Comment utiliser les cheveux comme engrais pour fertiliser les plantes ?

Pour se développer sainement, les plantes d’intérieur ont besoin de nutriments. D’où l’intérêt de les fertiliser, notamment durant leur période de croissance. Pour cela, vous pouvez privilégier des engrais naturels comme le marc de café ou les pelures d’agrumes, ou encore vous servir des cheveux que vous retrouvez dans votre brosse. Cela pourrait vous surprendre, mais vos cheveux sont un engrais naturel qui nourrit les plantes. On vous en dit plus.

Pour permettre à vos plantes de pousser sainement et favoriser leur floraison, il est important de les fertiliser. Cela permet de leur fournir les nutriments dont elles ont besoin. Pour cela, vous pouvez utiliser vos cheveux cassants qui tombent au brossage.

Il est possible de mettre les cheveux qu’on retrouve sur le peigne dans le pot des plantes ?

touffe de cheveux

Touffe de cheveux sur la brosse – Source : spm

Au lieu de jeter cette touffe de cheveux que vous retrouvez sur votre peigne après avoir brossé vos cheveux, pensez à en faire profiter vos plantes. En effet, les cheveux sont riches en nutriments bénéfiques pour les plantes, comme l’azote. Ce dernier est un élément nutritif essentiel pour les plantes. Il favorise la croissance des végétaux et les aide à produire de nouveaux tissus. 

Vous pouvez fertiliser vos plantes en pot avec vos cheveux de deux façons différentes.

Utiliser les cheveux comme engrais à libération lente

Cette méthode consiste à enterrer directement la touffe de cheveux que vous trouvez sur votre peigne dans le terreau de vos plantes en pot. Étant donné que les cheveux prennent beaucoup de temps pour se décomposer, il est conseillé de les mettre au pied des plantes dont le cycle de vie est long, afin qu’elles puissent profiter de la libération lente de l’azote et du soufre. C’est le cas notamment des oignons, du poireau, des courges ou encore du navet.

plantes en pot

Plantes en pot – Source : spm

Utiliser les cheveux pour enrichir le compost

La deuxième méthode consiste à mélanger vos cheveux avec le compost que vous ajoutez à vos plantes d’intérieur. Composé de déchets végétaux et de matières organiques, le compost est également un bon fertilisant pour les plantes. Celui-ci doit être composé d’une part de matières carbonées, comme les feuilles mortes, et de deux parts de déchets azotés comme les pelures de fruits ou les restes de légumes. Riches en azote et en protéines, les cheveux sont une matière organique qu’on peut ajouter au compost pour l’enrichir en matières azotées.

Notez que vous ne devez pas fertiliser vos plantes avec des cheveux colorés ou ayant subi un traitement chimique. Vos plantes pourraient en effet absorber les produits chimiques contenus dans vos cheveux.

Astuce : les cheveux sont un bon répulsif pour éloigner les taupes, le lièvre ou le cerf. Vous pouvez les utiliser dans votre potager ou au pied de vos arbres fruitiers.

En plus des cheveux, quels sont les autres matières organiques qui peuvent servir d’engrais naturels ?

En plus des cheveux riches en azote et en protéines, vous pouvez également recycler les poils de votre chat ou de votre chien, les ongles coupés ou encore, les plumes de votre canari. Les ajouter au compost vous permettra de l’enrichir, afin de mieux fertiliser vos plantes en pot, mais aussi les plantes du jardin d’ornement ou du potager.

La touffe de cheveux que vous retrouvez dans votre brosse peut être recyclée et servir d’engrais naturel pour vos plantes en pot, ou pour enrichir le compost en matières azotées.

Lire aussi Le secret pour avoir de beaux géraniums : ces petits détails font toute la différence

Contenus sponsorisés