Les femmes doivent faire la sieste au travail selon une nouvelle étude

Le sommeil c’est tout simplement la santé ! Bien dormir, c'est s'assurer un bien-être au quotidien. Parfait garant d’une bonne récupération physique et mentale, le sommeil et en particulier lorsque l'on en manque, a un impact négatif sur notre équilibre mental qui peut engendrer des troubles de l'humeur, de l'irritabilité, une fragilité accrue envers le stress et des pertes de mémoire. D’ailleurs, les femmes auraient besoin de plus de sommeil que les hommes et devraient donc faire la sieste sur leur lieu de travail !

Conséquences d’une carence en sommeil

Nous savons que le manque de sommeil est largement lié à l’anxiété et à la dépression dans notre vie de tous les jours. Dans le contexte professionnel, le manque de sommeil est associé à une baisse de la productivité, à un manque de concentration et il est une source génératrice de stress. En effet, un emploi du temps professionnel déjà bien chargé affaiblit la durée d’attention et la capacité de régénération de l’énergie d’où la nécessité de faire la sieste dans son environnement professionnel. Ce moment de repos peut aisément améliorer la performance au travail, en plus de présenter un certain nombre d’avantages pour la santé.

Les bienfaits de la sieste sur la santé 

Il s’avère qu’une sieste au travail serait réellement bénéfique pour beaucoup de femmes, celles-ci ayant plus besoin de sommeil que les hommes. Selon une étude publiée dans Nature Neuroscience, seulement 20 minutes de repos après le repas du midi pourraient avoir un impact significatif sur la façon dont vous vivez et traversez le reste de la journée. Selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance, 19% des salariés français avouent s’assoupir en cachette au bureau.

Les chercheurs de l’étude en question ont  testé plusieurs sujets sur leur performance perceptive quatre fois par jour et celle-ci a évolué après chaque test. Certains sujets ont pu faire une sieste de 30 minutes entre les tests, ce qui a nettement diminué le déficit de leur performance. Alors que ceux qui ont fait une sieste de 60 minutes illustraient des résultats inverses.

"Les siestes objets de l’étude, avaient la même ampleur de bienfaits que des nuits complètes de sommeil si elles avaient une qualité spécifique de sieste", a déclaré Sara Mednick, co-auteur de l’étude et professeur agrégée de psychologie à l’Université de Californie, aux Etats-Unis. Le Dr Mednick a expliqué que les siestes diurnes peuvent avoir les mêmes avantages que le sommeil pendant la nuit et que différents types de siestes offrent des avantages spécifiques.

Le fait de faire la sieste entre 20 et 30 minutes peut aider à apprendre et retenir des informations spécifiques, ce qui représente un énorme avantage dans un contexte professionnel.

Une sieste de 20 minutes pendant la journée de travail pourrait donc faire des merveilles. 

Méfaits du manque de sommeil sur la santé

Le manque de sommeil ne présente pas des effets nocifs seulement dans le contexte professionnel. En effet, un manque de sommeil chronique augmente aussi  le risque de diabète. Cela s’expliquerait, entre autres, par la perturbation de l’horloge biologique qui régule la sécrétion d’hormones indispensables à la bonne utilisation du sucre par notre organisme.

Un lien entre un manque de sommeil et une prise de poids existerait également et serait identifié comme un facteur aggravant en ce qui concerne l’obésité. 

Au niveau cardiaque également, on peut noter que le manque de sommeil est un facteur de risque cardiovasculaire. Ainsi, des personnes dormant moins de

6 heures ont plus de risques de souffrir d’hypertension que ceux qui dorment entre 7 et 8 heures. 

Les femmes ont besoin de plus de sommeil que les hommes 

Une étude de l’Université de Loughborough en Angleterre met en lumière le fait que les femmes ont besoin de plus de sommeil que les hommes. Le Docteur Jim Horne expert en sommeil et auteur de l’étude publiée dans la revue Sleep et d’un ouvrage du même titre, a calculé le différentiel et cela équivaudrait à 20 minutes de sommeil en plus. 

« Les femmes ont tendance à être multitâches. Elles font beaucoup de choses à la fois et sont flexibles, et donc elles sollicitent plus leur cerveau que les hommes », analyse le professeur Jim Horne, dans le quotidien britannique The Daily Mail. 

« Chez les femmes, la fatigue est fortement associée à de hauts niveaux de détresse psychologique, à des sensations d’hostilité, de dépression et de colère. Alors que chez les hommes, ces sensations ne sont pas associées au même degré de manque de sommeil » ajoute le professeur anglais. D’où la nécessité d’y remédier en prévoyant des siestes au travail afin d’en savourer, tous les bienfaits !

Lire aussi Une jeune femme de 22 ans en bonne santé, meurt subitement alors qu’elle faisait la sieste

Contenus sponsorisés