8 types de personnes qui ne doivent jamais consommer de gingembre !

8 types de personnes qui ne doivent jamais consommer de gingembre !


Anti-inflammatoire, antiseptique, antiémétique, bon pour la digestion, contre le rhume, les douleurs… le gingembre présente tellement de bienfaits pour la santé qu’il nous est très difficile de le percevoir comme un produit dangereux ! Et pourtant, c’est bien le cas. Consommé en excès, il peut être nocif pour certaines personnes. Éclairage.

Le gingembre est une plante médicinale utilisée depuis la nuit des temps en médecine traditionnelle pour traiter des problèmes de santé. Cette épice très prisée dans les différentes cuisines du monde aide à réduire le taux de glycémie et de cholestérol dans le sang, atténue les douleurs, améliore la digestion, soulage les nausées et ballonnements, et aide à prévenir le cancer.

Cependant, bien que cet aliment représente une mine de bienfaits, il peut avoir des effets indésirables, notamment des troubles gastro-intestinaux (nausées, ballonnements…). Le gingembre est également déconseillé à certaines personnes.

Qui ne doit pas consommer de gingembre ?

1 – Les personnes qui ont des problèmes de coagulation

Parmi les plus importantes vertus du gingembre, il y a son pouvoir anticoagulant. Cette épice permet en effet d’inhiber la coagulation du sang, un effet non souhaité chez les personnes qui ont des troubles sanguins. Il s’agit d’un problème causé par un ralentissement de la coagulation, pouvant conduire, au début, à de petits saignements, ou à des hémorragies plus sérieuses à des stades avancés.
La consommation de gingembre peut aggraver le cas de ces sujets et entraîner des saignements.

2 – Les personnes qui souffrent de calculs biliaires

Le gingembre est très réputé pour stimuler la sécrétion de la bile. Celle-ci se compose essentiellement de sels biliaires, d’eau et de cholestérol, entre autres. Vu que les calculs biliaires sont principalement causés par une bile à forte concentration en cholestérol, ou qui manque de sels biliaires, une augmentation de production de celle-ci ne serait pas très bénéfique.
Ainsi, les personnes qui ont des problèmes de calculs biliaires doivent prendre l’avis de leur médecin avant de consommer du gingembre.

3 – Les femmes enceintes

La consommation de gingembre par les femmes enceintes est très controversée. Alors qu’il peut être efficace pour soulager les nausées ou vomissements qui accompagnent le premier trimestre de grossesse, il représente toutefois un danger puisqu’il peut entraîner des contractions utérines, pouvant conduire à un accouchement prématuré.

Pour éviter tout désagrément, il est donc conseillé aux femmes enceintes d’éviter la consommation de gingembre ou de thé au gingembre, surtout pendant le dernier semestre de grossesse.

4 – Les personnes qui vont subir une intervention chirurgicale

La prise de gingembre est contre-indiquée avant une opération chirurgicale, parce que cette épice possède un puissant pouvoir anticoagulant, ce qui pourrait causer des saignements excessifs.

5 – Les personnes qui suivent certains traitements

Le gingembre peut interagir avec certains médicaments et entraîner de graves effets secondaires. Cette épice est notamment déconseillée en cas de prise d’anticoagulants ou de bêtabloquants, parce qu’elle peut décupler leurs effets. Le gingembre est également contre-indiqué en cas de traitement diabétique, comme expliqué ci-après.

6 – Les personnes diabétiques

Selon différentes études scientifiques, le gingembre est capable de réduire le taux de sucre dans le sang et d’améliorer la résistance à l’insuline. Il est donc très bénéfique pour les personnes diabétiques. Mais en cas de prise de médicaments pour traiter cette maladie, le gingembre peut interférer avec le traitement en raison de son effet hypoglycémiant. Il est donc important de consulter votre médecin avant de consommer du gingembre.

7 – Les personnes de faible poids

Le gingembre est excellent pour les personnes qui cherchent à perdre du poids. En effet, cette épice active la thermogenèse, poussant le corps à puiser dans ses réserves de graisses pour rétablir sa température normale, et peut aussi réduire l’appétit.

Ces effets du gingembre ont été confirmés par une étude publiée dans le journal Metabolism : Cilinical and Experiment, menée sur 10 hommes, dont certains se sont vu administrer une dose de 2g de poudre de gingembre dissous dans une tasse de boisson chaude au petit-déjeuner. Les résultats de l’étude ont montré une augmentation de la thermogenèse et une réduction de la sensation de faim, ce qui prouve que le gingembre peut être utilisé pour contrôler le poids.
Compte tenu de ces effets, le gingembre est donc déconseillé aux personnes de poids insuffisant ou qui veulent prendre du poids.

8 – Les personnes qui consomment certaines herbes

Comme pour les médicaments, le gingembre peut interférer avec certaines plantes aux effets anticoagulants et augmenter leurs effets. Il s’agit notamment de l’ail, l’oignon, le ginseng, les graines de lin, le curcuma ou le ginkgo. Combiner le gingembre avec ces aliments peut présenter un risque pour votre santé !


Loading...