disperser les substances irritantes libérées par l’oignon. Cette astuce est très efficace.