x

Une serveuse griffonne quelques mots sur un reçu, 2 heures plus tard elle est surprise de ce qu’elle trouve sur Facebook

Certaines personnes peuvent être capables de faire des choses incroyables pour aider les autres ou même dessiner un sourire sur leurs lèvres. L’altruisme est une qualité qui a toujours été prisée, et ce, dans toutes les sociétés à travers l’histoire de l’humanité. De nos jours, elle est plus indispensable que jamais puisqu’elle se fait de plus en plus rare, ou autrement dit, de moins en moins visible. La société consumériste moderne se basant sur le profit, l’intérêt personnel et le matérialisme. C’est suite à ceci que le fait d’aider ou de donner de manière désintéressée est devenu tout à fait incroyable, alors qu’il s’agit simplement d’une vertu d’un esprit humain et noble. L’histoire de cette serveuse l’atteste.

L’effet de l’altruisme sincère sur les individus

Entre l’année 1957 et 2008, une étude a été effectuée dans l’Etat américain du Wisconsin et qui avait pour objet de découvrir si l’altruisme sincère avait, comme certaines personnes le pensaient déjà, des effets sur la longévité

L’étude a été donc réalisée sur 10 317 personnes. En 2004, une enquête a pu être faite auprès des intéressés. Parmi les 2384 personnes non-bénévoles, 4,3% sont décédées dans les 4 années qui ont suivi l’enquête (c’est-à-dire entre 2004 et 2008). Tandis que les bénévoles altruistes ont eu un taux de mortalité de seulement 1,6% pour la même période ! La 3ème catégorie constituée d’individus engagés dans le bénévolat pour des raisons personnelles ont eu un taux quasiment similaire à celui de la première catégorie, à savoir de 4% !

D’après Sara Konrath, l’une des auteurs de l’étude, ce rapport assez étrange pourrait être expliqué de manière assez rationnelle par le simple fait qu’une personne aidant et donnant de manière désintéressée mène une existence plus paisible qu’une autre faisant un effort pour un gain financier particulier ou pour une raison personnelle quelconque grâce à l’absence du facteur stress, raison pour laquelle selon elle, il n’y avait pas réellement de différence entre ceux qui ne faisaient pas de bénévolat et ceux qui le faisaient mais pour des raisons personnelles !

L’histoire de deux pompiers tout à fait dévoués

Tim Young et Paul Hullings sont deux pompiers qui ont pris l’engagement de faire leur travail avec cœur et passion. 

Ils venaient alors de travailler d’arrache-pied pendant 12 heures pour éteindre un incendie. Du coup, étant complétement épuisés, ils ont décidé d’aller au café du coin vers 6 heures du matin pour avoir la tasse de café la plus corsée qu’on puisse leur servir !

Une serveuse griffonne quelques mots sur un reçu

La serveuse était ce jour-là Liz Woodward qui venait tout juste d’entendre les deux pompiers parler de la bataille acharnée qu’ils venaient de mener contre les flammes. Finalement, quand Tim et Paul sont allés payer leur petit-déjeuner, ils ont été surpris de voir qu’au lieu d’avoir l’addition, ils avaient un message entre les mains :

« Votre petit-déjeuner est désormais sur mon compte. Je vous remercie pour tout ce que vous faites en courant partout pour sauver les gens et leur rendre service. Vous êtes vraiment courageux et forts… Merci d’être toujours aussi incroyables tous les jours ! Motivés par le feu et menés par la bravoure ! Vous êtes un réel exemple à suivre. Restez ainsi. » 

Une serveuse griffonne quelques mots sur un reçu

Ils ont alors très chaleureusement remercié la gentille serveuse pour son acte particulièrement touchant sur Facebook. Tim a d’ailleurs marqué en parlant des faits : « Suite à cet acte incroyablement altruiste et gentil, j’invite sans hésiter mes amis à faire un tour et soutenir l’établissement (où elle travaille), et si Liz est votre serveuse, donnez-lui un pourboire ! »

Une serveuse griffonne quelques mots sur un reçu

Un acte qui a, contre toute attente, a provoqué un effet « boule de neige »

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Les pompiers ont appris que le père de Liz, Steve, était quadriplégique et paralysé depuis cinq ans. Liz avait d’ailleurs mis en place une page de dons pour financer un véhicule accessible à un fauteuil roulant afin qu’elle puisse emmener son père dans ses voyages ou sorties familiales. 

Tim a, sans réfléchir, exhorté les gens sur Facebook à faire un don sur la page de Liz : « Il s’avère que la jeune femme qui nous a offert un repas est celle qui a le plus besoin d’aide… »

Une serveuse griffonne quelques mots sur un reçu

En quelques jours seulement, elle a pu recueillir plus de 70 000 $, soit beaucoup plus que les 17 000 $ nécessaires pour l’achat d’une fourgonnette accessible aux fauteuils roulants. 

Une serveuse griffonne quelques mots sur un reçu

Si cette histoire témoigne d’une chose, c’est du pouvoir que la sincérité et l’altruisme peuvent avoir sur les gens. Du coup, désormais, si vous entendez quelqu’un vous dire que « tout bien que vous faites, Dieu vous le rendra », sachez que c’est bien vrai !

Contenus sponsorisés
Loading...