Une mère de 26 ans meurt d’un cancer de la peau après que son médecin lui ait dit que son grain de beauté n’était pas inquiétant

Parfois corrélés à un atout de séduction, les grains de beauté sont très courants. On considère que les premiers grains de beauté qu’on peut observer chez un nouveau-né peuvent être la conséquence d’anomalies congénitales. D’autres, en revanche, apparaissent plus tard dans la vie d’un individu. Si cette manifestation cutanée est généralement bénigne, elle peut parfois dissimuler une maladie grave. Dans un témoignage publié par The Sun, une femme âgée de 26 ans décède d’un cancer de la peau après que son médecin l’ait rassuré au sujet de son grain de beauté sur le dos. 

La relation entre un patient et son médecin est souvent basée sur une confiance implacable. Le professionnel de la santé est à la fois celui à qui on se réfère pour obtenir un diagnostic fiable et pour recevoir les soins et les traitements adéquats.

En sus, un malade compte sur son médecin pour le soutenir et le conseiller tout au long de son processus de guérison. Malheureusement, Zoe Panayi, une mère de 26 ans, est décédée quelques jours après que son médecin lui ai dit qu’elle “n’avait rien à craindre.”

Un mauvais diagnostic

Zoe Panayi est morte 55 jours après avoir été diagnostiquée d’un mélanome. Mère de deux enfants, elle avait un grain de beauté sur le dos qui l’inquiétait depuis plusieurs années déjà.

zoe
thesun

Pourtant, son médecin traitant l’avait examinée et lui avait assuré que celui-ci n’était pas dangereux. Zoe était très sportive, elle faisait du netball et aimait la danse irlandaise ainsi que l’équitation.

zoe1
thesun

Très déterminée, la femme a travaillé dur pour parvenir à décrocher l’emploi de ses rêves et est devenue assistante en radiographie dans un hôpital. En plus de son emploi, elle se devait de s’occuper de ses deux enfants, Theo-Jay, sept ans et Tobias, cinq ans.

zoe2
thesun

Quelques années auparavant, la femme avait consulté son médecin à deux reprises pour lui manifester son appréhension face à un grain de beauté. Ce dernier changeait d’aspect et commençait à l’inquiéter. Seulement, ce dernier l’a rassurée en lui affirmant qu’elle était en parfaite santé.

zoe3
thesun

Un jour, la jeune femme est allée travailler et s’est sentie extrêmement faible. Le soir même, elle ressentait une forte douleur qui a incité sa mère à l’emmener à l’hôpital. Elle raconte que les médecins ont d’abord pensé que sa fille avait contracté la Covid-19, avant de diagnostiquer un cancer qui s’est propagé dans son foie.

Après des biopsies, les médecins ont découvert que le cancer s’était propagé également dans la colonne vertébrale, le bassin et la rate. Finalement, un oncologue lui a révélé qu’il s’agissait d’un mélanome au stade quatre. La mère de Zoe considère que sa fille n’a pas été écoutée et que cela lui a coûté la vie. Elle envisage de porter plainte contre le médecin qui l’a rassurée.

Les grains de beauté sont-ils dangereux ?

Un grain de beauté, de son nom scientifique naevus, peut apparaître à l’enfance ou à l’adolescence. Pour certains, les grains de beauté continuent à se développer tout au long de leur vie. Ces manifestations cutanées sont symétriques et peuvent être rondes ou ovales.

Les grains de beauté proviennent d’une anomalie de la prolifération des mélanocytes, les cellules responsables de la pigmentation de la peau. Généralement, ils ne causent aucune douleur et sont bénins. Mais dans certains cas, les grains de beauté peuvent causer un cancer de la peau et plus précisément un mélanome. À l’instar d’autres cancer, le mélanome peut se développer silencieusement et se propager dans le corps.

Si certains grains de beauté apparaissent à la naissance, d’autres se manifestent sous l’effet de l’exposition au soleil. En effet, les rayons-ultraviolets entraînent une production de mélanine, susceptibles d’engendrer une multiplication des petites taches cutanées. Si les grains de beauté peuvent être tout à fait bénins, ils peuvent parfois dissimuler une maladie pernicieuse.

Selon Le Figaro, chaque année, ce sont près de 5000 à 6000 cas de personnes souffrant d’un mélanome qui sont recensées en France. Plusieurs facteurs de risque sont corrélés à cette maladie : le nombre de grains de beauté sur la peau, l’hérédité, le type de peau et la couleur des cheveux, l’affaiblissement du système immunitaire etc. En raison du risque que présentent les grains de beauté, il est nécessaire de consulter un dermatologue en cas de doute.

Nous vous offrons

Newsletter

Un livre indispensable pour
rester en bonne santé

Newsletter
  • Découvrez la liste des plantes et aliments qui guérissent
  • Apprenez à fabriquer de puissants remèdes méconnus pour guérir 90% des maladies
  • Un livre indispensable à avoir pour rester en bonne santé
Je souhaite recevoir le livre offert + m’inscrire à la newsletter
Contenus sponsorisés
Loading...
Close