Les scientifiques affirment que ce médicament populaire peut détruire le foie

Le foie est un des organes les plus importants du système digestif. Élément vital, il possède de nombreuses fonctions. Il fabrique la bile, filtre le sang, stocke le glucose et produit des substances indispensables au maintien de l’équilibre du corps. Pourtant, d’après une étude, notre foie peut être gravement endommagé par un médicament que nous utilisons couramment.

L’insuffisance hépatique aiguë

Le foie est l’organe solide le plus volumineux du corps. Chez l’adulte, il peut peser jusqu’à 1,5 kilogrammes. Le foie a de nombreuses fonctions, dont celle de dégrader les substances toxiques introduites dans l’organisme pour qu’elles puissent être éliminées via les selles ou les urines.

L’insuffisance hépatique aiguë est une détérioration rapide et grave de la fonction du foie. Elle peut survenir chez des personnes qui n’ont jamais souffert de trouble du foie auparavant. Cette affection grave peut apparaitre à la suite d’une surdose d’un médicament que l’on utilise régulièrement : le paracétamol.

Qu’est-ce que le paracétamol ?

Le paracétamol est le produit pharmaceutique le plus utilisé pour traiter les maux de tête, les douleurs articulaires, les douleurs musculaires, les maux de dos, le rhume et la grippe. Il agit sur les récepteurs des neurones impliqués dans la douleur et modifie leur fonctionnement, ce qui explique le soulagement ressenti lors de la prise de cet antalgique.

La France est le plus gros consommateur européen de paracétamol et de nombreux médicaments en vente libre tels que le doliprane et l’efferalgan contiennent cette molécule. Il s’en vend dans notre pays 14 boîtes par seconde faisant un total de 422 millions de boites par an !

Cependant, prendre du paracétamol pendant une période prolongée peut nuire à votre organisme. Surtout si vous l’associez à d’autres médicaments, tel qu’un médicament contre le rhume.

En France, la surdose de ce médicament est la première cause d’hépatite aiguë et le deuxième médicament à l’origine des appels au centre antipoison de Paris.

D’après les statistiques, le paracétamol est à l’origine de plus de 600 hospitalisations, de 56 000 visites aux urgences et de près de 40 décès chaque année aux États-Unis. En France, le Pr Chast annonce à nos confrères d’Ouest France « près d’une centaine de transplantations hépatiques (sur environ 1 200 au total, ndlr) sont liées à une intoxication au paracétamol. »

Le paracétamol et le foie

Au-delà de 4 grammes par jour chez l’adulte, le paracétamol est toxique pour le foie. En effet, ses capacités épuratrices sont épuisées ce qui peut entrainer une hépatite potentiellement mortelle. Ce risque s’accentue si à cette surdose s’ajoute une consommation d’alcool, car le processus d’élimination du médicament est le même pour l’élimination de l’alcool.

Une étude publiée en 2006 dans le Journal of Américain Medical Association, a montré que même en suivant les instructions de santé concernant la prise de paracétamol, la prise de ce médicament reste dangereuse pour le foie.  Sur les 145 participants de l’étude, ceux qui avaient reçu une dose recommandée de paracétamol pendant 2 semaines, présentaient un taux d’alanine aminotransférase (ALAT), une enzyme du foie présente en grande quantité lors de la destruction des cellules du foie, de 31% à 44% supérieur à la moyenne.

D’après les auteurs de l’étude, il existe peu de médicaments approuvés connus qui produisent des augmentations d’ALAT d’ampleur et d’incidence comparables à celles observées dans cette étude.

C’est bien la preuve que le paracétamol est très néfaste pour le foie, même si la dose est en dessous des doses recommandées. En effet, le problème du paracétamol, c’est que l’organisme le tolère, jusqu’à une certaine limite, et que sa dose létale est très proche de sa dose thérapeutique…

Maintenant que vous savez cela, vous devriez prendre des précautions et en parler à votre médecin si vous prenez régulièrement des médicaments à base de paracétamol.

Pensez aussi aux méthodes naturelles pour garder votre foie en bonne santé.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close