Voici le moment idéal pour mettre votre chauffage en marche

L’hiver n’est plus très loin et pour faire face à cette nouvelle vague de froid, vous avez décidé de sortir pulls, doudounes, plaids et bouillottes entre autres. Mais cela suffira-t-il ? Vous pensez qu’avoir recours à votre chauffage sera la meilleure solution. Néanmoins et dans un souci d’économie, vous retardez sans cesse sa mise en marche. Dès lors, quel est le moment idéal pour allumer votre chauffage ? La réponse se trouve dans les lignes qui suivent.

Voici le moment idéal pour mettre votre chauffage en marche

Si réaliser certaines économies d’énergie vous préoccupe au plus haut point, voici le bon moment durant lequel vous devez allumer votre chauffage.

Quel est le moment idéal pour allumer et mettre en route son chauffage ?

À l’approche de l’hiver, nous redoutons tous la même chose : faire face à une vague de froid sans pareil avec des chutes de pluie et de neige, de plus en plus intenses. Dès lors, certains ménages se retrouvent face à un sacré dilemme : comment bien se réchauffer tout en réalisant des économies d’énergie ? Un sacré casse-tête, quand on sait que les dépenses en matière de chauffage pèsent lourdement dans le budget de plus en plus de français. Dans pareil contexte, une question revient de plus en plus en tête : « Quand doit-on allumer le chauffage ? ». En effet, afin de maîtriser vos dépenses et d’utiliser votre chauffage de la manière la plus efficace possible, il sera essentiel de l’allumer au bon moment. Voici dès lors, comment procéder.

Allumer son chauffage en fonction de la température de chaque pièce

Pour éviter que votre budget et que vos factures d’énergie n’explosent, il est nécessaire non seulement de se chauffer à la bonne température mais également au bon moment ! Il convient dès lors de se montrer vigilant en évitant d’allumer votre chauffage trop tôt.

Dans pareille situation, il n’est pas question de date mais plutôt de ressenti. Autrement dit, le meilleur moment pour mettre en marche le chauffage, est lorsque vous ressentez que la température de votre intérieur est devenue trop froide. En effet et selon EDF, la température idéale d’une pièce à vivre, à l’image du salon, de la cuisine ou de la salle à manger, ne doit pas excéder les 19°C. Pour les autres pièces, comme la chambre à coucher ou les toilettes, la température doit être de 17°C. La salle de bain quant à elle, fait figure d’exception, puisqu’elle nécessite généralement une température supérieure à 20 °C.

Vous l’aurez compris pour bénéficier d’un confort thermique optimal, vous ne devez mettre en marche votre chauffage seulement si la température est inférieure à 19 °C dans l’une des pièces de vie, de 17 °C pour les autres pièces, mis à part pour la salle de bain dont la température ne doit pas être en dessous de 20°.

Se réchauffer dans une pièce froide

Se réchauffer dans une pièce froide. Source : spm

Comment réduire vos factures de chauffage ?

Mis à part le fait d’allumer votre chauffage au bon moment, vous pouvez toujours avoir recours à quelques astuces afin d’alléger vos factures d’énergie. De cette manière vous pourrez profiter d’un confort de chauffe optimal sans vous soucier des coûts que cela pourrait engendrer.

Réduire la température du chauffage : c’est peut-être anodin, mais voici la première résolution à prendre, à savoir diminuer la température de votre chauffage d’un degré. En effectuant ce geste simple, vous pourrez selon l’ADEME, réduire votre consommation d’environ 7%.

Entretenir le chauffage : pour profiter d’un confort de chauffe optimal, l’entretien de vos appareils de chauffage est obligatoire et doit être réalisé de facto, annuellement. Cela permet deprolonger la durée de vie de vos équipements, de gagner en confort et de réaliser des économies d’énergie.

Entretien du chauffage par un professionnel

Entretien du chauffage par un professionnel. Source : spm

Isoler les pièces : l’une des principales raisons de déperditions thermiques au sein d’une habitation, est sans aucun doute, la mauvaise isolation. Par ailleurs, afin de maintenir la chaleur à l’intérieur de votre logement vous pouvez adopter de simples gestes au quotidien, à savoir : laisser les volets ouverts lors des journées ensoleillées pour profiter de la chaleur naturelle et les fermer la nuit surtout si vous ne disposez pas d’un double vitrage.

Se tourner vers un appareil plus performant : si votre appareil ne vous donne pas entière satisfaction, il serait dès lors nécessaire d’envisager son remplacement. Par ailleurs, de plus en plus de systèmes de chauffage se veulent plus économiques et écologiques, à l’image de la pompe à chaleur. Pouvant être placée à l’extérieur ou l’intérieur du logement, cette dernière ne nécessite que 30 à 50 % d’électricité pour couvrir 100% des besoins de chauffage, d’après EDF.

Opter pour un chauffage d’appoint : pour alléger et réduire vos factures d’électricité, n’hésitez pas à vous tourner vers un chauffage d’appoint, qui plus est économique. En complément du chauffage électrique, vous pouvez opter pour un poêle à granulés. Ce dernier permet de chauffer vos pièces efficacement sans pour autant vous soucier des coûts que cela pourrait engendrer.

Purger les radiateurs : pour bénéficier d’un confort de chauffe optimal, efficace et surtout homogène, pensez à purger vos radiateurs chaque 6 mois : une fois avant la période de chauffe et l’autre, après la période de chauffe. Cela permettra de retirer l’air emprisonné dans les différents tuyaux de votre appareil de chauffage et d’éviter par la même occasion, une surconsommation d’énergie.

En prenant en considération tous ces conseils et astuces, vous saurez dorénavant à quel moment mettre en marche votre chauffage. Par ailleurs, il est nécessaire de penser à bien isoler votre habitation et de veiller à l’entretien de vos équipements afin de profiter d’un confort de chauffe optimal durant l’hiver.

Lire aussi Un moyen économique de chauffer la maison sans utiliser le chauffage centrale – mais avec un avertissement de sécurité

Contenus sponsorisés