Cholestérol

Un excès de cholestérol dans le sang est un facteur de risque majeur des maladies cardiovasculaires. En France, l’hypercholestérolémie serait responsable d’un infarctus sur deux, d’où l’importance de veiller à maintenir un taux de cholestérol stable. Pour ce faire, un régime anti-cholestérol peut être de mise.

Le cholestérol est un lipide essentiel au corps humain. Il participe à la structure des membranes du cellules et à la fabrication de certaines hormones. La majorité du cholestérol qu’on a dans le sang est produite par le foie et seulement 25% provient de l’alimentation. On distingue principalement deux types de cholestérol, communément appelés “bon cholestérol” et “mauvais cholestérol”. Le bon cholestérol est transporté par les lipoprotéines de haute densité (HDL) et participe à l’élimination de l’excès de lipides dans les organes. Le mauvais cholestérol, lui, est transporté par les lipoprotéines de faible densité (LDL) et entraîne un dépôt du surplus de cholestérol dans les différents organes. Ce dépôt lipidique peut entraîner des maladies sur le long terme.

Qu’est-ce que l’hypercholestérolémie et comment la dépister ?

L’hypercholestérolémie se caractérise par un taux de cholestérol sanguin anormalement élevé. Généralement, ce trouble métabolique reste inaperçu pendant un certain temps avant de donner lieu à des complications. Athérosclérose, attaques cérébrale, infarctus du myocarde ou AVC peuvent être causés par une hypercholestérolémie. Pour dépister un excès de cholestérol sanguin, le médecin doit recourir à un bilan lipidique.

Quelles sont les causes d’un excès de cholestérol dans le sang ?

Une alimentation riche en graisses, en viandes rouges ou en sucre, un surpoids, un excès d’alcool dans le sang et un faible niveau d’activité physique favorisent l’hypercholestérolémie. En outre, des facteurs génétiques et héréditaires peuvent entrer en ligne de compte et les risques d’hypercholestérolémie augmentent avec l’âge.

Quels sont les principes d’un régime anti-cholestérol ?

Les habitudes alimentaires jouent un rôle prépondérant dans le développement d’une hypercholestérolémie. Pour abaisser le taux de cholestérol dans le sang, certains réflexes sont à adopter. Il est conseillé de consommer des légumes verts et des crudités et de réduire les apports en graisses saturées. Les viandes grasses, les fromages et le beurre sont à éviter. Il est également conseillé de manger du poisson et de privilégier les huiles végétales telles que l’huile d’olive, de colza ou de tournesol. Les spécialistes s’accordent à dire que la mise en place d’un régime méditerranéen présente des avantages notables sur le contrôle du taux de cholestérol dans le sang.
Close