5 types de gros ventres et comment s’en débarrasser selon une diététicienne

Il est primordial de reconnaître votre type de ventre, car sa forme en dit long sur votre santé. Il dépend essentiellement de votre structure musculo-squelettique, mais également de votre mode de vie et régime alimentaire. Et c’est selon votre métabolisme ainsi que votre apport calorique journalier, que votre corps stocke ou brûle les graisses. Et comme vous rêvez tous de perdre du poids, il est maintenant possible de le faire. Trouvez donc la méthode la plus efficace pour vous d’après les conseils de Tamara Duker Freuman, diététicienne, auteure du livre : The Bloated Belly whisperer

La perte de poids peut paraître difficile surtout après une ou plusieurs tentatives de régimes non abouties. Multiples facteurs peuvent en être la cause et l’on peut citer le déséquilibre hormonal, le stress ou encore l’excès de calories. A cet effet, il est essentiel que vous compreniez votre corps afin de mieux le gérer.

Identifiez votre type de ventre ! 

1-     Le ventre type bouée :

gros ventres

Ce type de ventre se caractérise par des bourrelets sur les côtés

Cause :

Il est souvent provoqué par une alimentation malsaine (aliments sucrés, déclenchant des piques de glycémie).

Concrètement, les sucres sont la source principale d’énergie du corps humain, mais d’après une étude publiée par European Journal of Nutrition, leur consommation excessive mène vers l’obésité, et cause des troubles métaboliques .

Solution : 

Faites une cure de désintoxication sans sucre pendant quelques jours. Commencez par éliminer les pains blancs, les pâtes et les gâteaux.

Adoptez un mode de vie sain, prenez les escaliers, marchez autant que possible, et faites de l’exercice régulièrement.

2-     Le ventre stressé

gros ventres

Dans ce type de ventre, la graisse est concentrée autour du nombril et l’abdomen est plus ferme.

Cause :

Lorsque vous stressez, une hormone appelée cortisol vient s’installer dans vos intestins. Une étude a été réalisée par l’université de Yale, aux Etats-Unis, afin de prouver que cette hormone est directement liée au stress et au mécanisme de stockage de distribution de la graisse abdominale.

Solutions : 

-Limitez votre apport en caféine (car cette dernière augmente la sécrétion de cortisol dans le corps).

-Faites une cure de magnésium, un anti-stress naturel comme attesté par une étude.

-Essayez le yoga, un sport anti-stress dont les bienfaits sont à la fois physiques et émotionnels.

– Dormez mieux. Un mauvais sommeil impacte la production de la leptine, une hormone qui équilibre l’appétit.

3-     Le petit ventre :

gros ventres

Ce petit ventre se retrouve généralement chez les personnes sveltes mais dont la partie inférieure de l’abdomen saillit.

Cause :

Ce petit ventre mignon mais embêtant est compliqué à éradiquer. Il subsiste tout de même, malgré les exercices physiques car il s’agit de remplacer les habitudes malsaines par un nouveau style de vie. Les causes peuvent être, une maternité récente, un régime alimentaire non équilibré ou encore une déformation de la colonne vertébrale.

Solutions : 

-Commencez par adopter une alimentation saine, mangez des fibres.

-Faites des exercices ciblant la partie centrale du corps, travaillez vos abdominaux.

4-     Le ventre de maman :

gros ventres

Cause :

Après la grossesse, la peau perd son élasticité, le ventre est donc mou et ramolli ou peut garder l’aspect de grossesse et ne désenfle pas rapidement.

Solutions : 

-Soyez patientes, vous venez de donner vie à un bébé ! Votre utérus a besoin de quelques mois pour se rétracter et reprendre sa taille usuelle. D’après une étude il a besoin d’environ 3 mois pour reprendre sa taille habituelle.

-Pratiquez une activité physique (non intense) pour stimuler et brûler le gras en pratiquant notamment des exercices pour le pelvis.

-Favorisez les oméga 3 (qui aident à brûler la graisse) dans votre alimentation.

5-     Le ventre gonflé :

gros ventres

Cause :

Le gonflement de l’abdomen ou ballonnement survient généralement après les repas. Signe d’une mauvaise alimentation, ce type de gonflement n’est pas à prendre à la légère. C’est l’un des symptômes alarmants d’allergies alimentaires, ou d’intolérance alimentaire dans certains cas. Un manque de fibres ou des carences en vitamines ou minéraux peuvent aussi en être la cause.

Solutions : 

-Faites un suivi de votre alimentation et essayez d’identifier si l’un des aliments que vous consommez vous cause un malaise quelconque.

-Mangez des fruits et des légumes à chaque repas.

-Consommez un aliment probiotique par jour pour aider les bactéries de vos intestins à faire leur travail.

– Évitez un dîner copieux le soir et mâchez vos aliments lentement

-Faites une activité physique légère tel que la marche.

-Hydratez-vous bien.

Nous cherchons souvent à perdre du poids rapidement, et nous oublions l’essentiel qui est de rester en bonne santé. Grâce à ces solutions, vous êtes maintenant capable d’accomplir les deux. En plus de celles-ci et pour des résultats optimaux, gardez un rythme de sommeil constant avec un minimum de 7 h de sommeil par nuit et une bonne activité physique régulière.

Contenus sponsorisés
Loading...
Close