10 aliments qui aident à guérir un foie malade

10 aliments qui aident à guérir un foie malade


aliments qui aident à guérir un foie malade

L’accumulation de la graisse dans le foie n’est pas du tout nouvelle pour la médecine mais elle reste peu connue du grand public. Cette maladie silencieuse ne présente aucun symptôme particulier et ne génère pas de douleurs ce qui rend son diagnostic difficile et souvent tardif.

Une maladie et deux variantes

La maladie du foie gras peut être due à plusieurs facteurs comme la consommation d’alcool et là on parle de stéatose hépatique alcoolique, ou au surpoids et à l’obésité, au diabète, à l’hypertension artérielle ou à la sédentarité. Dans ces cas, il s’agit de stéatose hépatique non alcoolique. 

La stéatose hépatique non alcoolique : 

Ce trouble est devenu le trouble du foie le plus commun dans le monde occidental. Ce dernier survient le plus souvent chez les personnes en surpoids et d’âge moyen, il consiste en une accumulation de graisse dans le foie, ce qui compromet la capacité de cet organe à fonctionner correctement.

Souvent, les personnes développant cette maladie ne s’en rendent compte que lorsque celle-ci atteint un stade avancé ou de manière fortuite grâce à un test sanguin. Pour l’éviter, pensez à inclure ces aliments dans votre régime alimentaire de manière régulière. 

Les pires ennemis de la stéatose hépatique non alcoolique

  1. Gingembre

La racine de gingembre est riche en fibres, ce qui aide à maintenir un tube digestif sain et à éliminer les toxines du corps. Ses antioxydants de leur côté, renforcent le système immunitaire contre les infections et les maladies. Vous pouvez en mettre dans votre thé, dans un sauté fait maison ou dans votre salade. Toutefois, si vous êtes une femme enceinte ou allaitante ou si vous souffrez de diabète ou de maladies de sang, il faudra éviter de consommer du gingembre. Ceci est valable aussi pour les personnes chétives.

  1. Citron

Le citron fait office de nettoyant interne doux et subtil pour le foie. Il stimule également la production de la bile dans le foie, ce qui aide notre corps à digérer les graisses. Sa teneur élevée en antioxydants et en vitamine C renforce également le système immunitaire. Le citron contient aussi un composé appelé « naringinine » qui aide à soulager les inflammations du foie.
Si vous êtes allergiques aux agrumes, ou que vous souffrez de troubles rénaux et biliaires ou de brûlures d’estomac ou d’ulcère, ne consommez pas de citron.

  1. Betteraves

Les betteraves, grâce à leur forte teneur en bétaïne, aident le foie à mieux jouer son rôle. Tandis que la stéatose hépatique non alcoolique entrave le fonctionnement naturel du foie, les betteraves elles, aident à détoxifier ce dernier ainsi qu’à digérer les lipides, et ce, même lorsque la graisse s’accumule à des niveaux importants dans le foie.

  1. Patates douces

Grâce à leur richesse en carotènes qui ont un pouvoir anti-inflammatoire, les patates douces aident à nettoyer le foie. Elles contiennent aussi du magnésium, du fer, de la vitamine B6, C et D. Elles comportent aussi des propriétés anti-inflammatoires qui en font un allié de choix pour les personnes souffrant de stéatose hépatique.

  1. Curcuma

Le curcuma possède de puissantes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires qui lui permettent de réduire l’inflammation dans le corps et de traiter les affections digestives. Cette épice contribue à également à améliorer la fonction hépatique en augmentant la capacité du foie à détoxifier.

  1. Chardon-Marie

Connu pour être un élixir pour le foie, le Chardon-Marie a été pendant longtemps utilisé pour soutenir la fonction hépatique. Cette plante contient des antioxydantes puissants qui peuvent protéger votre corps contre les lésions nerveuses, le vieillissement anormal du cerveau ainsi que le cancer. Il aide à reconstruire les cellules du foie tout en éliminant les toxines nocives pour le corps. Sachant que plus de 200 expériences ont été menées sur le Chardon-Marie et ont prouvé qu’il baissait la mortalité chez les patients atteints d’insuffisance hépatique.

  1. Pissenlit

Le thé fait à base de racine de pissenlit aide à maintenir un écoulement approprié de bile dans le corps, ce qui aide par conséquent le processus de digestion. Cette fleur particulière contient de nombreuses vitamines et nutriments qui aident à maintenir le bon fonctionnement du foie. La tige et les feuilles de pissenlit sont riches en vitamine C et aident du coup à l’absorption des minéraux et réduisent l’inflammation dans le corps.

  1. Huile de nigelle 

Une recherche menée par le département de chimie thérapeutique au centre national de recherche égyptien au Caire a démontré que l’huile de nigelle était capable de réduire la progression ainsi que les complications dues à la stéatose hépatique. Elle accélère donc le processus de guérison.
Toutefois, si vous souffrez d’une maladie comme l’hypertension artérielle ou un quelconque trouble de la coagulation ou si vous êtes une femme enceinte ou qui allaite, demandez conseil à votre médecin avant la consommation de cette huile.

  1. Légumes crus

Les nutriments se trouvant dans les légumes crus ont été utilisés pendant des siècles pour aider à traiter les maladies du foie. En boire le jus est un excellent moyen d’aider votre corps à absorber les nutriments dont il a besoin pour bien fonctionner. Ceci inclut le chou frisé, le chou, les betteraves, le céleri et le brocoli.

  1. Vitamine E

Bien que ses effets exacts ne soient pas encore confirmés, on a pu remarquer une nette amélioration au niveau de la santé de personnes atteints de stéatose hépatique grâce à des apports supplémentaires en vitamine E. Cette vitamine reste un antioxydant puissant qui réduit l’inflammation et stimule le système immunitaire.