Sexualité : Quelle est la taille idéale de pénis pour donner du plaisir aux femmes ?

De nombreux hommes se soucient de la taille de leur pénis et peuvent en faire un véritable complexe. Selon eux, un gros sexe serait l’idéal pour plaire à la gent féminine et lui octroyer un maximum de plaisir. Grand, petit, épais ou fin, les pénis ne se ressemblent pas et peuvent tous être plaisants. Pour autant, de nombreuses interrogations planent autour de la taille idéale du pénis qui plairait aux femmes.

Que les hommes se rassurent, les femmes ne cherchent pas la démesure pour autant. Relayée par LCI, une étude s’est intéressée à l’avis des femmes sur la question et les résultats sont surprenants.

Pénis : quelle est la taille moyenne ?

Bien qu’un quart des hommes ne soient pas satisfaits de la taille de leur verge, la plupart d’entre eux ont une taille de pénis qui serait dans la norme. L’angoisse que la majorité des hommes ont à ce sujet remonte à l’adolescence et peut dans certains cas perturber leur vie sexuelle. La question qui les taraude souvent est de savoir s’ils sont dans la capacité de donner du plaisir à leur partenaire. Selon Sandra Saint-Aimé, sexologue clinicienne, la taille de l’organe génital masculin n’a aucun impact sur le plaisir sexuel ni sur l’atteinte de l’orgasme. Et la question de la taille normale du phallus n’est pas une norme figée comme elle le précise. De nombreux chercheurs se sont penchés sur la question afin de répondre à la question sur la taille moyenne du pénis. La raison en est que la taille de ce membre peut affecter la confiance en soi d’une personne, bien que la plupart des craintes ne soient pas fondées. Dans un article paru du journal Medical News Today, on peut lire que de nombreuses études ont été effectuées sur la question des tailles des pénis et leurs mensurations. Il en résulte que 45% des hommes pensent avoir petite taille du sexe. Pour autant et selon une enquête, la majorité de ces hommes avaient un pénis de taille moyenne. Il faut préciser que les hommes ayant une idée erronée sur leur phallus regardent leur pénis d’en haut ce qui leur donne l’impression qu’il est petit. Ajouté à cela, le surpoids qui donne l’impression à l’homme qui en souffre, d’avoir un petit sexe.

Dans une étude effectuée sur 15 521 hommes âgés de 17 ans et plus, publiée dans la revue d’urologie spécialisé British Journal of Urology, il a été stipulé que la longueur moyenne d’un pénis en érection serait de 13,2 centimètres avec une circonférence moyenne de 11,66 cm. Toutefois, il n’y aurait pas de corrélation entre les proportions de la verge et la taille de l’homme.

Quelle taille de pénis pourrait le plus plaire aux femmes ?

Malgré les nombreuses recherches effectuées sur la taille idéale du pénis, les réponses manquent souvent de précision. Une étude menée en 2015 par des scientifiques et publiée dans la revue scientifique Plos One, a présenté trente modèles en 3D de pénis à 75 femmes, en leur demandant de choisir la taille la plus susceptible de leur procurer du plaisir durant les rapports sexuels. Ces modèles mesuraient entre 10 et 20 cm de longueur et entre 5 et 17cm de circonférence. La mensuration parfaite selon la majorité de ces femmes serait de 16 cm de longueur pour 12,7 cm de circonférence, en érection.

Toutefois, le plus surprenant dans cette étude réside dans le choix de la taille du pénis de ces femmes en fonction du type de relation entretenue avec le partenaire. En effet, lors d’une aventure d’un soir, elles ne seraient pas contre le fait que le sexe de leur partenaire soit plus grand et qu’il mesure 16,3 cm en érection. Par contre, dans le cadre d’une relation conjugale ou de longue durée, elles préfèrent que le pénis soit plus petit. Elles opteraient ainsi pour un plus grand confort physique avec un sexe plus petit et qui génère donc moins de douleur.  En effet, selon le Dr Patrick Constancis, sexologue à Issy-les-Moulineaux, lorsque l’homme a un grand pénis et que sa partenaire a un petit vagin, la femme ne ressent pas de plaisir pendant le coït, car cela se traduit par des douleurs qui n’aboutissent à aucune jouissance. Le « gros calibre » n’est donc pas synonyme de plaisir. Le sexologue précise que la fonction érotique est importante durant un rapport sexuel. Les sentiments, la tendresse ainsi que les émotions jouent un rôle fondamental dans l’épanouissement d’une vie sexuelle.

