6 situations ou il faut arrêter de consommer de l’ail immédiatement ! C’est très dangereux !

6 situations ou il faut arrêter de consommer de l’ail immédiatement ! C’est très dangereux !


6 situations ou il faut arrêter de consommer de l’ail immédiatement

L’ail fait partie des aliments les plus sains qui nous sont offerts par la nature. Ses vertus sont reconnues partout dans le monde et de nombreuses personnes utilisent l’ail cru comme remède pour traiter et prévenir plusieurs problèmes de santé, notamment pour contrôler l’hypertension et l’hypotension artérielle, le cholestérol, la maladie coronarienne, les crises cardiaques, la réduction du flux sanguin dû au rétrécissement des artères coronaires et l’athérosclérose.

L’allicine, composé actif présent en grande quantité dans l’ail, utiliserait le même mécanisme que les médicaments contre l’hypertension artérielle appelés inhibiteurs de l’ECA (enzyme de conversion de l’angiotensine). Les scientifiques croient que l’ail peut prévenir la formation de l’angiotensine, hormone impliquée dans la maintenance du volume et de la tension artérielle, et peut aussi aider à ce que les vaisseaux sanguins se relâchent. De plus, l’ail est bénéfique pour les personnes souffrant de taux de cholestérol élevés car il est capable de les contrôler.

L’ail, cette plante magique

La bonne nouvelle est que beaucoup de monde aime cette petite plante potagère car elle est bonne dans bien des domaines. En plus d’ajouter à nos plats préférés une saveur qui met l’eau à la bouche, elle est aussi très utile comme remède naturel dans le traitement de nombreuses pathologies. Si vous faites pousser de l’ail dans votre jardin, vous êtes sur la bonne voie ! En effet, cette plante fait partie des meilleurs « stimulateurs » du système immunitaire sur terre. Une étude récente a découvert que les gens qui assurent un apport complémentaire quotidien d’ail peuvent réduire leur probabilité d’attraper un rhume ou la grippe de 63 %. De plus, il est efficace pour traiter les infections staphylococciques. De nombreuses personnes fabriquent même leur propre huile d’ail afin d’accélérer le traitement des otites. 

Mais attention : ce n’est pas parce qu’un produit est naturel qu’il est pour autant sans danger ! Soyez extrêmement prudent lorsque vous mangez de l’ail et consommez-le avec modération. En effet, si vous consommez de l’ail cru, vous pourriez souffrir de  mauvaise haleine, et parfois de brûlures d’estomac, de gaz, de nausées, d’une odeur corporelle parfois fétide et d’un goût piquant persistant dans la bouche. Notez également que ses effets secondaires dépendent de l’équilibre chimique de chaque individu et peuvent donc varier d’une personne à l’autre. 
Toutefois, si vous faites partie d’une de ces catégories, évitez de consommer de l’ail quelle que soit sa forme : 

Si vous prenez des médicaments anticoagulants

Saviez-vous que l’ail agit comme anticoagulant naturel ? Eh bien, oui ! Cela signifie qu’il est très efficace pour traiter les problèmes de circulation car il rend le sang plus liquide et prévient donc des caillots de sang pouvant provoquer, entre autres, une crise cardiaque, une thrombose, un AVC. Mais soyez attentif à ne pas consommer régulièrement de l’ail si vous prenez des médicaments anticoagulants car cela accélérerait la fluidification du sang et provoquerait des pertes de sang anormales. 

Si vous êtes sous médication

N’oubliez pas de consulter votre médecin avant d’en consommer car il amplifie les effets de certains médicaments, ce qui annulerait leurs effets souhaités ou empirerait votre état. La consommation de tout médicament, et plus particulièrement les contraceptifs, pourrait provoquer des effets indésirables si elle est accompagnée d’une alimentation comprenant de l’ail.

Si vous souffrez de problèmes hépatiques

Mieux vaut éviter toute consommation d’ail si vous souffrez de problèmes au niveau du foie. L’ail peut diminuer l’efficacité des médicaments administrés pour guérir les problèmes de foie. 

Si vous avez l’estomac fragile 

Manger trop d’ail ou trop d’oignons peut aggraver ou irriter le tractus gastro-intestinal. L’ail peut également provoquer d’autres problèmes gastro-intestinaux si vous en consommez alors que vous prenez des médicaments pour l’estomac.

Si vous êtes enceinte

En général, l’ail cru ne pose pas de problèmes aux femmes enceintes s’il est pris en quantités « modérées », que ce soit pendant la grossesse ou pendant toute la durée de l’allaitement. Cependant, il n’est pas recommandé en quantités dites thérapeutiques.  

Si vous avez une tension artérielle normale ou basse

Si vous souffrez d’hypotension ou si vous avez une tension artérielle normale et que vous mangez de l’ail, vous courrez le risque de baisser votre tension encore plus. Consommez-en avec modération !

Et bien sûr en cas de doute quelconque, n’hésitez jamais à consulter votre médecin !