Cette jeune fille atteinte de trisomie 21 devient l’égérie d’une grande marque de cosmétique

Cette jeune fille atteinte de trisomie 21 devient l’égérie d’une grande marque de cosmétique


Cette jeune fille atteinte de trisomie 21 devient l’égérie d’une grande marque de cosmétiques

La trisomie 21, appelée également syndrome de Down, est une anomalie génétique qui se caractérise par un retard mental et une déficience du développement psychomoteur, une petite taille ou un visage rond. Et même si la trisomie 21 est considérée comme handicapante, elle n’a pas empêché une jeune fille atteinte de trisomie 21, de monter sur le podium, de montrer son talent de mannequin et de représenter une marque de renommée. Relayée par Metro, l’histoire de la jeune fille a fait le tour des réseaux sociaux.

Elle s’appelle Kate Grant, atteinte de trisomie 21 et défile pour une maison de cosmétiques

Cette jeune fille atteinte de trisomie 21 devient l’égérie d’une grande marque de cosmétiques

Tout a commencé lorsqu’une photo sur Instagram sur laquelle elle portait l’eye-liner de la marque Benfit, a eu du succès et que plus de 5000 personnes ont aimée et commentée. Elle est devenue ainsi l’ambassadrice de cette maison de cosmétiques qui commercialise ses produits de beauté dans plus de 2000 magasins et ce dans plus de 30 pays au monde.

Cette jeune fille atteinte de trisomie 21 devient l’égérie d’une grande marque de cosmétiques

Kate a fait la fierté de sa mère et de toutes les personnes atteintes de cette anomalie génétique. Elle est admirée pour son optimisme, son ambition et son courage mais surtout pour sa détermination à sensibiliser les personnes handicapées à suivre son exemple et à leur montrer que la  trisomie 21 ne sera jamais un frein à leur réussite. Elle ouvre ainsi la voie de la liberté aux personnes atteintes de cette anomalie et qui croient qu’elles sont limitées sur tous les plans et à tout jamais.

Belle et inspirante, elle fait l’éloge des médias sociaux, la félicitant pour sa prestance, son élégance et son charme ; cette marque de cosmétiques a démontré qu’elle connaissait le vrai sens de la beauté.

Les causes et les risques de la trisomie 21

Ce syndrome a été découvert en 1959 et selon Trisomie21. Org, il toucherait environ 49 000 personnes en France. Et il à noter que le syndrome de Down s’explique par le fait qu’un chromosome jugé supplémentaire s’associe au développement du sperme et de l’ovule. Au moment de la fécondation trois chromosomes 21 sont présents et lorsque les cellules se multiplient, le troisième chromosome s’introduit dans chaque cellule.

Plusieurs facteurs de risque doivent être pris en considération

  • L’âge maternel en est un facteur important car plus les ovules de la femme prennent de l’âge, et plus le risque d’une division incohérente des chromosomes subsiste.
  • Les parents porteurs des gènes du syndrome de trisomie 21 ont plus de risque d’avoir des enfants atteints de cette anomalie.  

Aussi, un test de dépistage, effectué pendant la grossesse permettra d’indiquer si le bébé est éventuellement atteint  de trisomie 21 ou bien d’évaluer le risque de ce syndrome. Ce test s’effectuera soit par échographie, analyse sanguine ou amniocentèse effectuée après la 15ème semaine de la grossesse et qui consiste à analyser le liquide prélevé du sac amniotique.

Le développement cognitif des enfants atteints de trisomie 21

Selon Down Syndrome Research Foundation, il existe une croyance selon laquelle tous les enfants atteints de trisomie 21 ont des capacités et des personnalités identiques. Mais il existe une variabilité dans le développement cognitif. Et même si certains  enfants trisomiques présentent une déficience cognitive sévère ou modérée, d’autres enfants sont dotés d’une intelligence jugée à la limite de la normale. Et certains enfants réussissent dans leur cursus scolaire et maitrisent bien des choses que l’on pensait inabordables pour eux. 

Ceci est forcément dû au soutien des parents que ce soit sur le plan de l’accompagnement des enfants, des soins santé et d’une éducation adéquate. Mais  il est important de ne pas oublier que les limitations biologiques demeurent présentes. 

Néanmoins, la différence des habiletés et des accomplissements notés chez les enfants atteints de trisomie 21, démontre bien que la trisomie 21 n’est pas nécessairement source d’une déficience intellectuelle et que d’autres facteurs peuvent être à l’origine de cet état de fait. Des recherches approfondies seront nécessaires pour déterminer les facteurs ayant un impact sur le développement cognitif.