Cette femme de 93 ans va se marier. Elle se tourne vers Facebook pour poser au monde entier une question cruciale

Les réseaux sociaux notamment Facebook ont beaucoup d’influence sur nous. En effet, nos choix, nos goûts, nos destinations de voyages, nos idées, notre mentalité et bien d’autres éléments sont souvent influencés par eux.

Actuellement et avec l’ère du digital, l’approche avec le monde extérieur n’est plus la même, désormais on est omniprésent et interconnecté ce qui nous rend vulnérable quant à l’influence des réseaux sociaux. Cependant vouloir être influencé est dans certains cas totalement volontaire. C’est le cas d’une femme de 93 ans qui s’apprête à se marier et comme toute future mariée qui se respecte, les questions qui turlupinent s’invitent en masse. Ne voulant plus hésiter, elle finit par user des réseaux sociaux pour avoir ses réponses. 

Comme dit précédemment, les médias sociaux sont sollicités aussi volontairement pour avoir un avis ou influencer son choix lors d’une indécision, l’histoire de Sylvia Martin en est un parfait exemple. 

La mamie future mariée indécise :

Une mamie âgée de 93 ans et qui a accepté enfin de se marier avec son petit ami après plusieurs demandes de mariage qui n’ont pas abouti au grand « Oui ! » tant attendu. Les causes de ses refus répétitifs sont liées à sa forte volonté de respecter la mémoire de son défunt mari, d’ailleurs elle a tenu à garder son nom malgré ce nouveau mariage. 

Le jour J arrive en courant et la mariée ne sait toujours pas quelle robe porter. Elle a évité la robe blanche classique avec le long voile et a préféré adopter un autre look tout aussi valorisant. Reste l’étape de l’achat où la mamie était complétement indécise, ce qui l’a poussée à se tourner vers les internautes pour l’aider à choisir sa robe. 

La boutique dans laquelle Sylvia Martin choisissait sa robe s’est chargée de partager un statut sur sa page Facebook, dans lequel elle explique l’histoire de la mamie et expose 4 photos de cette dernière. Chaque fois avec une robe différente avec mentionné dessus une lettre, les internautes devaient choisir entre les lettres A, B, C et D. 

Des milliers de votes ont été faits, la majorité tendait vers la robe C, ce qu’elle a finalement choisi. Toutefois, la robe D était tout aussi appréciée par les internautes, elle a donc fini par l’acheter aussi afin de la porter pour d’autres occasions.

Facebook a aidé cette mamie à se décider sur un sujet lié à son mariage, cependant Facebook et tous les autres réseaux sociaux ne se limitent pas au mariage et leur influence peut être très diversifiée et aller plus loin.

Les domaines d’influence des réseaux sociaux :

Mis à part leur rôle divertissant, les réseaux sociaux interviennent dans plusieurs domaines. En voici quelques exemples :

  • Domaine de l’éducation : rares sont les écoles qui ne disposent pas d’une page Facebook. Celle-ci est utilisée, en parallèle ou en remplaçant le site web, pour présenter des informations qui se réfèrent à l’établissement. Certains professeurs l’utilisent même pour rester connectés avec les parents de leurs élèves et pour communiquer avec eux au sujet de leurs enfants.  
  • Domaine de mode : Qui n’a jamais vu une star exposer fièrement son dernier achat de sac à main ou une paire de chaussures ? Les marques de modes n’y vont pas de main morte, chaque nouvelle tendance est partagée en temps réel. Le temps où la marque se tournait vers un journal ou un magazine pour annoncer les dates de sorties de nouveaux produits, de soldes et autres événements liés à la marque est désormais révolu. Actuellement, tout est partagé instantanément sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram et autres). 
  • Domaine de la politique : Fini l’époque où le politicien se contentait d’une photo dans le journal régional ou national ou d’une interview, désormais il a tout aussi sa place dans le domaine du show-business, il a aussi son taux de popularité et il est suivi au millimètre près pour chaque pas qu’il fait voire pour son look vestimentaire.
  • Domaine de la santé : il y a tout dans les réseaux sociaux, on peut taper n’importe quelle maladie ou trouble de santé qui nous tombe à l’esprit et on est tout de suite submergé par des milliers de témoignages, de conseils de prévention et de mises en garde. 
  • Domaine de la beauté : Des tonnes d’astuces beauté remplissent les réseaux sociaux, du masque à la coloration en passant par les régimes et le maquillage. Actuellement, être une bloggeuse ou un bloggeur beauté est devenu un vrai métier. En collaboration avec de grandes marques, en faisant des placements de produits et en accédant à un seuil de vues, les bloggeurs atteignent des fois des salaires colossaux.

Lire aussi Elle ignorait pourquoi son mari refusait d’avoir des rapports sexuels jusqu’à ce qu’elle lise ses discussions sur Facebook

Contenus sponsorisés