Une étude dévoile la taille moyenne du pénis

La taille du pénis peut être à l’origine de nombreux complexes. Ce paramètre peut également avoir des conséquences sur la confiance en soi dans une ère influencée par les codes de l’industrie pornographique. Selon une étude, la taille moyenne de l’organe est plus petite que celle que l’on s’imagine. Celle-ci ne serait pas forcément gage de plaisir pour toutes les femmes. On vous en dit plus dans notre point sexo.

Dans l’imaginaire collectif, un homme performant est forcément doté d’un membre conséquent. Rocco Siffredi, célèbre acteur italien est un monument de l’industrie pornographique. Avec un pénis mesurant 22 centimètres, il est souvent perçu comme une référence en matière de virilité. Pourtant, ces mensurations sont loin d’être représentatives de celles que l’on rencontre dans la vie, loin du feu des projecteurs. La taille moyenne des pénis est bien plus basse que celle que l’on s’imagine.

Les conclusions de l’étude menée par les chercheurs du King’s College London sont formelles. Ces derniers ont évalué les tailles de pénis de plus de 15 000 hommes. La longueur moyenne d’une verge au repos avoisine les 9 centimètres. La circonférence, mesurée autour de la base, est de 9,4 centimètres. En érection, la taille moyenne de l’organe est de 13,2 cm de longueur et de 11,6 centimètres de circonférence. Selon les statistiques, seulement 5 hommes auraient un pénis sensiblement plus long que la moyenne, à savoir 16 centimètres. Les tailles s’étendent, pour 90% des hommes soumis à l’étude, de 10 à 16 centimètres. 

Une question de taille

Les chercheurs ont également tenté d’établir un lien entre des données biologiques et la taille du pénis. Selon leurs conclusions, il existe un lien réel entre ces deux paramètres. « Plus les hommes sont grands, plus leurs pénis en érection sont conséquents, mais seulement dans une faible mesure » soutient le docteur David Veal, auteur de cette étude. D’autres facteurs tels que le poids, la longueur du pied ou la taille de l’index n’ont pas d’influence sur la longueur du pénis. Un véritable pied de nez aux légendes urbaines. Selon le spécialiste, une taille inférieure à la moyenne « n’est pas un problème pour 85% des femmes ».

Des dissonances genrées

La taille du pénis ne fait pas souvent l’unanimité dans un couple. Et le plus souvent, c’est l’homme qui souffre d’insatisfaction, voire de gêne quant à la taille de sa verge. Selon cette étude publiée dans la revue British Journal of Urology International, plus de 8 femmes sur 10 sont satisfaites de la taille du pénis de leur partenaires alors que 45% des hommes sont persuadés d’avoir un petit sexe

Mythologie du pénis surdimensionné

Selon le sexothérapeute Brady Engler, les premiers à fantasmer sur un pénis long et vigoureux seraient… les hommes. « La mythologie du pénis surdimensionné provient du désir des hommes et non des femmes. C’est une façon pour eux d’être en compétition » clame le spécialiste. Avant de continuer : « Les femmes se soucient davantage de ce que leurs partenaires leur font ressentir. N’oubliez pas que 80% des femmes peuvent atteindre l’orgasme grâce à la stimulation du clitoris. » Une raison suffisante pour cesser de complexer sur des mensurations que l’on jugerait médiocres.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close