Comment faire pousser une rose sur une pomme de terre ?

À l’occasion de la Saint Valentin, de la fête des mères, ou encore pour un mariage, on aime offrir et recevoir des fleurs. Bien que cette délicate attention soit bien appréciée, les fleurs finissent toujours par se faner et les bouquets se retrouvent souvent dans la poubelle. Pour prolonger la durée d’une rose, apprenez à la cultiver et à la faire pousser dans une pomme de terre.

La rose fait partie des fleurs préférées des Français. Les adeptes du jardinage n’hésitent pas à planter un rosier en pleine terre dans leur jardin potager pour profiter de magnifiques pousses fleuries. Pour d’autres, planter des rosiers dans des pots leur permet de décorer leur intérieur et de répandre une odeur agréable dans leur maison. Si vous aimez les roses et que vous souhaitez prolonger leur durée de vie, découvrez cette astuce surprenante pour faire pousser une rose dans une pomme de terre.

Faire pousser une rose dans une pomme de terre

Pour faire repousser les racines de vos roses et leur donner une seconde vie, la pomme de terre offre une base idéale.

rose pomme de terre

Faire pousser une rose sur une pomme de terre – Source : spm

À partir d’une seule tige, vous pouvez replanter un rosier.

Voici ce dont vous avez besoin : 

  • Une rose
  • Une grosse pomme de terre
  • Une bouteille en plastique
  • Un pot à fleurs
  • De la terre

Marche à suivre :

la pomme de terre

La pomme de terre peut accélérer la pousse des fleurs – Source : spm

Étape 1 : 

Choisissez la rose que vous souhaitez planter puis retirez les feuilles et ses épines avec un sécateur. Coupez la tige à un angle de 45° et à environ 4 cm en-dessous de la fleur.

Étape 2 : 

Saisissez la pomme de terre et faites un trou à l’aide d’un couteau au milieu de ce tubercule. Le trou doit être de la taille de la tige.

Étape 3 : 

rose decoration

Les roses décorent le jardin – Source : spm

Remplissez le fond du pot de 6 à 8 centimètres de terre puis placez la pomme de terre et couvrez-la avec de la terre. Coupez le bas de la bouteille en plastique et placez-la autour de la rose.

Les méthodes traditionnelles pour planter un rosier

Rosiers grimpants, rosiers buissons, rosiers lianes, rosiers remontants, rosiers miniatures ou encore rosiers couvre-sol … Certaines variétés de rosiers plaisent particulièrement aux pépiniéristes. Les fleurs roses apportent une bouffée de fraîcheur et un élan de positivité dans une maison. Voici les méthodes couramment utilisés pour la plantation des rosiers :

rose patate

Faire pousser une rose sur une pomme de terre – Source : spm

En pleine terre

Pour planter un rosier en pot, il faut d’abord déterminer l’emplacement de cet arbuste. Cette plante a besoin de lumière et pousse en plein soleil dans le jardin. Dans ce sens, il faut la planter en dehors des périodes de gelées. Commencez par faire tremper la motte du rosier puis faites un trou de 50 centimètres. Ensuite, mélangez la terre de jardin et le terreau puis vérifiez le point de greffe pour pouvoir placer votre rosier. Tassez le mélange et comblez le trou. Pensez à arroser régulièrement votre rosier pour lui permettre de fleurir plus vite.

En pot 

Pour planter un rosier en pot, commencez par choisir un pot de 50 centimètres de profondeur au minimum. Assurez-vous que le pot dispose d’un trou en bas pour assurer le drainage. Placez des billes d’argile et du feutre de jardin au fond du pot pour fixer le terreau dans le pot. N’enfoncez pas le point de greffe lorsque vous installez votre rosier. La plante a besoin d’arrosages réguliers pour faire pousser de belles fleurs. Au début de la floraison, mettez de l’engrais pour booster la croissance des plantes. Pensez également à pailler pour préserver l’humidité et lutter contre les mauvaises herbes qui peuvent pousser autour de la plante. Chaque année, il faudra remplacer le terreau pour une bonne reprise de la culture.

Lire aussi À quelle fréquence devriez-vous arroser vos plantes d’intérieur ?

Contenus sponsorisés