x

Voici comment soulager les démangeaisons naturellement

Soulager les démangeaisons liées aux affections de l’épiderme n’est pas toujours simple. Urticaire, dermatite de contact, psoriasis, mycose ou réaction allergique, les problèmes de peau peuvent nous mener la vie dure. Heureusement, nous avons toutes les bonnes astuces de grand-mère pour s’en débarrasser !

Plus on gratte, plus ça démange. Tellement qu’il est difficile de s’arrêter. Le premier secret de nos aïeules pour remédier aux démangeaisons et à l’irritation de la peau est d’utiliser les vertus calmantes de l’avoine sur les parties du corps concernées. Préparez une décoction avec 100 g de plante (feuilles et tiges) séchée. Utilisez la décoction en compresses sur les zones affectées pendant 20 minutes ou versez la dans votre bain. Vous pouvez aussi utiliser une infusion de fleurs de camomille allemande (10g de fleurs séchées pour un litre d’eau bouillante) et l’appliquer localement en compresses. Si vous manquez de temps, vous pouvez calmer rapidement les irritations avec du vinaigre de cidre. Appliquez-le directement sur le corps ou dilué dans un bon bain chaud. Non seulement l’envie irrésistible de vous gratouiller disparaîtra mais vous serez totalement relaxé. 

Cataplasmes magiques

Jadis, nos grands-mères s’appliquaient à confectionner leurs remèdes naturels afin de soulager les petits maux du quotidien. Pour lutter contre la sécheresse cutanée due à l’eczéma, elles concoctaient un cataplasme à base de carottes. Faites de même : épluchez-en une et coupez-la en rondelles avant de déposer le tout directement sur les zones irritées. Maintenez la préparation en l’entourant de gaze. Vous pouvez aussi faire appel au concombre contre les démangeaisons. Coupez des rondelles de concombre, fixez-les à l’aide d’un bandage et gardez le cataplasme toute la nuit. Et pour atténuer les rougeurs, nos grands-mères mélangeaient la même quantité de farine d’avoine avec du vinaigre blanc jusqu’à l’obtention d’un mélange épais et déposaient la mixture sur le corps. En quelques heures la peau est apaisée.

Soulager le cuir chevelu

Préparez une décoction de feuilles de noyer avec 5g de feuilles pour un quart de litre d’eau. Appliquez au niveau du cuir chevelu et laissez poser 20 minutes. Renouvelez l’opération 2 fois par jour jusqu’à disparition des démangeaisons.

Compresses apaisantes

Laissez reposer 5 minutes dans un verre du lait et des glaçons. Déposez cette lotion apaisante sur une compresse de coton et appliquez sur les parties affectées pendant 3 minutes. Renouvelez l’opération 10 fois.

Calmer les piqûres d’insectes

Contre une piqûre avec venin, utilisez de l’huile essentielle de lavande aspic pour ses vertus anesthésiantes et anti-inflammatoires. Pour toute autre piqûre d’insecte ou de moustique, privilégiez l’huile essentielle de lavande fine. 1 à 2 gouttes suffisent pour une application locale. Renouvelez 5 à 7 fois par jour. 

A savoir que la lavande aspic est proscrite chez la femme enceinte ou allaitante et en cas de convulsions en raison de sa teneur en camphre. 

Des plantes aux vertus réparatrices

Le millepertuis et le calendula sont réputées pour leurs propriétés cicatrisantes et adoucissantes. Appliquez sur peau sèche sous forme de macérat et massez délicatement pendant quelques minutes. L’huile essentielle de bourrache ou d’onagre est quant à elle riche en oméga 3, des alliés imparables pour réduire l’inflammation et calmer les démangeaisons. Diluez-la dans une autre huile végétale et massez la peau pour apaiser tout type de dermatose. Pour un effet cicatrisant, émollient et calmant, l’aloe-vera pure est redoutable. A appliquer sur l’éruption cutanée dès que l’envie de se gratter se manifeste. 

Le Simmondsia chinensis ou Jojoba, une alliée du quotidien

L’huile de jojoba est idéale pour apaiser les démangeaisons du cuir chevelu tout en lui apportant un soin hydratant et régulateur de sébum. Versez-en quelques gouttes dans votre shampoing habituel et massez quelques instants avant de procéder au rinçage. Vous pouvez également préparer votre propre shampoing clarifiant à base de bicarbonate de soude pour éviter les agents irritants dans les produits cosmétiques traditionnels. 

Pour réparer la barrière cutanée et remédier aux petits boutons et papules qui peuvent survenir au quotidien, mélangez-la à du gel d’aloe vera bio. En application locale, leurs agents hydratants, et purifiants préviendront les démangeaisons cutanées. Parue dans le Journal of International Molecular Sciences, une étude  portant sur l’action des plantes révèle d’ailleurs que l’huile de jojoba dispose de vertus antioxydantes, anti-inflammatoires, cicatrisantes et anti-âge.

On lui prête aussi des propriétés réparatrices et apaisantes en cas d’érythème fessier. Veillez toutefois à demander conseil à votre pédiatre ou à un pharmacien au préalable.

Le savon d’Alep contre le psoriasis

Le psoriasis se traduit par l’apparition de plaques rouges, de squames blanches et de croûtes sèches sujettes aux irritations, aux brûlures et aux picotements. Si cette maladie de peau est non contagieuse, elle peut néanmoins provoquer un inconfort au quotidien. Pour soulager ces poussées désagréables, la consultation d’un dermatologue est de mise, mais cela s’accompagne aussi par les bons gestes à adopter chez soi. Au moment de vous laver, privilégiez donc le savon d’Alep. Produit à base de baies de laurier, de soude et d’huile d’olive, ce produit naturel crée une barrière hydrolipidique qui protège la peau très sèche. 

Comment remédier aux démangeaisons de la peau liées à la cicatrisation ?

Les lésions cutanées localisées peuvent provoquer l’envie de se gratter lorsque la peau commence à cicatriser. Ce processus naturel se produit lorsque de nouvelles cellules réparent et reconstruisent la surface de l’épiderme.  Les démangeaisons ou le prurit occasionné peuvent alors donner lieu à un cercle vicieux car plus on se gratte, plus on ralentit la régénération de la peau. Cela peut aussi laisser des marques et des cicatrices difficiles à éliminer et, pour les moins chanceux, provoquer une infection bactérienne. Pour éviter tous ces désagréments et les gestes agressifs sur une peau sensible, privilégiez l’action du froid. L’utilisation d’un pain de glace poussera le cerveau à focaliser son attention sur cette nouvelle sensation plutôt que sur le prurit, tout en ayant un effet anti-inflammatoire. 

Contenus sponsorisés
Loading...