x

Un jeune homme meurt après avoir mangé des restes des pâtes réchauffées

Opinion

Qui n’a jamais souffert d’intoxication alimentaire ? Ce trouble, qui vous tort le ventre et induit des douleurs lancinantes, provient généralement de l’ingestion d’aliments contenant des substances pathogènes. Virus, bactéries, parasites ou encore métaux lourds. Bien qu’on considère qu’une intoxication alimentaire est souvent une pathologie bénigne, elle peut parfois s’avérer mortelle. Dans un témoignage relayé par The New York Post, un étudiant décède après avoir mangé des spaghettis préparés cinq jours auparavant.

Un cas d’intoxication tragique a été recensé à Bruxelles, en Belgique. Les événements se seraient produits le 1er octobre 2008 mais ce n’est que récemment qu’un célèbre médecin américain du nom de Bernard a relayé l’information sur son compte Youtube. Ainsi, il a publié une vidéo mettant en exergue l’histoire d’un étudiant qui décède après avoir consommé des spaghettis préparés 5 jours plus tôt. 

Une histoire tragique 

Âgé de 20 ans, l’étudiant bruxellois est tombé malade après avoir mangé des spaghettis à la sauce tomate. Dans un rapport publié sur le Journal of Clinical Microbiology, les chercheurs donnent des détails sur cette histoire sordide. Les pâtes ont été cuisinées cinq jours auparavant, puis conservées à température ambiante. Ainsi, le jeune étudiant, inconscient des risques, a décidé de réchauffer le plat au micro-ondes. Après avoir mangé les spaghettis, le bruxellois s’est rendu à la salle de sport mais est rentré chez lui 30 minutes plus tard en raison de certains désagréments. En effet, l’étudiant ressentait des douleurs abdominales et avait des nausées. Selon les médias, il aurait vomi pendant plusieurs heures et souffrait d’une diarrhée insupportable. Il n’a eu recours à aucun médicament pour soigner ces maux et ne pouvait rien avaler d’autre que de l’eau. Malgré les douleurs, le jeune homme a réussi à dormir à minuit. Mais le lendemain, ses parents l’ont retrouvé dans sa chambre, sans vie. Grâce au rapport de l’autopsie, les chercheurs ont pu convenir que son décès a eu lieu à 4 heures du matin, soit quelques heures après qu’il ait ingéré le plat de pâtes. En sus, ils ont découvert une bactérie connue sous le nom de Bacillus Cereus, dans les spaghettis.  Cette dernière serait responsable de l’intoxication alimentaire dont le bruxellois a souffert. 

« Généralement, l’intoxication alimentaire ne provoque qu’une inflammation de l’estomac, des nausées, des vomissements et de la diarrhée, elle ne provoque pas d’insuffisance hépatique aigüe », déclare Bernard sur sa vidéo.

En réalité, les chercheurs ont révélé que l’homme a souffert d’une nécrose hépatique, d’une congestion vasculaire pulmonaire et d’une nécrose de toutes les couches du côlon.

Bacillus cereus : une toxine dangereuse 

La plupart des gens ont déjà entendu parler de certaines bactéries responsables des intoxications alimentaires comme les salmonelles, les campylobacter ou encore les vers solitaires. Mais la bactérie Bacillus cereus est encore peu connue du grand public. Pourtant, on la retrouve dans de nombreux végétaux et dans certains produits laitiers, comme le rappelle l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire. En outre, certaines bactéries ne résistent pas à la cuisson, mais ce n’est pas le cas de la Bacillus cereus. En effet, la température qui favorise le développement de cette bactérie oscille entre 22 et 37 °C. Or, lorsque ces agents se multiplient, ils produisent une toxine qui peut être à l’origine d’une intoxication alimentaire grave. Lorsque cette dernière survient, elle peut se manifester après quelques heures par des symptômes tels que des vomissements. Pour limiter les risques d’intoxication, il est préférable de ne pas garder des restes de riz, de pâtes ou de plats en sauce. 

Prévenir les intoxications alimentaires

De nombreux agents pathogènes peuvent se propager dans nos produits alimentaires. Néanmoins, pour réduire les risques d’intoxication, certains moyens de précaution sont à mettre en place : 

–         Vérifier et respecter les dates de péremption indiquées sur les emballages des produits alimentaires

–         Ne pas remettre au congélateur des aliments après les avoir décongelé

–         Respecter la chaîne de froid

–         Vérifier les conditions de température de stockage dans le réfrigérateur

–         Jeter les produits industriels dont l’aspect ou l’odeur semblent suspects

–          Emballer hermétiquement les aliments ou les plats déjà entamés avant de les ranger

–          Désinfecter votre réfrigérateur régulièrement

–         Nettoyer les ustensiles de cuisine et le plan de travail entre chaque préparation 

–         Se laver les mains au savon avant de toucher un aliment 

Contenus sponsorisés
Loading...