7 manières simples de préserver la santé et la jeunesse de votre vagin

Un taux équilibré d’acides et de bactéries renseigne sur la bonne santé du vagin. En effet, ils permettent de lutter contre diverses affections et de restaurer le pH de la flore vaginale.

Toutefois, nos habitudes favorisent, ou non, le maintien de notre santé vaginale. Alors pour vous aider à changer ces habitudes et prendre soin de votre vagin, voici 7 manières simples pour préserver sa santé et sa jeunesse !

Les 7 manières de préserver la santé de son vagin

  1. Maintenir une bonne hygiène 

De manière générale, pour éviter les odeurs désagréables et avoir une bonne hygiène intime, vous devez procéder à une toilette intime. Toutefois, cette dernière doit se limiter à la vulve et à la zone inter-fessière. Réalisez un lavage superficiel avec les mains, nettoyées au préalable, plutôt qu’avec un gant de toilette. Par ailleurs, utilisez uniquement un produit lavant doux et séchez bien la zone.

  1. Limiter les antibiotiques

Diverses bactéries constituent normalement la flore vaginale comme les lactobacilles. Cependant, ces bactéries essentielles à la santé du vagin sont détruites par la prise d’antibiotiques. Veillez à limiter les traitements sous antibiotiques, ou le cas échéant, consommez davantage de probiotiques comme le yaourt et le kéfir qui préservent les bonnes bactéries tout en éliminant les mauvaises.

  1. Porter des sous-vêtements adéquats 

Les matières synthétiques sont particulièrement nocives à la bonne santé du vagin car elles augmentent la sudation et la prolifération des bactéries. Privilégiez les sous-vêtements en coton aux autres matières ; ces derniers permettent à la peau de respirer tout en absorbant l’humidité.

  1. Éviter les douches et les parfums vaginaux 

Les produits vaginaux que ce soit les parfums ou les gels intimes sont nocifs pour le pH du vagin. Le niveau de ce dernier se situe normalement à 4,5. Cependant, il est perturbé par l’utilisation de ces produits car ils réduisent son acidité et sont à l’origine de l’apparition de mauvaises bactéries. Un lavage intime interne fragilise la flore vaginale protectrice et offre une porte d’entrée aux germes agressifs et aux infections.

  1. Changez de sous-vêtements chaque jour

Même si cela peut paraître évident pour certaines, il est de bon ton de rappeler qu’une bonne hygiène intime passe par le changement quotidien de ses sous-vêtements. En effet, la sécrétion vaginale, associée à la transpiration et aux frottements des sous-vêtements, affectent le bien-être du vagin. De plus, vous éviterez la prolifération des bactéries et le développement de diverses affections.

  1. Modifier son alimentation

Au quotidien, l’alimentation joue un rôle essentiel pour être en bonne santé et offrir à notre corps les nutriments et l’énergie dont il a besoin. C’est pourquoi, lorsque l’on souhaite préserver sa santé vaginale, il est essentiel de s’hydrater correctement, de consommer davantage d’aliments riches en vitamine E comme les légumes verts, l’huile d’olive, le brocoli et l’avocat. De plus, vous pouvez compter sur le jus de canneberges pour prévenir et lutter contre les infections des voies urinaires. Veillez également à limiter ou supprimer les aliments transformés, la viande rouge, les farines blanches ainsi que les acides gras trans.

  1. Consulter régulièrement son gynécologue

Pour préserver la santé de son vagin, il est recommandé de consulter régulièrement son gynécologue. Cela s’applique d’autant plus si vous êtes sexuellement actif car il est nécessaire de faire des tests de dépistage afin de s’assurer de sa santé vaginale.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close