5 aliments qui provoquent l’apparition de l’acné et les problèmes hormonaux

Dès que l’on mentionne le mot acné, on pense tout de suite à notre adolescence et aux problèmes de boutons ingérables. Cependant, ce trouble de la peau n’est pas spécifique à un seul âge. En effet, il est souvent dû à un dérèglement hormonal qui peut se produire à tout moment de notre vie. Même si les boutons d’acné nous prennent très souvent par surprise, certains aliments sont plus enclins à les faire apparaître.

Lorsqu’il s’agit de problèmes de peau, on parle souvent d’acné hormonale. En effet, celle-ci touche même les meilleurs d’entre nous à un moment ou à un autre. Au-delà de son aspect peu attractif, l’acné peut provoquer de sérieuses conséquences psychologiques sur les personnes atteintes, notamment chez les adolescents.

Acné et troubles psychologiques

Selon une étude menée par The Indian Journal of Dermatology sur les effets psychologiques de l’acné sur les jeunes, les scientifiques ont établi que les ados atteints d’acné subissaient généralement des troubles en termes d’image corporelle, de socialisation et de sexualité. Ces derniers se retrouvent donc à limiter leur contact avec les autres, notamment parce qu’ils se sentent gênés vis-à-vis de leur apparence et qu’ils perdent confiance en eux.

Selon un sondage mené en 2013 par le CSA, 5 millions de Français seraient touchés par l’acné. Voici quelques chiffres clés :

· 1 Français sur 10 entre 15 et 69 ans aurait été acnéique

· 80% en auraient souffert pendant leur jeunesse

· 1 adulte sur 5 a vu son acné revenir après l’âge de 18 ans

· L’acné de l’adulte est souvent sévère et peut se prolonger jusqu’à 50 ans

L’acné hormonale

Dans un article publié par The Journal of Clinical and Aesthetic Dermatology, l’acné hormonale chez la femme adulte est basée sur une fluctuation des hormones causée par de nombreux facteurs tels que le stress, les cosmétiques, la cigarette et l’alimentation.

La majorité des femmes subissent un dérèglement hormonal au milieu de leur cycle ou juste avant leurs règles. En effet, ces deux périodes sont celles où la production d’œstrogène et de testostérone varie le plus. Lorsque cette production devient trop irrégulière, le cycle de la femme se dérègle et le corps ne suit plus. Les hormones s’accumulent, ce qui empêche l’organisme de se nettoyer correctement. Par conséquent, des taux trop fluctuants d’œstrogène et de testostérone mènent au développement de l’acné et à l’inflammation de la peau.

Les aliments, facteurs de risque de l’acné ?

Certains aliments sont à éviter en cas d’acné et pour prévenir ces troubles dermatologiques. En effet, voici 5 aliments qui favorisent grandement l’apparition d’acné hormonale.

Les produits laitiers

Un grand nombre de produits laitiers contient des hormones synthétiques qui s’ajoutent à celles déjà présentes dans votre corps. Cet excès cause généralement des inflammations qui se manifestent sur votre peau sous forme d’acné.

Le soja

Le soja contient des phyto-œstrogènes qui peuvent dérégler vos hormones. Généralement, il est difficile de contrôler sa présence dans nos aliments. Pour cette raison, faites attention aux étiquettes nutritionnelles sur les produits que vous consommez.

Le gluten

De plus en plus, vous voyez les gens autour de vous suivre des régimes sans gluten. Sachez qu’ils ont raison car le gluten, tout comme les produits laitiers, peut dérégler vos hormones et causer des inflammations.

L’huile de tournesol, de carthame et l’huile végétale

Ces huiles de cuisson contiennent une proportion inégale en acides gras. En effet, elles ont plus d’oméga-6 que d’oméga-3, ce qui pousse la peau à s’enflammer durant les périodes où le corps sécrète le plus d’oestrogènes.

La caféine

Hormis ses qualités pour le réveil le matin, la caféine présente dans le café et le thé agit sur les réponses du système immunitaire de la peau et prive votre corps de vitamine B, de magnésium et de zinc, ce qui altère les tissus de la peau et peut favoriser l’apparition de l’acné.

Par ailleurs, si vous souhaitez réduire l’acné, certains aliments sont bénéfiques comme l’avocat quicontient du bêta sitostérol, substance connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, la cannelle aux propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes ou encore les graines de chia au vu deleur richesse en acides oméga-3.

Contenus sponsorisés

Loading...
Close
Close