La tension artérielle idéale selon votre âge

L’hypertension artérielle (tension artérielle élevée) est un problème cardio-vasculaire très courant qui touche aussi bien les hommes que les femmes. Cependant, en l’absence de traitement, cette maladie peut gravement nuire à votre santé. Voici quelques éléments explicatifs pour savoir à quoi devrait correspondre votre tension artérielle, en fonction de votre âge.

L’hypertension artérielle : qu’est-ce que c’est ?

L’hypertension artérielle se caractérise par une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères, un trouble qui affecte environ 20% de la population adulte mondiale. Dans la plupart des cas, l’hypertension artérielle est appelée « essentielle », c’est à dire qu’aucune cause n’explique son apparition, mais certains facteurs peuvent provoquer ce trouble de santé, comme le vieillissement naturel qui entraîne une diminution de l’élasticité des artères. Dans à peu près 10% des cas, l’hypertension artérielle est la conséquence d’une autre maladie. On parle alors d’hypertension « secondaire » car elle peut résulter soit d’une maladie rénale (sténose, maladies du parenchyme) ou d’une pathologie surrénalienne (adénome corticosurrénalien), neurovasculaire (aorte) ou d’origine hormonale (hyper/hypothyroïdie).

Garder une tension artérielle sous contrôle pour rester en bonne santé

En l’absence d’un traitement spécifique et d’une alimentation équilibrée, une tension artérielle trop élevée peut mettre votre santé en péril. Selon une étude récente publiée dans Archives of Internal Medicine, des chercheurs ont suivi 2000 personnes âgées atteintes d’hypertension et ont confirmé de nombreux faits. En effet, l’hypertension détériore les artères, les reins ainsi que l’ensemble des fonctions vitales de façon générale. Si celle-ci n’est pas traitée, elle peut entraîner une insuffisance cardiaque ou rénale, des accidents vasculaires cérébraux ainsi que d’autres maladies potentiellement mortelles.

Généralement, l’hypertension se traite avec des thérapies agressives : des inhibiteurs calciques, des inhibiteurs de l’enzyme de conversion, des drogues spécifiquement vasodilatatrices ou des bêtabloquants.

Mais les différents traitements ne peuvent pas être appliqués à tous les cas d’hypertendus, certains paramètres entrent en compte pour évaluer ces traitements et le premier est l’âge car une personne de 50 ans et une personne de 80 ans ne vont pas réagir de la même façon aux traitements…

Comment diagnostiquer l’hypertension artérielle ?

Lorsque le diagnostic d’hypertension est établi, un médecin prend en considération de nombreux aspects : l’âge, le style de vie, l’alimentation, l’hérédité, ainsi que son historique médical pour déterminer un traitement spécifique. Il est important de rappeler que même une personne de 20 ans peut être diagnostiquée hypertendue. D’après l’American Heart Association, tous les jeunes devraient subir des contrôles médicaux réguliers (tous les deux ans) pour dépister une hypertension.

La pression artérielle subit des variations constantes

En effet, celle-ci peut évoluer toutes les minutes, selon la posture adoptée, le degré de stress, le manque de sommeil ou encore l’activité physique pratiquée. Pour être plus précis, pendant l’intervalle entre les battements du cœur, la pression artérielle diminue et le cœur est en mode repos. Par ailleurs, lorsque le cœur bat, la pression artérielle est augmentée.

Pour un adulte de 20 ans, une pression artérielle normale est inférieure à 120/80 mm Hg, soit inférieure à 120 systoliques et inférieure à 80 diastoliques. Il faut savoir qu’aux États-Unis, 1 adulte sur 3 souffre d’hypertension. C’est pourquoi les médecins recommandent habituellement à leurs patients de surveiller leur tension artérielle, bien avant que le diagnostic d’hypertension ne soit établi.

Il faut aussi savoir que si une pression artérielle forte est relevée une fois, cela ne veut pas nécessairement dire qu’une personne est atteinte d’hypertension artérielle. Toutefois, si elle reste supérieure à 140/90 mm de Hg, soit 140 systoliques et 90 diastoliques ou plus, il faut surveiller sa santé et démarrer un traitement médical (ainsi qu’un régime alimentaire adapté).

En quoi consiste le traitement pour l’hypertension ?

Pour traiter l’hypertension, des changements alimentaires et de mode de vie sont indispensables (même quand la pression artérielle est supérieure à 140/90). Si la pression systolique du patient est de 180mm Hg ou plus et que la pression diastolique est de 110mm Hg ou plus, un repos de quelques minutes est indispensable. Si elle reste inchangée au bout de quelques minutes, il faut consulter un médecin de toute urgence.

Si vous avez une pression artérielle normale, cela ne signifie pas pour autant que vous ne devez pas prendre soin de votre santé… Il faut savoir qu’une alimentation déséquilibrée et le manque d’activité physique peuvent déclencher l’hypertension.

Choisir une bonne mutuelle pour vos remboursements de soins

Un senior (personne de 60 ans révolus) peut souffrir d’hypertension artérielle plus facilement qu’une personne plus jeune. C’est normal, quand on vieillit, beaucoup de maux apparaissent qui nous étaient étrangers avant. Pour pouvoir vous faire soigner correctement et au meilleur prix, vous devez opter pour une mutuelle senior. Ces mutuelles ont des garanties supplémentaires qui vous permettront d’être remboursés le mieux possible sur l’intégralité de vos soins.

Tout d’abord, servez-vous des comparateurs en ligne

C’est la première étape à faire avant de choisir votre mutuelle. Vous pouvez facilement trouver une mutuelle senior sur lesfurets.com. Ce site vous permet de comparer les offres en moins de deux minutes, pour cela il vous suffit de remplir les champs demandés. Une fois que vous aurez un aperçu des offres personnalisées, vous pourrez faire votre choix et souscrire à un contrat dans la foulée. Il faut seulement que vous remplissiez correctement vos critères. Si vous les remplissez mal, l’offre qu’on vous proposera sera erronée. Si vous y souscrivez, vous ne pourrez plus l’annuler et ça pendant un an.

Demandez des devis complémentaires

Si vous voulez une offre encore plus personnalisée, vous pouvez demander des devis aux diverses assurances que vous avez repérées. En expliquant bien votre situation et vos problèmes éventuels de santé, vous pourrez obtenir une offre plus détaillée. Le devis n’a pas de valeur contractuelle, vous pouvez donc en demander autant que vous voulez. De plus, c’est gratuit chez tous les assureurs, pas besoin de débourser un centime. Ce qui est aussi possible de faire, c’est de consulter un courtier en assurance. Les courtiers sont des spécialistes qui négocient les tarifs et les conditions de contrat pour vous. Ils peuvent obtenir des tarifs avantageux que vous ne pourrez pas obtenir en faisant les démarches tout seul.

Lire aussi Les signes de l’hypertension

Contenus sponsorisés