Avoir un gros pénis est-il un avantage ?

Certains hommes pensent qu’ils ont un petit zizi et développent malgré eux un complexe. Pour les hommes, un grand pénis est synonyme de virilité. Selon la sexologue Sandra Sain-Aimé, certains d’entre eux vont même jusqu’à opter pour une opération chirurgicale afin d’augmenter la taille du sexe de quelques centimètres. Pour autant, cet acte qui est loin d’être anodin doit être pensé et envisagé avec la plus grande prudence. Et pour cause, l’agrandissement du pénis pourrait occasionner des risques de complications sur le plan fonctionnel mais aussi psychologique. Cette chirurgie appelée phalloplastie, consisterait à couper une membrane reliant la verge au pubis afin de l’allonger davantage. Cependant, avant tout type d’intervention chirurgicale, il est recommandé de consulter un urologue et un sexologue clinicien pour décider de la nécessité ou pas de cet acte chirurgical.

Mais que ces messieurs se rassurent, les gros pénis ne sont pas toujours synonymes de plaisir et de jouissance pour les femmes. Avoir un gros phallus pourrait même être un problème pour certaines pouvant aller jusqu’à les faire fuir.

A la découverte du pénis de son partenaire, une femme peut passer par différentes réactions. Du Oh admiratif, au Ah déçu, en passant par le Ouch inquiet, à l’idée surtout d’avoir mal. Il faut savoir que les gros calibres ne font pas toujours fantasmer les femmes, d’autant plus que la circonférence du pénis peut tout aussi être douloureuse.

Selon Véronique Jodoin, sexologue, lorsqu’une femme a affaire à un étalon, elle peut se poser moult questions. Afin d’éviter le stress lié à l’anticipation de la douleur qui engendre des contractions des muscles pelviens, la spécialiste conseille tout d’abord de pratiquer des exercices de respiration consciente avant et pendant la grande pénétration afin que ces derniers se relâchent.

Les préliminaires ont autant d’importance pour la stimulation de l’excitation sexuelle. Les caresses au niveau des zones érogènes, le cunnilingus, la stimulation du clitoris chez la femme, participent à augmenter le plaisir et à la préparer à une grande jouissance féminine.

Elle conseille par ailleurs de mettre du lubrifiant et d’en appliquer beaucoup. Il ne faut pas attendre qu’il y ait une irritation, précise la sexologue. Les lubrifiants à base d’eau ou avec des formules douces à base d’Aloe Vera seront privilégiés. Les sex toys sont également à utiliser notamment durant les préliminaires afin que le vagin soit mieux lubrifié. Ainsi, la pénétration vaginale sera plus facile et moins douloureuse. La femme pourra ainsi atteindre un orgasme vaginal, notamment si son point-g est stimulé.

Par ailleurs, il existe des positions sexuelles qui sont mieux adaptées à un plus gros pénis. Certaines variantes comme la cuillère, la levrette permettent une pénétration moins profonde. De même que la position où l’homme est derrière la femme à quatre pattes ou sur le côté serait moins contraignante pour la femme.

Le petit pénis serait-il plus avantageux ?

On parle de micro-pénis lorsque la verge ne dépasse pas 8 centimètres en érection. Cependant, la taille du sexe n’impacte en rien la jouissance et n’empêche pas de prendre un maximum de plaisir pour atteindre le septième ciel, pour peu qu’un homme sache bien s’en servir. Le plus important est de tester et d’expérimenter toutes les positions qui puissent engendrer un orgasme féminin. Les positions du missionnaire et de l’Andromaque sont privilégiées par rapport à celle de la cuillère qui ne permet pas une pénétration profonde.

Lire aussi Le Botox, une nouvelle mode pour agrandir le pénis ?

Contenus sponsorisés