Comment faire pousser un avocat à partir du noyau ?

Source inépuisable de vitamines et de précieux minéraux, l'avocat est excellent pour l'organisme. C'es même l'un des fruits les plus consommés et les plus appréciés au monde. En salade, en tartine, en guacamole ou dans les sushis, sa texture crémeuse et son goût unique régalent les papilles d'un grand nombre de personnes. Vous en faites partie? Si vous raffolez de l'avocat, alors vous devez absolument en cultiver à la maison ! Bien-sûr que c'est possible. Lisez cet article et suivez toutes les étapes pour en avoir toujours à portée de main et ne plus en acheter.

L’avocat a une saveur très singulière qui nous fait fondre de plaisir. Certes, on en trouve facilement dans les épiceries et les hypermarchés. Mais l’idée d’en avoir à volonté chez soi doit germer dans votre esprit. Que diriez-vous de planter un avocatier dans votre balcon ou terrasse? Cela vous semble fastidieux? Pas du tout. Ne jetez plus les noyaux de vos avocats : ils vous aideront facilement à faire pousser ces savoureux fruits en intérieur !

Pourquoi ne pas jeter le noyau d’avocat?

avocat coupé

Un avocat coupé – Source : spm

Les avocats sont gorgés de bienfaits pour la santé. Ils sont riches en acides gras et fibres insaturés, contiennent un cocktail de vitamines (A, C, E, B1 et B2), du calcium, du cuivre, du fer, du manganèse, du potassium et du phosphore, sans oublier l’acide folique. Leurs graines sont également très saines : au lieu de le jeter, vous pouvez les sécher, les broyer et les ajouter à vos smoothies, flocons d’avoine, salades, soupes et diverses sauces.
Mais ce n’est pas tout. Nous allons vous dévoiler une méthode moins populaire, mais absolument géniale pour recycler les noyaux des avocats au lieu de les jeter à la poubelle.

Certes, ce gros noyau aussi dur que de la pierre vous semble encombrant et vous le jetez systématiquement, parce que vous n’y voyez aucune autre utilité. Et si on vous disait que, grâce à lui, vous pouviez cultiver votre propre avocatier à la maison? Parions que cette information change complètement la donne. Si vous l’aviez su plus tôt, vous l’auriez probablement gardé précieusement. D’autant que les avocats achetés dans le commerce ne sont pas si économiques !

Comment planter un noyau d’avocat à la maison?

morceaux avocat coupés

Un morceau d’avocat coupé – Source : spm

Pour profiter de savoureux avocats à la maison, voici les étapes à suivre pour faire pousser un avocatier. Mais il faudra vous armer de patience, car le processus de croissance est très lent.
Vous aurez besoin de :

  • Un verre d’eau
  • Un noyau d’avocat
  • Quelques cure-dents
  • Un pot
  • De la terre

Nettoyez bien votre noyau d’avocat. Insérez 3 ou 4 cure-dents au milieu du noyau, enfoncés pointe vers le haut à 5 mm. Puis, placez-le dans le verre d’eau, il doit être partiellement immergé dedans. Installez-le ensuite dans une pièce chaude. Assurez-vous qu’il est au moins 1/3 immergé dans l’eau à tout moment. Attention, il ne doit jamais être totalement recouvert d’eau, sinon il risque de pourrir avant même de germer.

Après un certain temps, le noyau va se fendre et libérer la racine. Lorsqu’elle apparaît, il ne vous reste qu’à attendre l’apparition de la tige. Faites particulièrement attention à ne pas abîmer le noyau, mieux vaut ne pas le toucher. Il est également important de s’assurer que les cure-dents tiennent fermement.

Lorsque vous remarquez l’apparition des premières feuilles, vous pouvez alors transplanter votre avocatier au sol. Mettez le noyau dans un terreau léger. Faites un trou de plantation et versez-y un peu de compost. Insérez la plante et remplissez le trou d’un terreau humide. N’oubliez pas d’installer la plante dans un endroit lumineux ou à la mi-ombre, loin des courants d’air. Elle sera du plus bel effet dans la maison, sublimant ainsi votre décoration.

L’avantage c’est que l’avocatier en pot est facile d’entretien. Il aime la chaleur, beaucoup de lumière et des arrosages fréquents mais pas à petite dose. A l’aide d’un brumisateur, mouillez les feuilles avec une eau douce non calcaire. En intérieur, veillez toujours à ce que le terreau soit drainant en rajoutant des petites billes d’argile. Si vous le plantez dans le jardin, la terre ne doit pas être trop compacte et l’arrosage sans excès.

Lire aussi L’astuce des jardiniers pour faire pousser les plantes en quelques jours

Contenus sponsorisés