x

Cette maman qui allaite ses fils de 5 et 2 ans compte le faire jusqu’à leurs 8 ans

Cette femme entend bien continuer à avoir ce plaisir maternel. Découvrez l’histoire de cette maman qui allaite ses fils de deux et cinq ans et qui compte bien continuer jusqu’à ce qu’ils aient huit ans. Des internautes décrient ce comportement et la jugent « dégoûtante ».

Relayé par nos confrères du site britannique The Sun, le quotidien de cette femme ne fait pas l’unanimité. Ceux qui la voient allaiter son fils de 5 ans sont choqués de cet allaitement prolongé et simultané.

La maman veut briser la stigmatisation autour de l’allaitement prolongé 

Cette maman de 25 ans allaite ses fils de 2 et 5 ans, Joel et Bennett jusqu’à trois fois par jour. La femme apprécie ce rituel avec ses enfants et entend bien le continuer jusqu’à ce qu’ils atteignent tous les deux huit ans. « Mes fils n’ont jamais attrapé la grippe ni rendu visite à un médecin généraliste grâce aux nutriments dans le lait maternel », se félicite-t-elle. Si cette dernière est heureuse de la bonne santé de ses enfants, les autres ne voient pas cela du même œil. Et pour cause, lorsqu’elle allaite en public, les passants lui jettent un regard méprisant. C’est pour cette raison que Laura souhaite briser la stigmatisation de l’allaitement prolongé. Et pour cause, ce rituel profite au bébé de bien des manières.

La maman se félicite de la bonne santé des enfants qui n’auraient jamais vu de médecin. Source : Hotspot Media

« S’ils ne voulaient toujours pas s’arrêter, je ne leur dirais pas non »

Cette maman au foyer souhaite que les mères ne soient pas dissuadées d’allaiter leurs enfants, même si elles ont dépassé la recommandation de la durée d’allaitement, à savoir six mois. Laura estime que ce rituel crée un lien très spécial avec ses fils.

Toute la famille au complet. Source : smalljoys

Elle souhaiterait vivement pouvoir continuer à donner le sein jusqu’à ce que chacun de ses enfants ait huit ans. « S’ils ne voulaient toujours pas s’arrêter, je ne leur dirais pas non » confie-t-elle. Elle ajoute qu’elle ne sera prête à cesser d’allaiter que quand ses enfants le voudront. « Je ne me réveillerai pas un jour en pensant que cela me dégoûte », affirme la maman de 25 ans. 

« S’ils ne voulaient toujours pas s’arrêter, je ne leur dirais pas non ». Source : Hotspot Media 

La mère de Laura a arrêté de l’allaiter à quatre ans 

Si Laura savait que l’âge du sevrage des bébés au lait maternel était de six mois, elle n’a pas pu s’arrêter à cet âge pour son aîné Joel. La maman de 25 ans a également tété le sein de sa mère pendant quatre ans. « L’allaitement maternel prolongé a fonctionné dans ma famille », affirme la mère des deux garçons. A six mois, elle a commencé à introduire de la nourriture liquide dans l’alimentation de son premier fils en lui donnant de la purée de patates douces mais il continuait de téter jusqu’à six fois par jour. « Je n’avais aucun problème avec la lactation donc je savais que je serais capable de dépasser un an », se souvient-elle.

Laura allaite ses enfants en public. Source : smalljoys

Laura n’hésite pas à allaiter son fils en public 

Malgré l’allaitement, la maman donne des aliments solides à ses enfants. Elle raconte que quand Joel avait huit mois, il mangeait de l’avocat, des pommes ou encore des poires. Malgré cela, il réclamait toujours le sein et la maman n’hésitait pas à l’allaiter et ce, même quand elle était au parc ou au zoo. Cet allaitement public choque certains de ses amis qui ne comprennent pas cette prolongation. « A l’âge de deux ans, Joel avait quelques amis qui disaient qu’ils ne pensaient pas qu’il était normal qu’il tète encore », raconte Laura. Malgré cela, la mère des deux enfants compte bien ne pas s’arrêter. Certains se montrent parfois irrespectueux envers les mamans qui allaitent en public. En allaitant son bébé au restaurant, cette femme est humiliée. 

Laura n’hésite pas à allaiter ses enfants au parc ou au zoo. Source : Hotspot Media

L’allaitement prolongé est-il dangereux ?

Recommandé avant six mois, le lait maternel est une mine de nutriments qui renforce le système immunitaire du bébé et permet de créer un lien par les sens. Après 2 ans, il n’y a aucun risque à continuer à allaiter, comme on peut le lire sur Passeport Santé. Cela ne nuit pas à la croissance ou à la santé et certains enfants qui peuvent réclamer le sein même après quatre ans jusqu’à ce qu’il arrête de vouloir téter naturellement. Si l’allaitement prolongé permet au bébé de plus de six mois de profiter de tous ses bienfaits, la maman ne doit pas s’imposer ce rituel et écouter son corps en s’adaptant à son rythme de vie. L’allaitement est un choix et seule la mère peut décider des conditions et de la fréquence qui lui sied. Cette mère a pris la décision d’allaiter sa fille à plus de 9 ans !

Contenus sponsorisés
Loading...