Son petit ami l'a surnommé « grosse truie » : elle le quitte puis lui fait regretter sa méchanceté

Son petit ami l’a surnommé « grosse truie » : elle le quitte puis lui fait regretter sa méchanceté


Le petit ami de cette maman l’appelait ‘’ grosse truie’’

En France, le surpoids et l’obésité concernent plus de la moitié de la population adulte. Ce fléau est plus important chez les femmes que chez les hommes. De ce fait les femmes ont plus tendance à vouloir se débarrasser de ce fardeau qui nuit à leur épanouissement et choisissent de se venger en perdant du poids. Voici l’histoire d’une jeune maman dont le petit ami l’appelait ‘’ grosse truie’’’’ et qui, après 7 ans, a pu perdre ses kilos en trop et prendre sa revanche !

Durant une plus grande partie de sa vie, Alvina Rayne originaire de Philadelphie en Pennsylvanie était malheureuse. Cette maman de 32 ans a longuement lutté contre l’obésité, elle remplissait le vide qu’elle ressentait à l’intérieur d’elle avec de la nourriture, elle a donc fini dans un cercle vicieux. Quand elle se sentait mal, elle mangeait, et plus elle mangeait plus son état empirait.

Cette maman pesait 112 kg et son petit ami l’appelait souvent ‘’ grosse truie’’’’ ou ‘’gros sac poubelle’’. Mais un jour, elle en avait assez, elle décide alors de tout changer !

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Extérieurement, Alvina a toujours essayé de garder le sourire sur son visage,  mais à l’intérieur, elle était déprimée. Une de ses mauvaises habitudes était de se jeter dans des relations dont elle connaissait très bien les conséquences. Son petit ami l’appelait par des expressions horribles comme ‘’dégoûtante’’ et ‘’gros cochon’’. Alvina n’avait qu’une seule solution, noyer son chagrin et sa déception dans la nourriture.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Alvina consommait plus de 5 000 calories par jour, soit 2,5 fois plus que l’apport quotidien recommandé aux femmes. Voici ce qu’elle mangeait pendant une journée typique :

  • Petit-déjeuner: Deux grands bols de céréales sucrés au lait entier.
  • Collation: Sandwiches, frites et soda.
  • Déjeuner: Un menu hamburger.
  • Dîner: Un menu hamburger ou beignets, un bagel à la crème, du poulet frit et d’autres plats rapides.
  • Dessert: Glaces, chocolat, ou un bol de céréales.

Quand elle montait les escaliers, Alvina était souvent essoufflée et épuisée. Elle remarquait aussi qu’elle dormait mal la nuit. C’étaient les signes d’un début de diabète de type 2.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Mais il n’est pas du tout facile d’éliminer de telles mauvaises habitudes. Alvina a constaté qu’elle avait une relation malsaine avec la nourriture, mais ce sont ses malaises qui lui ont fait réaliser que son corps avait besoin de changement.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Alvina ne rentrait plus dans des vêtements pour femmes, elle devait commencer à acheter des vêtements dans les rayons pour hommes.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Quand Alvina a eu ses 25 ans, elle a décidé de tout changer. Elle a finalement quitté son petit ami et a commencé à faire de l’exercice et à manger mieux. Dès qu’elle a arrêté de manger la majorité des glucides, le résultat était rapidement apparent. Elle a donc compris la clé de la réussite !

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Plus le corps d’Alvina changeait, plus sa motivation augmentait, elle était de plus en plus déterminée à abandonner ses vieilles habitudes. En fin de compte, Alvina est devenue une femme heureuse qui aime sa vie et capable de surmonter ses défis.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Il est difficile de reconnaître Alvina aujourd’hui car elle ressemble à un coach fitness. Le changement est impressionnant mais le plus important c’est qu’elle se sente mieux dans sa peau.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Dès qu’Alvina a commencé à perdre du poids, son ex petit ami a voulu reprendre la relation mais elle était tellement déterminée qu’elle a décidé de ne pas reprendre avec lui.
Alvina a déclaré que quand elle souffrait d’obésité, elle a eu une tension artérielle très élevée, un début de diabète de type 2, le syndrome des ovaires polykystiques, de l’hypertrophie ventriculaire gauche ainsi que de l’anxiété sévère et des crises de panique. Après 7 ans de régime, toutes ces maladies ont disparu, elle se sent désormais très bien !

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Aujourd’hui, Alvina a une chaîne YouTube où elle inspire et motive d’autres personnes qui se trouvent dans une situation similaire à la sienne. Son objectif est d’encourager toute personne obèse à prendre la décision de perdre du poids et d’aller de l’avant.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Alvina se sent mieux maintenant, elle a trouvé d’autres façons de gérer son stress et le plus important c’est qu’elle a trouvé l’amour à nouveau.

Son petit ami l’appelait «grosse truie»

Alvina a rencontré M. Right, avec sa fille Sascha, ils l’aiment telle qu’elle est !


Loading...